Rachat de credit

Comparez gratuitement les offres et réduisez vos mensualités !

  1. Accueil
  2. Rachat de credit
  3. Guide du rachat de credits
  4. Les cas specifiques
  5. Les profils specifiques
  6. Rachat de credit separation/divorce

Rachat de crédit en cas de séparation ou divorce

Rachat de credit separation/divorce

Divorcer ou se séparer peut fragiliser un budget. Le rachat de crédit peut être une solution pour conserver un budget équilibré.

Le principe de solidarité

Le principe de solidarité entre époux est simple : lorsqu'un des deux époux contracte un crédit ou une dette au profit du ménage, l'autre époux en est obligatoirement solidaire. Autrement dit, chacun se trouve engagé à rembourser les crédits et dettes contractés par l'autre pour toutes les dettes dites « ménagères » quel que soit le régime matrimonial.

Que faire des crédits en cours lors d'un divorce ?

Tous les crédits souscrits par le couple doivent être :

Dans le cas d'un crédit immobilier commun, il est possible, pour celui qui souhaite conserver le bien, de racheter la part de son conjoint après estimation du bien et calcul de la soulte, c'est-à-dire le montant versé à l'autre partie pour compenser sa perte de patrimoine.

Le rachat de crédit pour maîtriser son budget

Si le conjoint ne peut pas assumer le paiement de la soulte et le montant des mensualités, la solution du rachat de crédit permet de revoir la durée et donc le montant des mensualités.

En optant pour le rachat de crédit, l'emprunteur regroupe une partie ou l'ensemble de ses crédits en un seul, avec un seul taux et une mensualité unique, plus faible que l'ensemble des précédentes mensualités : ceci est rendu possible notamment par un étalement de la durée de remboursement. Il est également possible d'ajouter une trésorerie complémentaire. Lors d'un rachat de crédit, le taux d'endettement baisse également : ce qui peut aussi permettre la réalisation d'un projet si le taux d'endettement était un frein à celui-ci.

A quel moment déposer son dossier de rachat de crédit lors d'un divorce ?

Rien ne vous empêche de prendre des renseignements auprès d'un courtier ou d'un organisme en cours de procédure. Cependant, le divorce devra être prononcé pour que la souscription puisse être finalisée. En cas de divorce par consentement mutuel, la convention devra donc avoir été déposée chez le notaire. Dans le cadre d'un divorce contentieux, il faut attendre que la juridiction ait rendu son jugement définitif. Les établissements bancaires demanderont dans le cadre du rachat de crédit le projet de partage et la convention de divorce signée.

Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédit,
c'est sans engagement !

Les profils spécifiques

Actualités du rachat de crédit
Regroupement de crédits : pas d’obligation de mise en garde

Regroupement de crédits : pas d’obligation de mise en garde (16-07-2019)

Information, explication, vérification : les établissements prêteurs sont soumis à ces trois obligations depuis la loi Lagarde de 2010, afin de protéger les ...
Regrouper ses crédits  : est-ce le bon moment ?

Regrouper ses crédits : est-ce le bon moment ? (16-07-2019)

Les taux du crédit immobilier sont au plus bas, et l'on peut se poser la question de l'opportunité de regrouper ses prêts lorsque l'on en a contracté plusieurs, afin de ...

Pour vous aider