Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Meilleur taux credit immobilier
  4. Meilleurs taux immobiliers nationaux

Taux de prêt immobilier actuel national, notre analyse

Notre baromètre national de taux immobilier vous permet de connaître de l'évolution des taux de crédit dans tout l'Hexagone. Si vous envisagez de vous lancer dans votre projet d'acquisition, cet outil vous donnera un 1er aperçu des taux de prêt auxquels vous pouvez prétendre, quelle que soit l'opération (achat immobilier d'une résidence principale ou d'une résidence secondaire, rachat de prêt immobilier, investissement locatif).

Tendance Taux min Taux du marché Taux max
7 ans
0,53%
0,95%
2,00%
10 ans
0,70%
1,15%
2,10%
15 ans
0,96%
1,40%
2,41%
20 ans
1,12%
1,65%
2,72%
25 ans
1,35%
1,85%
2,97%
30 ans
1,70%
2,60%
3,35%
*Taux fixe national hors assurance et selon votre profil. Taux actualisés au 17/07/2018 par Empruntis.com. Taux comparés par rapport au 18/06/2018

Notre analyse nationale des meilleurs taux immobiliers

Analyse faite au 05-06-2018

Le match : retards sur objectifs Vs perspectives de vacances, c'est l'emprunteur qui gagne !

Les banques continuent de poursuivre des objectifs élevés et jouent subtilement avec les taux en perspective de la pause estivale.

Début de mois oblige, nous faisons le point sur les barèmes de taux reçus et c'est au compte-goutte que nos partenaires bancaires nous en transmettent, favorisant la stabilité.

Pourquoi donc cette stratégie alors que l'on sait que les banques poursuivent des objectifs élevés ? Deux raisons peuvent l'expliquer :

  • D'une part, parce qu'elles ont toutes la crainte d'enclencher une spirale infernale si elles présentent des grilles de taux à la baisse : nous rentrons dans la période estivale, les effectifs commerciaux vont être réduits, et les banques pourraient se retrouver avec des dossiers en souffrance et des clients insatisfaits. Une situation qui ne serait pas sans rappeler celle de l'été 2015 !
  • D'autre part, parce qu'aujourd'hui les banques appliquent fréquemment des décotes. Elles sont prêtes à négocier d'importantes réductions sur le taux, certaines n'hésitent pas à consentir des baisses allant jusqu'à 40 ou 50 centimes.

Enfin, quelques banques jouent la souplesse en matière de critères de risque. Preuve que la tension est palpable chez beaucoup. En effet, nous constatons qu'elles sont plusieurs à accepter de revoir leurs critères si le dossier est sérieux. Ainsi, certaines n'hésitent pas à financer à 110% (sans apport) des emprunteurs dont le profil ne « rentre pas dans les cases » mais qui présentent un profil stable. Ces mêmes banques qui, jusqu'alors, refusaient de faire du 110% ou ne le pratiquaient que pour des profils présentant les revenus minimum définis par la banque.

Les barèmes perdent de plus en plus de leur pertinence, constate Cécile Roquelaure, Directrice des études et de la communication d'Empruntis. Les banques préfèrent aujourd'hui ne pas toucher aux barèmes mais se battent au cas par cas, selon le profil et le type de projet, mais aussi le niveau de la concurrence locale. On constate ainsi des niveaux de délégation significatifs dans les banques : ainsi, là où nous avions habituellement un siège décideur pour l'ensemble de son réseau, une délégation importante sera donnée pour s'aligner sur des propositions de confrères avec plus d'efficacité et de rapidité. Une très bonne nouvelle pour les emprunteurs qui profitent à plein de la concurrence, précise Cécile Roquelaure. A condition bien sûr de savoir comment les mettre en concurrence !

Légère reprise de la demande de financement, un printemps de l'immobilier tardif ?

Bonne nouvelle ! Après une fin d'année et un 1er trimestre sous pression en raison de la hausse des prix et du manque de biens disponibles, en avril et mai la demande de financement retrouve des couleurs. Ainsi, en avril et en mai, la demande de financement concernant les projets de résidence principale est en hausse : + 57% en avril par rapport à mars et 6% en mai par rapport à avril. En investissement locatif, même mouvement haussier : en avril la demande est supérieure à celle de mars de 35%, et au mois de mai, la hausse est de 10% par rapport à avril. Des signaux très positifs car ce sont des dossiers finançables avec promesse de vente signée ! Nul doute que la stratégie actuelle des banques (cf ci-dessus) contribuera à solvabiliser la demande et à alimenter cette nouvelle dynamique !

Source empruntis – dossiers déposés sur le site empruntis.com entre le 1er janvier et le 31 mai 2018. Dossier finançables avec promesse de vente signée.

Qu'est-ce qu'un taux de prêt immobilier ?

Il s'agit d'un pourcentage correspondant aux intérêts d'un prêt immobilier, et donc à la rémunération d'un prêteur. Le taux d'intérêt est établi par la banque en fonction de plusieurs paramètres (indices économiques, profil de l'emprunteur...), mais il peut dans certains cas être réglementé.

Par exemple, le taux du PEL (Prêt épargne logement) ou les conditions du PTZ (Prêt à taux zéro) sont fixés par l'État. Pour mémoire, le premier atteint 0.75% en 2016 ; le second est, lui, comme son nom l'indique, un prêt à 0%.

Des baromètres de taux immobilier mis à jour à disposition des internautes

Nos baromètres permettent de suivre les taux en vigueur, qu'il s'agisse des taux immo nationaux ou du meilleur taux immobilier pratiqué selon la région en France.

Les données sont mises à jour quotidiennement, sur la base des barèmes de taux immobilier transmis par nos partenaires bancaires.

Ils indiquent les taux immo en vigueur pour les durées de pret immobilier 7 ans, 10 ans, 15 ans, 20 ans, 25 ans et 30 ans.

Toute l'évolution des taux fixes depuis 2008

Depuis 2008, Empruntis livre tous les mois aux internautes (et futurs emprunteurs) une analyse nationale sur l'évolution des meilleurs taux observés depuis 2008. À ces études mensuelles, nous publions également des études annuelles qui dressent soit un bilan de l'année écoulée, soit des prévisions pour l'année suivante.

Dans un souci d'information, les internautes peuvent consulter librement ces analyses. Elles aideront les futurs acheteurs à connaître quelles sont les tendances de taux applicables, et déterminer si c'est le « bon moment » ou non pour acheter.

Pour compléter nos analyses, n'hésitez pas à utiliser l'historique des taux immobiliers. Cet outil permet de visualiser sous la forme d'une courbe les taux bancaires.

Vous avez juste à renseigner les différents paramètres :

  • le type de taux de prêt immobilier (mini, moyen, max, fixe, variable ou fixe & variable) ;
  • la durée d'emprunt (7, 10, 15, 20, 25 ou 30 ans) ;
  • la « région ». Soit vous choisissez les taux nationaux, soit les taux de la région qui vous intéresse ;
  • la période prise en compte (6 mois, 1 an ou 4 ans).

Les taux de crédit immobilier 2018 pour simuler votre prêt immobilier

Si avez un projet immobilier en tête, nous vous conseillons de bien le préparer en amont afin d'avoir une première idée du coût de votre projet.

Connaître le niveau actuel des meilleurs taux immobiliers à l'aide de nos baromètres est une 1ère étape dans cette phase d'analyse, simuler votre pret immobilier en est la seconde.

Nos outils de simulation vous permettent par exemple d'effectuer :

  • votre calcul de capacité d'emprunt ;
  • votre calcul de mensualités ;
  • votre calcul de TAEG ;
  • votre simulation de PTZ...

Or, pour utiliser certaines calculettes, le taux d'intérêt est une donnée essentielle.

Par exemple, partons du principe que vous souhaitez simuler un pret immobilier de 180 000 € sur 15 ans :

1. Vous choisissez la calculette pret immobilier ;

2. Vous renseignez les champs demandés, à savoir le montant du prêt (180 000 €), la durée du crédit (15 ans) et le taux de crédit immobilier. En fonction de la durée souhaitée, un taux fixe apparaît automatiquement, mais vous pouvez le modifier comme vous le souhaitez ;

3. Les résultats s'affichent instantanément. Vos mensualités s'élèvent à 931 € par mois, le taux d'assurance estimé à 0.36% (taux moyen du marché) et le coût total du crédit à 43 440 € (dont 12 960 € d'assurance).

Comment bénéficier des meilleurs taux de pret immobilier ?

Vous avez réalisé des simulations de credit immobilier et les résultats sont concluants ? Vous pouvez passer à la vitesse supérieure : effectuer votre demande de financement.

Pour disposer d'un taux avantageux, le mot d'ordre est simple : comparer les prêts immobiliers proposés par les différentes banques. C'est en mettant en concurrence les banques que vous bénéficierez de conditions de prêt intéressantes.

En faisant appel aux services d'un courtier tel qu'Empruntis, vous accédez aux meilleures banques nationales et régionales.

La démarche est simple :

  • Vous remplissez notre formulaire Comparateur prêt immobilier en quelques minutes ;
  • Vous obtenez une réponse instantanée sur la faisabilité de votre projet. Un conseiller vous contacte sous 48h ;
  • Il vous conseille dans le choix de la meilleure proposition. Le dernier mot vous revient toujours.

Un point important : notre service est gratuit pour les emprunteurs. Nous sommes rémunérés par notre partenaire bancaire lors de la signature de votre prêt immobilier.

Comment est établi un taux d'intérêt

Les meilleurs taux immobiliers nationaux et régionaux mentionnés dans nos baromètres, de même par exemple que nos taux credit auto, ont une valeur indicative et ne sont pas constitutifs d'une offre de prêt.

Car l'octroi et le calcul d'un taux immobilier pour un particulier dépendent de plusieurs critères :

  • le profil de l'emprunteur (ses revenus, son apport personnel, le reste-à-vivre, la localisation du bien...) ;
  • le coût de l'argent. Les taux bancaires constatés varient en fonction d'indices de référence, notamment l'Euribor. En résumé, ce taux directeur légal est un indicateur qui influe sur le marché interbancaire, le marché où les banques se prêtent de l'argent entre elles.
  • les frais de gestion du dossier ;
  • les politiques commerciales des banques.

Pour bénéficier du meilleur taux de prêt immo adapté à votre profil, notre conseil est clair : vous devez comparer les offres de prêts immobiliers. En remplissant le formulaire d'Empruntis, vous accédez en quelques minutes aux meilleures propositions du marché.

Quels sont les types de taux bancaires ?

Vous l'avez certainement remarqué en consultant nos baromètres, nous indiquons 3 types de taux immobilier :

  • les taux mini : il s'agit des taux d'intérêt immobiliers faibles accordés aux « meilleurs clients ». Ces profils d'emprunteurs disposent par exemple d'un reste-à-vivre et de revenus importants rassurants pour les organismes prêteurs, qui justifient des taux bas ;
  • les taux moyens : ils sont établis en fonction des barèmes de taux affichés par nos partenaires bancaires et à partir desquels nous estimons une moyenne ;
  • les taux max : concernent les taux élevés appliqués pour les emprunteurs considérés comme « à risque » par les banques.

Nous calculons également les taux de prêt immobilier fixes par région. En clair, nous présentons les taux plancher, moyens et maximaux pour chaque région bancaire.

Indépendamment de ces appellations, il existe d'autres types de taux mentionnés dans les offres de prêt immobilier :

  • le taux nominal, connu également sous l'expression de « taux débiteur ». Appliqué au capital emprunté, il permet de calculer les intérêts d'un prêt ;
  • le taux d'usure. Il s'agit du taux légal maximum que ne peuvent pas dépasser les banques lorsqu'elles accordent un prêt ;
  • le taux fixe. C'est un taux de credit immobilier qui ne fluctue pas, durant toute la durée de remboursement d'un prêt ;
  • le taux variable / révisable. Au contraire du taux fixe, le taux variable évolue en fonction d'un indice de référence. Pour prévenir toute variation trop brutale des taux de credit immobilier (hausse ou baisse), les taux variables peuvent être « capés ». Par exemple, si vous avez souscrit à un taux de pret immobilier de 3.00% capé à 2 points, lors d'une augmentation les taux immobiliers ne pourront pas être supérieurs à 5.00%, ni lors d'une diminution être inférieurs à 1% ;
  • le TAEG (taux annuel effectif global). Ce taux mentionné sur les offres de credit immobilier prend en compte le taux débiteur, l'assurance prêt immobilier, les frais de garantie, les frais de dossier, les frais d'ouverture de compte et de gestion de compte et le coût d'estimation du logement par la banque. Présenté sous la forme d'un pourcentage annualisé, il permet de déterminer de manière précise le coût d'un crédit, et donc de mieux comparer les différentes propositions des banques. Le TAEG doit obligatoirement figurer sur toutes offres de pret immobilier et à la consommation ;
  • le TEG (taux effectif global). Le TEG été remplacé par le TAEG en octobre 2016 car il était moins précis que ce dernier :
  • le TAEA (taux annuel effectif de l'assurance). Exprime le coût réel d'une assurance de prêt. Utile lorsque vous souhaitez comparer les offres d'assurance emprunteur.

Profitez du meilleur taux en quelques clics, c'est facile et gratuit !

Nos archives de taux de crédit immobilier nationaux

Pour vous aider