Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Meilleur taux credit immobilier
  4. Meilleurs taux immobiliers nationaux 2008

Les meilleurs taux immobiliers nationaux en 2008

Conséquences de la crise des subprimes, chute de la banque américaine Lehmann Brothers, sentiment de méfiance entre les banques... L'année 2008 aura particulièrement souffert de la conjoncture économique. Les taux fixes des crédits immobiliers – et le marché dans sa globalité – n'ont pas échappé à une crise d'une ampleur mondiale. Au point que le gouvernement et la Banque centrale européenne sont montés au créneau pour soutenir les économies du Vieux Continent.

Taux immobiliers : des hausses, des hausses, des hausses...

Sans surprise, la morosité de l'économie mondiale n'a pas épargné les taux bancaires en 2008. Comprendre : ces derniers n'ont cessé d'augmenter durant la majeure partie de l'année.

Dans le détail, on constate toutefois que les variations sont irrégulières. Si les premiers mois sont irréguliers entre janvier et avril (alternance entre hausse, baisse et stabilisation), ceux qui suivent sont sans ambiguïté. Les hausses de taux immobiliers se sont enchaînées entre mai et octobre 2008, de façon nette (jusqu' à 20 centimes de hausse certains mois) et généralisée (toutes les régions sont concernées).

Les taux d'intérêt atteignent leur pic en octobre, avec 5.30 % sur 15 ans et 5.40 % sur 20 ans (contre respectivement 4.80 % et 4.85 % en janvier 2008).

Afin que vous mesuriez l'ampleur de ces hausses rapides, nos analystes ont estimé à 20 % la proportion d'emprunteurs exclus par cette flambée des taux.

L'intervention de la BCE apaise les taux de prêt 2008

À compter d'octobre 2008, la hausse des taux bancaires est stoppée, sous l'effet de la baisse du taux directeur de la Banque centrale européenne (BCE). Ce taux impacte l'Euribor 3 mois ; indice qui sert de référence au marché interbancaire (marché où les banques se prêtent de l'argent).

En clair, si les taux interbancaires augmentent ou diminuent, les établissements de prêt vont mécaniquement répercuter ces variations sur les taux d'intérêt proposés aux particuliers.

Avec la baisse du taux directeur de la BCE, les banques empruntent moins cher sur le marché. La réduction du taux directeur à 3.75 % (baisse d'un demi-point) ne s'est pas fait attendre, avec des baisses de 30 centimes dès novembre. Les taux d'intérêt terminent l'année de manière plus calme, avec 5.00 % sur 15 ans et 5.15 % sur 20 ans. Soit des niveaux proches de ceux de juin 2008.

Quel est l'impact de la décision de la BCE pour le pouvoir d'achat des ménages ?

Prenons un exemple concret : un emprunt de 200 000 € sur 20 ans. Entre octobre et décembre, la baisse du taux directeur a permis d'économiser 28 € sur la mensualité et 6 711 € sur le coût du crédit. En l'espace de deux mois.

Taux immobilier 2008 par mois

Profitez du meilleur taux en quelques clics, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,66%* sur 15 ans

Pour vous aider