Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Meilleur taux credit immobilier

Meilleur taux immobilier actuel

Découvrez le meilleur taux immobilier actuel dans votre région

A quels niveaux sont les taux de prêts immobiliers actuels sur 15 ans ? 20 ans ? 25 ans ? Existe-t-il une différence si l'on emprunte en Rhône-Alpes, en Ile-de-France, dans le Nord, l'Est ou le Sud-Ouest ? Pour vous apporter la réponse la plus fiable et la plus précise, Empruntis observe et enregistre les taux de crédit immobilier pratiqués par les banques dans chaque région de France.

Tendance Taux min Taux du marché
7 ans
0,15%
0,70%
10 ans
0,50%
0,85%
15 ans
0,72%
1,10%
20 ans
0,90%
1,25%
25 ans
1,00%
1,45%
30 ans
1,37%
1,80%
* Taux fixes hors assurance et selon votre profil. Taux actualisés au 18/07/2019 par Empruntis.com. Taux comparés par rapport au 17/06/2019

Profitez du meilleur taux en quelques clics, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,72%* sur 15 ans

Chaque mois nos partenaires bancaires, nationaux, régionaux ou en ligne, nous transmettent leurs barèmes de taux de prêt immobilier, nous donnant ainsi une vision globale des taux d'intérêts pratiqués. Automatiquement mis à jour à chaque réajustement, notre baromètre ci-dessus vous indique le meilleur taux immobilier actuel : région par région et durée par durée.

Notre analyse régionale des meilleurs taux immobiliers

Analyse faite au 17-06-2019

Que pouvons-nous dire des taux immobiliers à la mi-juin 2019 ? Notre analyse régionale.

Des taux immobiliers toujours plus bas !

Les taux immobiliers à la mi-juin annoncent un temps au beau fixe dans toutes les régions de l'hexagone ! Ce qui fait de l'année 2019 un cru qui pourrait bien marquer l'histoire en termes de niveaux bas des taux d'intérêt du crédit immobilier.

Se-reins ! Les emprunteurs peuvent l'être à l'approche de l'été : ils vont pouvoir concrétiser leurs projets à des conditions exceptionnels tant les taux d'emprunt immobilier sont au plus bas. Mais pas que : on note également que les décotes se poursuivent et que les renégociations de crédit, poussées par ce contexte favorable, vont bon train : elles représentent 23 % de nos volumes aujourd'hui !

Nous notons que les banques se veulent encore plus compétitives que les mois derniers, car elles semblent vouloir s'adapter aux différents profils des emprunteurs. Même lorsque certains de nos partenaires ont atteint leurs objectifs en termes de nouveaux clients et de production de crédit immobiliers, ceux-ci ne s'en contentent pas et poursuivent leur politique de conquête. La raison ? Un marché immobilier avec une offre de biens dans les grandes métropoles et des prix qui contraignent les acquéreurs. Les banques rééquilibrent donc ce marché en proposant un niveau bas de taux immobilier et en abaissant donc leurs barèmes. Cette tendance baissière, nous la constatons dans toutes les régions de France en ce mois de juin 2019 !

Une période propice à la renégociation de crédit immobilier

Dans ce contexte de taux d'intérêt de prêt immobilier extrêmement bas, les emprunteurs se disent à juste titre qu'une renégociation pourrait leur permettre de baisser le coût de leur crédit ! Avec des diminutions constatées allant de 5 à 15 centimes, la perspective de gains apparaît en effet non négligeable.

Dans le cas d'une renégociation, deux options s'offrent à l'emprunteur, cumulables entre elles selon les situations : diminuer la durée du crédit immobilier en cours, ou baisser le montant des mensualités afin de ne pas dépasser le seuil maximal de taux d'endettement admis par les banques.

Zoom sur l'investissement locatif

Depuis le début du trimestre, et malgré des prix qui s'envolent dans les grandes villes comme Paris, Lyon ou encore Lille, nous constatons que le marché demeure dynamique.

Ce dynamisme est entre autres porté par une nouvelle tendance : l'investissement dans les quartiers non loin des grandes métropoles, dans le cadre de l'achat d'une résidence principale, mais aussi dans celui de l'investissement locatif.

Ainsi, si acheter sur Nantes intra-muros est onéreux, choisir Saint-Nazaire pour y réaliser son investissement locatif permet de baisser le coût d'achat et d'augmenter son seuil de rentabilité. Pour cela, une condition sine qua non toutefois : être déjà propriétaire de sa résidence principale.

De plus, si vous êtes tenté par l'investissement locatif, sachez que les banques s'alignent en termes de taux immobilier sur ceux proposés pour l'acquisition d'une résidence principale. Nous constatons ainsi 0,75 % sur 15 ans, 0195 % sur 20 ans et 1,15 % sur 25 ans. Ceci est dû au fait que les établissements bancaires jugent ce type d'investissement comme à faible risque car le locataire rembourse l'emprunt.

Un conseil néanmoins : l'emplacement du bien est une question centrale. Un critère à soigner particulièrement, c'est pourquoi mieux vaut se renseigner sur le nombre de biens vacants dans la zone, si celle-ci constitue un bassin d'emploi ou d'étudiants, et si des développements sont en réalisation ou prévus en termes de services publics, transports en commun ou encore entreprises... Ceci dans le but de vous assurer une rentabilité future et mettre en avant ces arguments afin de valoriser votre projet auprès des banques.

Les évolutions des taux de crédit immobilier mini

Sur un total de 42 taux immobiliers mini (7 régions, 6 durées)

  • Aucun meilleur taux immobilier (dit aussi « taux mini ») n'est en hausse
  • 7 meilleurs taux diminuent. Ceux sur 20, 25 et 30 ans avec des baisses de 2 à 11 centimes. Un seul prêt sur 15 ans baisse de 3 centimes.
  • 35 taux de crédit immobiliers stagnent : ceux sur 7, 10 et 15 ans principalement.

L'évolution du taux de prêt immobilier moyen

Sur l'ensemble des 42 taux de prêt immobilier, nous constatons que :

  • Aucune hausse de taux moyen n'est constatée
  • 41 taux du marché baissent : pour les prêts sur 7, 10, 15, 20, 25 et même 30 ans, nous constatons des baisses de 5 à 15 centimes. Sur 30 ans, les baissent vont jusqu'à 80 centimes.
  • 1 taux immobilier stagne : celui sur 7 ans, en région Est.

Quelles sont les évolutions des taux de prêt immobilier régionaux ?

Quelle est la tendance de taux immobilier 2019 ce mois-ci ? Augmentent-ils, baissent-ils, stagnent-ils ? Notre baromètre de taux de crédit immobilier régionaux vous permet d'observer instantanément les évolutions des taux d'intérêt en vigueur dans votre région. Pour cela vous pouvez cliquer sur votre région (IDF, Nord, Ouest, Sud-Ouest, Méditerranée, Rhône-Alpes, Est) afin d'afficher les taux de crédit immobilier qui vous intéressent.

Afin de pouvoir juger pleinement le niveau de taux immobilier 2019 pour votre projet, Empruntis met également à votre disposition un récapitulatif de leurs évolutions sur les quatre dernières années. L'historique de taux immobilier vous apporte une analyse rapide de la tendance des taux d'intérêt sur 6 mois, 1 an ou 4 ans (taux mini, moyen ou max, fixe ou variable).

Vous souhaitez emprunter sur 7 ans, 10 ans, 15 ans, 20 ans, 25 ans ou encore 30 ans ? Notre baromètre vous permet de comparer les taux d'emprunt en vigueur dans chaque région en quelques secondes. Nos analyses mensuelles vous permettent de comprendre les évolutions en cours chez vous et de connaître la région où emprunter coûte le moins cher.

Notre baromètre affiche les taux minimaux (ceux accordés aux meilleurs profils d'emprunteurs : hauts revenus, apports, profil épargnant, etc.), les taux moyens avant négociations et les taux maximaux du marché.

Quels sont les facteurs qui influent sur le taux immobilier ?

Comment expliquer les différentes évolutions de taux immobilier en 2019 ? Plusieurs facteurs influent sur les taux d'intérêt de manière directe ou indirecte. Tout d'abord, les Obligations Assimilables au Trésor ou OAT. Celles-ci sont les emprunts émis par l'Etat sur le long terme pour se financer. Les hausses ou baisses du taux de l'OAT fixe (TEC 10 ans) sont de bons indicateurs pour savoir si les taux immobiliers vont également augmenter ou diminuer. Si les OAT remontent, les taux d'intérêt immobiliers progresseront et s'ils baissent, les taux fixes seront susceptibles de faire de même.

Le taux directeur de la Banque centrale européenne BCE impacte également les taux bancaires, notamment les taux variables (Indice Euribor).

Les évènements macro et microéconomiques influencent également le marché du crédit immobilier (élections présidentielles, géopolitique, etc.).

Pourquoi effectuer une comparaison de taux immobilier 2019 en région ?

Le taux de pret immobilier dépend de votre projet et de votre profil emprunteur (revenus, épargne, patrimoine, etc.). Il peut être fixe, semi-fixe ou révisable. Le taux bancaire permet de calculer le coût global de votre financement. Par exemple : vous empruntez à un taux immobilier de 1,40% sur 15 ans la somme de 200 000 euros avec un taux d'assurance de prêt immobilier de 0,36%. Le montant de vos mensualités sera alors de 1292,50 euros et le coût total de votre financement sur cette durée sera de 32 650,68 euros. En faisant ce calcul vous pourrez savoir dans quelle région il fait bon emprunter si vous avez un projet à concrétiser. Pour cela, n'hésitez pas à simuler votre taux annuel effectif global en ligne (TAEG).

Quel interlocuteur privilégier pour obtenir le meilleur taux immobilier de 2019 pour votre prêt ?

Vous recherchez un financement pour votre acquisition immobilière ? Qu'il s'agisse de votre premier achat, de celui d'une résidence secondaire ou d'un investissement locatif, n'hésitez pas à solliciter un courtier en prêt immobilier pour vous accompagner. Après avoir réalisé votre simulation pret immobilier pour connaître votre capacité d'emprunt, votre taux d'endettement ou encore votre éligibilité au Prêt à taux zéro, notre comparateur de prêt immobilier vous permet d'obtenir une réponse claire sous 48h.

Faites le tour des banques en quelques clics grâce à la comparaison des taux d'intérêt et profitez des meilleures conditions de financement pour votre projet immobilier. Un courtier en prêt immobilier d'Empruntis assure le suivi de votre dossier et négocie pour vous le meilleur taux immobilier de 2019.

Renégocier son prêt immobilier en période de taux bas

Si vous avez souscrit un emprunt il y a quelques années, l'heure est peut-être à la renégociation de prêt immobilier. En effet, si vous êtes dans le premier tiers ou au tout début du deuxième tiers de remboursement du capital et que l'écart avec votre taux immobilier actuel est de 0,8 point minimum, vous avez tout intérêt à faire racheter votre prêt.

Deux options s'offrent à vous : négocier avec votre banque pour profiter du taux immobilier du marché de 2019 ou passer par un courtier en prêt afin d'effectuer un rachat de prêt immobilier. Dans le premier cas, vous ne changez pas de banque. Dans le second vous souscrivez un nouvel emprunt au taux de crédit immobilier du marché (mini ou moyen).

Exemple de taux immobilier régional

Les écarts de taux bancaires entre les régions peuvent être limités ou importants selon la conjoncture du marché. La différence d'une région à l'autre peut alors représenter plusieurs milliers d'euros d'intérêts pour l'emprunteur.

Prenons l'exemple de janvier 2016 : sur la durée d'emprunt de 25 ans, l'écart de taux mini entre la région Nord et les régions Ile-de-France, l'Est, en Rhône-Alpes et Méditerranée était de 0,20%.

Ainsi, un emprunteur dans le Nord pouvait obtenir un meilleur taux immobilier de 2,15% sur 25 ans contre 2,35% dans les autres régions. Dans le nord, le coût global d'un prêt de 200 000 € sur 25 ans est alors de 58 716,94 euros alors que dans les autres régions il est de 64 660,02 euros. La différence est donc de 5 944 euros sur la globalité du prêt. S'ajoute à ce calcul l'assurance de prêt immobilier dont le montant diffère d'un profil à l'autre.

Le taux de l'assurance de prêt immobilier est également primordial

Le taux immobilier n'est pas le seul élément à prendre en compte dans votre démarche. L'assurance du prêt est également clé. En effet, l'assurance pret immobilier est facultative mais nécessaire pour obtenir un emprunt. Son montant peut peser lourd dans le coût global de votre financement.

Le capital que vous empruntez sera assuré en cas de décès, d'invalidité ou d'incapacité de travail entrainant une perte de revenus. En cas de décès ou de perte totale et irréversible d'autonomie (PTIA), le capital restant dû est remboursé à la banque. Vos héritiers sont donc protégés.

Au moment de son offre de prêt la banque vous propose un contrat groupe. Notez que depuis septembre 2010, la loi Lagarde favorise la délégation d'assurance de prêt immobilier. Les emprunteurs peuvent souscrire une assurance de prêt immobilier autre que celle de la banque sans que cette dernière modifie son taux immobilier. Cette opération vous permet, selon votre profil, de payer une cotisation personnalisée. A l'inverse, la cotisation du contrat groupe, certes segmentée, mutualise le risque entre tous les assurés.

Un an pour changer d'assurance de prêt

Depuis le 26 juillet 2014, la loi Hamon vous apporte la liberté de changer d'assurance de crédit immobilier au cours de la première année de souscription. Seule condition, présenter un contrat aux garanties équivalentes à celui de la banque. Notez que ce délai débute dès la signature des offres de prêt. Si vous souhaitez bénéficier d'un meilleur taux d'assurance pret immobilier ou d'une meilleure couverture, n'hésitez pas à effectuer une comparaison en ligne.

Profitez du meilleur taux en quelques clics, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,72%* sur 15 ans

Comparateur pret immobilier

Nos archives de taux de crédit immobilier régionaux

Pour vous aider