Crédit immobilier : quel est votre projet ?

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Meilleur taux credit immobilier
  4. Meilleur taux immobilier 2018

Meilleur taux de credit immobilier - 2018

Premier trimestre : des taux immobiliers 2018 en stagnation et des banques attentistes

Les banques régionales font preuve d'attentisme en début d'année. Il est vrai qu'en janvier 2018 quelques changements en cours peuvent expliquer cette situation : notamment le recentrage du PTZ, qui écarte une partie des primo-accédants, mais aussi celui du PINEL, dans le cadre de l'investissement locatif, viennent bouleverser le paysage du crédit immobilier.

Par ailleurs, c'est également le moment de la validation de la résiliation annuelle de l'assurance emprunteur par le Conseil constitutionnel. En effet, la loi Bourquin permettra à l'emprunteur de changer d'assurance prêt immobilier à chaque échéance annuelle du prêt.

Enfin, il faut composer avec des prix immobiliers élevés. En Février 2018, on ne décèle toujours pas de tendance claire et uniforme côté taux immobilier. En effet, quand une part importante stagne (44 %), 33 % des barèmes reçus montrent quant à eux une hausse légère. Et seuls 22 % des barèmes sont en baisse... Au mois de mars, les taux de prêt immobilier restent bas, pas assez toutefois pour compenser la hausse des prix de l'immobilier.

Second trimestre 2018 : des banques en retard sur les objectifs et un printemps de l'immobilier qui se fait attendre

Le mois d'avril 2018 tient en un seul mot, concernant le taux immobilier : décote ! Un mot d'ordre qui perdurera d'ailleurs tout le reste de l'année. Si très peu de barèmes sont reçus en avril donc, les décotes sont nombreuses et permettent aux emprunteurs d'emprunter au meilleur taux. Les banques vont en effet se montrer conquérantes, notamment en raison d'un retard sur objectifs, pouvant aller en avril 2018 jusqu'à 20 %.

En mai, le marché immobilier subit un ralentissement. Le printemps de l'immobilier n'est pas encore pour maintenant ! Si l'OAT (Obligation Assimilable au Trésor) augmente, les banques, elles, demeurent agressives afin de gagner de nouveaux clients. Et pas seulement à travers des décotes, mais aussi par le biais de modifications de critères afin d'offrir les meilleurs barèmes à plus de profils, et donc les meilleurs taux pour 2018.

En juin, seulement une vingtaine de barèmes avaient été reçus, et les banques poursuivent leurs efforts dans le but d'atteindre leurs objectifs de nouveaux clients.

Troisième trimestre : taux immobiliers 2018 au beau fixe pour les emprunteurs !

Le mois de juillet demeure favorable aux emprunteurs : les taux immobiliers 2018 restent bas, les décotes sont nombreuses et les critères d'octroi restent assouplis. Le niveau des taux de crédit immobilier 2018 est alors à un niveau exceptionnel : on emprunte avec des taux immo de l'ordre de ceux que l'on a pu connaitre en 2016 !

Et aucune hausse des taux immobiliers en vue pour le mois d'août 2018. On constate plutôt des baisses sur les taux de prêt immobilier moyens et un taux immo mini sur 20 ans à 1,12 %, similaire au plancher historique de l'automne 2016.

Septembre se place à nouveau sous le signe des décotes et de la conquête. Une situation atypique, les banques ayant déjà d'ordinaire à cette période de l'année, rempli leurs objectifs. Ce n'est toujours pas le cas pour l'année 2018, et les banques poursuivent leurs offensives en proposant les meilleures conditions de prêt immobilier.

Quatrième trimestre : des banques conquérantes jusqu'au bout

Les banques accusent toujours un retard sur objectifs en octobre 2018. On constate dans le même temps une hausse des OAT : s'il est vrai que cela impacte les TCI (taux de cession interne) des banques et donc leurs marges, elles en font fi toutefois, et poursuivent leurs efforts pour séduire un maximum d'emprunteurs. Le rachat de crédit immobilier est d'ailleurs une bonne occasion de remporter des clients aux dossiers jugés moins risqués par les banques, puisqu'ils ont déjà été financés une première fois.

En novembre les banques touchent au but, mais demeurent conquérantes : les taux immobiliers bas se maintiennent donc en fin d'année 2018, car certaines banques anticipent déjà 2019, dont les objectifs commerciaux restent tout aussi élevés. De plus les OAT restant stables, les établissements bancaires n'ont aucune raison de relever leurs barèmes.

Ainsi sur 45 taux immobiliers à travers 7 régions et sur 6 durées, 15 sont à la baisse !

En décembre 2018, le taux prêt immobilier demeure à des niveaux proches des planchers de l'automne 2016. Rappelons toutefois que le taux de crédit immobilier demeure à des niveaux proches des planchers notés à l'automne 2016 ! Les emprunteurs bénéficient d'un meilleur taux compris entre 1,24 % et 1,60 % hors assurance sur 20 ans, comparé à un taux immobilier hors assurance compris entre 1,30 % et 1,70 % en 2017 ! Si l'on compare à 2016, les taux de crédit immobilier s'étalaient alors entre 1,10 % et 1,60 % sur 20 ans, toujours hors assurance.

En conclusion, une année 2018 qui aura été favorable aux emprunteurs avec des taux bas mais surtout de nombreuses décotes et des assouplissements de critères d'octroi, dans un contexte où les banques ont été conquérantes. Les raisons sont multiples : retard sur objectifs, avec un printemps de l'immobilier qui a mis du temps à arriver, mais aussi des conditions parfois moins favorables, par exemple avec le recentrage du PTZ et la hausse des prix de l'immobilier avec lesquels il a fallu composer.

Taux immobilier 2018 par mois

Profitez du meilleur taux en quelques clics !

à partir de 0,85% sur 15 ans(1)

Pour vous aider

Besoin d'un prêt immobilier au meilleur taux ?

Nos courtiers sont disponibles pour répondre à vos questionsdu lundi au vendredi de 9h à 19h,
le samedi de 10h à 18h 😉

Choisissez votre créneau

Lun. 21 févr.

Un courtier expert vous rappelle

Ces données seront utilisées uniquement pour répondre à vos questions.