Votre rachat de crédit rapide, en ligne

Jusqu'à -60 % sur vos mensualités(4)
  1. Accueil
  2. Rachat de credit
  3. Guide du rachat de credit
  4. Les cas specifiques

Quelles sont les conditions pour obtenir un rachat de crédits ?

L'essentiel en quelques mots

Le rachat de crédits permet d’assainir la situation financière d’un emprunteur en étalant ses remboursements et en réduisant ses mensualités en allongeant la durée de remboursement.

- Il permet de retrouver du pouvoir d’achat et d’améliorer son reste à vivre.
- L’octroi d’un regroupement de crédits par un établissement bancaire s’effectue au regard de certains critères tels que la situation financière, la situation personnelle, le montant des crédits ou encore le type d’emprunts à racheter.
- Une situation financière et professionnelle stable est préférable pour obtenir un rachat de crédits.
- Certains profils particuliers (CDD, intérim, indépendants, retraités) peuvent néanmoins voir leur dossier accepté s’ils parviennent à prouver la stabilité de leur situation et la régularité de leurs revenus. 

Les cas specifiques
Quelles sont les conditions pour obtenir un rachat de crédits ?

Les contrats précaires se multiplient sur le marché de l’emploi. Selon les chiffres de la DARES, 8 nouvelles embauches sur 10 sont en effet effectuées avec ce type de contrat (CDD, intérim, temps partiel, emploi saisonnier). Un statut qui rend délicat l’octroi d’un rachat de crédits pour ce type de profils souhaitant alléger leurs remboursements. Les organismes financiers se sont néanmoins adaptés à cette nouvelle donne et sont de plus en plus enclins à accorder des regroupements de prêts. En quoi le CDD constitue-t-il un obstacle pour bénéficier d’un regroupement de crédits ? Quelles sont les conditions pour obtenir un rachat de crédits avec un contrat précaire ? Quels sont les profils privilégiés par les banques ?

Pourquoi faire un rachat de crédits ? 

Augmentation des prix de l’énergie, inflation, remboursement de prêts… lorsque les factures s’accumulent et que des crédits déséquilibrent votre budget mensuel, il peut être tentant de regrouper ses différents prêts pour retrouver unes stabilité financière. Prêt immobilier, prêt conso, prêt travaux : le rachat de crédits permet aujourd’hui de regrouper tout type de prêt pour augmenter son reste à vivre en étalant le remboursement sur une plus longue durée. L’ensemble des crédits est ainsi regroupé en une seule et même mensualité avec un taux d’intérêt unique. Le regroupement de crédits offre ainsi plusieurs avantages à son souscripteur : 

Quels critères dois-je respecter pour obtenir un regroupement de crédits ?

L’obtention d’un regroupement de crédits est théoriquement ouverte à tous les profils. Néanmoins certains antécédents rendront très difficile voire quasi-impossible le recours à un regroupement de crédits : 

💡

Bon à savoir

Dans le cas d'un surendettement, il est conseillé de déposer un dossier de surendettement auprès de la Banque de France.

Hormis ces profils particuliers, le rachat de crédits pourra être sollicité aux conditions suivantes : 

A la faveur des éléments en leur possession et des pièces justificatives transmises, les organismes financiers pourront alors étudier le dossier de la personne sollicitant un rachat pour évaluer sa capacité à rembourser l’intégralité des remboursements. 

Rachat de crédits et profils d'emprunteurs

S’il existe des profils d’emprunteurs particuliers pour lesquels les organismes financiers adoptent une approche spécifique (fonctionnaires, professions libérales, retraités), le profil d’un emprunteur est globalement toujours évalué en fonction de certains critères récurrents.

La situation financière

L’organisme financier calculera le taux d’endettement de l’emprunteur pour évaluer sa capacité à rembourser ses échéances de prêt, et ce, même après une restructuration des dettes et donc des mensualités revues à la baisse. Il jugera alors au regard des ressources régulières de l’emprunteur si celles-ci lui permettent d’absorber ses crédits et d’honorer ses échéances de remboursement dans la durée.

L’analyse des derniers relevés bancaires donnera également la possibilité à l’organisme de s’assurer du comportement bancaire relativement sérieux de l’emprunteur (régularité des mouvements bancaires, dépenses non-excessives, capacité à thésauriser etc.).

Le profil professionnel

La profession, le type de contrat, le montant des revenus ainsi que les primes éventuelles constituent autant d’éléments majeurs dans l’évaluation de l’opportunité de racheter des crédits. Si les contrats en CDI, dans la fonction publique et les statuts de cadres sont évidemment privilégiés par les banques, il est aujourd’hui possible de faire racheter ses prêts malgré une situation moins enviable.

Ainsi, une personne en CDD, en intérim, en indépendant ou occupant un emploi saisonnier pourra également solliciter dans certains cas un regroupement de crédits. Elle devra alors prouver la récurrence de son activité et une certaine stabilité dans ses sources de revenus. Elle pourra également mettre en avant ses compétences dans un secteur d’activité dynamique, son ancienneté ou un conjoint en CDI.

L’âge

Le souscripteur doit être majeur et la dernière échéance de remboursement ne pourra être versée au-delà de 75 ans pour la majorité des organismes financiers même si certains acceptent de mensualités remboursées jusqu’à 85 ans voire 90 ans en contrepartie d’une garantie hypothécaire. Si l’âge a parfois été un frein pour l’octroi d’un rachat de crédits, les banques semblent aujourd’hui accorder plus facilement des regroupements de prêts malgré l’avancée dans l’âge du fait de l’allongement global de la durée de vie en bonne santé. Le montant de la pension de retraite jouera également un rôle dans l’appréciation faite par l’organisme financier d’un dossier “senior”.

Le type et le montant des crédits à racheter

Les organismes financiers exigent souvent un montant de rachat minimum (au moins 1 000 € en général) et fixent également un plafond (généralement autour de 75 000 €). Par ailleurs, si certains acceptent le rachat de tous les types de crédits (auto, immo, travaux, conso), d’autres ne prennent pas en charge le crédit immobilier.

Ainsi, certains organismes proposent le rachat de crédits consommations et d'autres proposeront aussi le rachat de crédit hypothécaire (incluant un crédit immobilier).

Le montant potentiellement rachetable est dans certains cas une condition à la prise en compte du rachat de crédit immobilier, puisqu’il peut être parfois limité à un pourcentage du montant total des crédits en cours (quand le prêt immobilier représente moins de 60 % du montant total à regrouper, on parle alors toujours de rachat de crédits consommation).

Regroupement de prêts et critères bloquants

Conséquence des critères pris en compte par les organismes financiers, certaines situations sont jugées pratiquement rédhibitoires pour obtenir un rachat de crédits. Les banques considèrent en effet que le risque de racheter certains prêts est trop important par rapport à la capacité de remboursement du souscripteur.

Être en situation de surendettement

Si le regroupement de crédits vise à assainir la situation financière d’un emprunteur, certains cas de figure ne permettent pas d’atteindre cet objectif. Cela sera le cas d’un emprunteur ayant déposé un dossier de surendettement auprès de la Banque de France ou de relevés bancaires faisant apparaître des rejets de paiement. Dans le cas particulier du surendettement,  c'est donc auprès de la Banque de France qu'il faut déposer un dossier.

Une situation financière trop fragile

Corollaire au surendettement, la situation financière de l’emprunteur, si elle est jugée trop fragile, ne lui permettra pas non plus d’accéder à une demande de rachat. Ainsi, les dossiers présentant des revenus inférieurs à 1 500 € seront généralement rejetés. Il en sera de même pour les profils présentant un reste à vivre trop faible après remboursement de la mensualité de crédit.

Une activité professionnelle instable

Enfin, une situation professionnelle trop précaire ou instable sera perçue négativement par les organismes financiers. Des changements trop fréquents d’employeurs, des périodes d’inactivité non-justifiées ou encore des revenus trop irréguliers seront autant de freins à l’acceptation d’un dossier de rachat. Ce type de profil particulier devra alors tenter de stabiliser sa situation professionnelle avant de solliciter un nouveau regroupement de prêts ou faire appel à des garants solides pour tenter de convaincre les établissements bancaires.

Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédit,
c'est sans engagement !

Guide du rachat de credit

Pour vous aider

Un courtier expert vous rappelle pour répondre à vos questions.

Un courtier expert vous rappelle

Quand souhaitez-vous être rappelé ?