Comparez facilement !

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. FAQ
  4. Qu'est-ce que l'apport personnel ?

Crédit immobilier : qu'est-ce que l'apport personnel ?

L'essentiel en quelques mots

- L’emprunt auprès d’une banque pour financer un achat immobilier nécessite un apport personnel d’au moins 10% du montant de l’achat.
- L’apport personnel permet de couvrir les frais de départ relatifs à l'achat du bien (notaire, garantie, caution).
- Plus l’apport personnel est important, plus il crédibilise le dossier de l’emprunteur et plus il permet d’obtenir des conditions de prêt avantageuses.
- L’apport personnel permet d’augmenter sa capacité d’emprunt, puisque l'on baisse le montant emprunté.
- Il est très difficile d’obtenir un prêt immobilier à 110%, (c'est-à-dire en empruntant aussi les frais de notaire et de garantie)  même si légalement aucune loi n’interdit cette possibilité. Il faudra alors présenter des garanties très solides à la banque. 

 

L’accès à la propriété est un rêve pour de nombreux ménages. Avec les taux d’intérêt toujours plus bas, l’occasion est donnée à bon nombre d’entre eux de franchir le pas et ce, même sans avoir à disposer de ressources financières conséquentes. Il semble en effet, n’avoir jamais été aussi facile d’accéder à un prêt immobilier, notamment pour les plus jeunes. Si les conditions d’emprunt sont facilitées, l’apport personnel reste malgré tout un prérequis indispensable pour accéder à un crédit immobilier. Qu’est-ce qu’un apport ? Quel montant est nécessaire pour pouvoir emprunter ? Quels sont les avantages de l’apport immobilier ? Empruntis vous dit tout sur l’apport personnel. 

Définition de l’apport personnel 

L’apport personnel est une somme d’argent minimale dont doit disposer un particulier afin d’obtenir un emprunt pour réaliser un achat immobilier. Elle est exprimée en pourcentage du montant total de l’emprunt. L’apport personnel sert principalement à couvrir les frais relatifs à l’achat du bien immobilier (frais de notaire, frais de dossier, frais de garantie, caution etc.). 

S’il n’est théoriquement pas obligatoire, il est exigé par pratiquement toutes les banques pour partager le risque et pour au moins couvrir les dépenses minimales de base. En effet, les établissements bancaires n’acceptent généralement pas de prêter plus que le montant du bien. Limiter le crédit à la valeur du bien permet aux banques de s’assurer de récupérer l’intégralité des fonds en cas de défaut de paiement de l’emprunteur.

💡

L’apport pour un prêt immobilier est surtout un marqueur important pour une banque qui lui permet de s’assurer de la stabilité financière d’un emprunteur et de sa capacité à thésauriser chaque mois une part de ses revenus en vue de financer un projet. L’apport personnel est donc un signe perçu positivement par les banques qui seront alors plus promptes à proposer de meilleures conditions d’attribution du prêt.

Comment calculer l’apport personnel pour un prêt immobilier ?

Il est d’usage de considérer que l’apport pour un achat immobilier doit représenter au moins 10% du montant total de l’emprunt

💡

La règle des 10% étant un minimum pour couvrir les frais de notaire, le montant de l’apport personnel demandé par les banques pourra être bien supérieur et s’élever jusqu’à 30 voire 40% selon les situations et les montants sollicités. L’apport personnel devient significatif à partir d’un pourcentage d’environ 20%. Pour simuler votre capacité d’emprunt, n’hésitez pas à vous rendre sur notre calculette.

Les avantages de l’apport personnel pour un achat immobilier

D’une manière générale, plus l’apport personnel sera élevé, meilleures seront vos chances d’obtenir un taux d’intérêt préférentiel, la banque considérant alors votre prêt comme peu risqué. L’emprunteur se trouve alors en position de force au moment de négocier avec la banque lorsqu’il bénéficie d’une réserve financière importante. L’apport personnel idéal se situe généralement autour de 30% du montant du bien immobilier mais à partir de 20%, les banques pourront vous accorder un rabais sur les taux pouvant aller de 0,20 à 0,30%. 

L’apport personnel peut permettre également à l’emprunteur, dans certains cas, de négocier une augmentation de son taux d’endettement maximal. Le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) recommande en effet aux banques de limiter les mensualités de crédit à maximum un tiers des revenus du souscripteur. Le HCSF a d’ailleurs d’augmenté ce plafond (appelé également taux d’effort) à 35% des revenus.

Le gage de sérieux apporté par l’apport est le garant de la bonne gestion financière de l’emprunteur et peut donc inciter la banque à augmenter votre plafond d’emprunt même si la somme sollicitée dépasse légèrement le montant auquel vos revenus vous ouvriraient droit. Le HCSF autorise en effet les banques à déroger en partie à ses recommandations dans le cadre d'une enveloppe de 20% des dossiers (taux d’effort de 35%, emprunt sur 25 ans maximum, apport de 10 à 20%) pour certains profils d’emprunteurs selon l’appréciation qu’elles s’en font. Notre simulateur de prêt immobilier vous permet de calculer votre taux d’endettement en quelques instants.

Où trouver son apport personnel ? 

L’apport personnel peut prendre différentes formes et ne se limite pas seulement aux économies placées sur un livret d’épargne. Il peut comprendre notamment : 

Certains de ces leviers nécessitent toutefois une anticipation afin de pouvoir débloquer les fonds nécessaires dans les délais. C’est le cas notamment de l’assurance-vie ou des participations d’entreprise qui ne peuvent activées du jour au lendemain.

Quand verser l’apport personnel pour un achat immobilier ? 

Au même titre que le capital emprunté à la banque, le montant de l’apport personnel sera seulement exigé au moment final du processus d’achat, lors de la signature chez le notaire de l’acte de vente authentique et définitif. L’acheteur bénéficie donc d’un délai relativement important pour réunir la somme demandée à partir de l’acceptation de l’offre d’achat et de la signature du compromis de vente (environ 3 mois selon les situations).

Toutefois, dans quelques cas, un “apport de réserve” peut être demandé à l’acheteur par le notaire ou l’agence, avant la vente finale, au moment de la signature du compromis. Cette somme comprise entre 0 et 10% du prix d’achat sera alors mise sous séquestre jusqu’à la finalisation de l’acte. Il est donc important de disposer, malgré tout, d’un montant minimum avant de s’engager à toute promesse d’achat.

Acheter sans apport personnel, est-ce envisageable ? 

En théorie, aucune loi ne fait état de l’obligation de disposer d’un apport personnel pour solliciter un crédit immobilier. Néanmoins, dans les faits, faire financer son achat de logement à 100% par la banque est devenu très difficile voire pratiquement impossible. Les banques seront en effet très méfiantes envers les profils ne disposant d’aucun apport personnel, estimant alors que ce profil, ne dispose pas des ressources lui permettant de s’acquitter d’un emprunt. 

💡

Au-delà du montant de l’emprunt, un achat immobilier sans apport signifie un financement par la banque de tous les frais accessoires nécessaires à l’achat du bien. On appelle ce type de financement un “crédit à 110%” qui est donc particulièrement engageant pour l’établissement prêteur.

Néanmoins, chaque situation personnelle est par définition unique. L’obtention d’un crédit immobilier n’est pas réservé aux seuls profils “parfaits”, les parcours de vie étant rarement linéaires. N’hésitez donc pas à solliciter différents établissements bancaires qui vont étudier votre dossier pour un crédit, en justifiant la légitimité de votre démarche d'emprunt. 

Les profils souhaitant malgré tout emprunter sans apport personnel devront alors présenter un dossier très solide aux banques et justifier notamment : 

Enfin, il est possible de vous tourner vers un courtier afin d'estimer le juste apport personnel pour l'achat d'un bien, dans le cadre de son accompagnement pour la recherche de votre crédit immobilier. De plus, ce professionnel du crédit met en avant les atouts de votre dossier et sait vous orienter vers les banques les plus à même de financer votre projet aux meilleures conditions.

Profitez de notre expertise au meilleur taux !

à partir de 0,55%* sur 15 ans