Crédit immobilier : quel est votre projet ?

  1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Actualités
  4. Hausse taux directeur BCE

Inflation : une hausse historique des taux directeurs de la BCE

Hausse taux directeur BCE
Inflation : une hausse historique des taux directeurs de la BCE

Du jamais-vu depuis la création de l’euro en 1999 ! Face à une crise inflationniste toujours aussi tenace, malgré une période de ralentissement, la BCE (Banque centrale européenne) vient de réhausser trois taux d’intérêt directeurs de 25 points de base.

Une décision annoncée dans un communiqué de presse  publié le 14 septembre dernier, à la suite de la réunion du Conseil des gouverneurs. En portant son taux de dépôt, faisant référence, à 4 %, la BCE entame sa 10e hausse consécutive depuis juillet 2022 et atteint un record historique.

Une tentative d’endiguer l’inflation

Dans son communiqué, le conseil des gouverneurs affirme sa détermination à “assurer le retour au plus tôt de l’inflation au niveau de son objectif de 2 % à moyen terme”. Dans le détail, selon les projections économiques de la BCE, la zone euro devrait faire face à une inflation moyenne de 5,6 % en 2023, 3,2 % en 2024 et 2,1 % en 2025.

Ainsi, en maintenant sa politique d’augmentation des taux fixée depuis quatorze mois, la BCE espère pouvoir endiguer le maintien de l’inflation à des niveaux trop élevés. Elle indique que “le Conseil des gouverneurs considère que les taux d’intérêt directeurs de la BCE ont atteint des niveaux qui, maintenus pendant une durée suffisamment longue, contribueront fortement au retour au plus tôt de l’inflation au niveau de l’objectif.

Meilleur taux immobilier

3,35%sur 15 ans(1) Simuler mon taux

Meilleur taux immobilier

3,50%sur 20 ans(1) Simuler mon taux

Meilleur taux immobilier

3,60%sur 25 ans(1) Simuler mon taux

Taux Empruntis relevés le 21/05/2024

Des répercussions sur les emprunteurs

En augmentant les taux directeurs, la BCE espère pouvoir freiner la demande et ralentir l’économie. Cependant, cette hausse des taux pourrait également avoir des répercussions directes sur les emprunteurs et les finances des ménages.

Pour cause, les banques, dépendant principalement de la BCE pour leur liquidité, se retrouvent contraintes d'emprunter à des taux plus élevés auprès de l'institution monétaire. De fait, pour compenser cette hausse, les banques doivent à leur tour augmenter leurs propres taux de prêt. Ce qui rend l’accès à l’emprunt pour les ménages et les entreprises plus coûteux, et donc plus difficile.

Profitez du meilleur taux en quelques clics !

à partir de 3,35% sur 15 ans(1)

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider