Crédit immobilier : quel est votre projet ?

  1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Guide du credit immobilier
  4. Investir dans l'immobilier

Les différentes manières d'investir dans l'immobilier en 2024

L'essentiel en quelques mots

Pour développer son patrimoine général, il y a deux leviers : l’épargne financière et l’immobilier. Mais lorsqu’on parle d’immobilier, on n’imagine pas tous les leviers possibles. Pourtant, il existe de nombreuses manières d’investir dans l’immobilier. Et selon le montant, il peut être opportun de solliciter un financement. Cela peut même être l’occasion d'accéder à la propriété.

En quelques mots, un investissement immobilier c’est :

  • répondre à des enjeux tels que la réduction de ses impôts, la constitution de son patrimoine ou encore compléter ses revenus ;
  • accéder à différents investissements comme l’achat de sa résidence principale, l’investissement locatif, l’immobilier d’entreprise, le crowdfunding immobilier, les SCPI, etc. ;
  • avoir une diversité de choix pour répondre à des objectifs de vie et un budget défini ;
  • financer son investissement immobilier à l’aide d’un crédit immobilier, d’un prêt à la consommation ou de ses fonds propres (épargne, don, héritage).
Investir dans l'immobilier
Les différentes manières d'investir dans l'immobilier en 2024

Pourquoi investir dans l’immobilier ?

Investir signifie placer son argent avec la volonté de le faire fructifier. L'un des moyen les plus courant est d'investir dans l’immobilier. Cela répond à plusieurs enjeux et projets de vie.

Pour réduire vos impôts

L’une des premières problématiques des Français est la réduction de leurs impôts. Un investissement immobilier en est l'une des possibilités. Ici, on parle plutôt d’investissement locatif. Certains dispositifs comme la loi Pinel qui permet de réduire ses impôts jusqu’à 21 % du montant de l’investissement si le bien est loué au minimum six ans (renouvelable).

Un investissement locatif dans de l’ancien est également un moyen de réduire ses impôts. Il est alors possible de créer du déficit foncier pour minimiser l’assiette d’imposition des loyers perçus.

Pour vous constituer un patrimoine

Développer son patrimoine est un enjeu majeur pour mieux appréhender l’avenir. S’il est essentiel de se constituer un patrimoine financier, il peut l’être tout autant concernant l’immobilier. Qu’il s’agisse alors de sa résidence principale, d’une résidence secondaire ou d’un investissement locatif, investir dans l’immobilier sécurise une partie de son patrimoine. Il est en effet un actif tangible, concret, qui, en principe, prend de la valeur plutôt qu’en perd.

En outre, les investissements immobiliers locatifs, par la perception d’un loyer régulier, aident à  gonfler l'épargne, et donc son patrimoine financier.

Diversifier son patrimoine entre l’immobilier et le financier est dans tous les cas opportun. Pour l’un ou l’autre, l’idéal est d’être accompagné par un expert dans son domaine pour être certain de faire les bons choix d’investissements.

Pour avoir un complément de revenu

Investir dans l’immobilier locatif offre l’opportunité de générer des revenus complémentaires. C'est notamment intéressant d’en bénéficier au moment du départ à la retraite, où les revenus baissent significativement.

Dans tous les cas, posséder un revenu complémentaire est intéressant même en période d’activité. Cela peut donner l’occasion de lever le pied ou de se reconvertir professionnellement. Cela sécurise les revenus du foyer.

Investir dans l’immobilier c’est aussi :

10 manières d’investir dans l’immobilier

Un investissement immobilier peut prendre plusieurs formes. Voici comment investir dans l’immobilier.

1.Faire un investissement locatif

Nous l’avons déjà évoqué, mais l’investissement locatif est un bon moyen d’investir dans l’immobilier. Il répond à plusieurs enjeux que sont :

Et comme tout investissement immobilier, l’emplacement est essentiel. Reste alors à  savoir où investir dans l’immobilier destiné à la location. Pour cela, il est possible d’être accompagné par des professionnels qui étudient la rentabilité et l’intérêt d’un projet.

2.Acheter en viager

Acheter en viager, c’est l’action d’acquérir un bien immobilier via une rente viagère définie initialement au contrat de vente, dont le bien reste occupé par son propriétaire actuel jusqu’à son décès. Il est possible de verser une somme d’argent appelée “bouquet” au moment de la signature de l’acte de vente, qui vient en complément des rentes versées ensuite (mensuellement, trimestriellement ou annuellement). C’est un investissement qui repose sur le principe d’aléa. Ni l’acquéreur ni le vendeur ne connaissent à l’avance le prix d’acquisition final puisque la rente est versée jusqu’au décès du vendeur. 

3.Investir en SCPI

La SCPI (société civile de placement immobilier) est un organisme de placement collectif. Nommée aussi pierre papier, la SCPI permet d’acheter des parts d’immobilier via une enveloppe comme l’assurance-vie ou le compte-titres ordinaire. On peut acheter des SCPI d’entreprise ou d’habitation. Son avantage est de pouvoir accéder à l’immobilier avec de petites sommes d’argent. Une part de SCPI vaut en moyenne entre 150 € et 1000 €. L’idéal est de passer par un courtier en SCPI pour réussir son investissement.

4.Faire de l’achat revente

Le principe d’achat revente est d’investir dans un bien immobilier à rénover quasi entièrement dans le but de le revendre en générant une plus-value significative. Cela prend du temps et demande de l’organisation et un suivi de chantier, mais cela peut être un bon investissement immobilier.

5.Acheter sa résidence principale ou secondaire

Investir dans l’immobilier c’est aussi acquérir sa résidence principale, mais aussi une résidence secondaire à la campagne, à la plage ou à la montagne. Acheter sa résidence principale permet d’allouer son argent à une habitation propre et non à un loyer perdu.

Investir dans sa résidence principale ou dans une résidence secondaire, c’est aussi l’occasion de transmettre son patrimoine.

6.Investir dans l’immobilier d’entreprise

L’investissement immobilier d’entreprise, c’est-à-dire investir dans des locaux commerciaux ou des bureaux, offre généralement une meilleure rentabilité qu’investir dans l’immobilier résidentiel. Qui plus est, les contrats de location durent couramment plus longtemps, ce qui sécurise la pérennité des loyers. 

7.Le crowdfunding immobilier

Le crowdfunding immobilier (financement participatif dans l’immobilier) offre l’avantage d’être accessible dès de petites sommes, à l’instar des SCPI. Cependant, contrairement à la SCPI, l’investissement est destiné à être investi à court terme. Il participe à la diversification du portefeuille (financier et immobilier) et au soutien de l’économie locale.

8.Investir à l’étranger

Certains pays offrent de belles rentabilités en matière d’immobilier et d’importantes plus-values sur les secteurs dynamiques et attractifs. En étant bien conseillé par un professionnel de l’investissement immobilier à l’étranger, il est possible de réaliser de bonnes opérations.

9.Investir dans un parking

Parking ou garage, l’avantage de ce type d’investissement est la forte rentabilité notamment en milieu urbain. Souvent saturé, le marché de ce genre de bien offre des opportunités de location sans période de vacances locatives. En effet, ils sont souvent recherchés pour être loués. Rare à la vente, l’opportunité d’acheter un parking ou un garage est souvent attendue. Mais une fois présente, elle permet de bien investir en immobilier avec un coût d’entrée moins élevé qu’un un .

10.Investir en immobilier coté en Bourse

L’investissement immobilier en bourse se fait via les SIIC (sociétés d’investissement immobilier cotées). Le principe est de collecter des capitaux investis ensuite dans l’acquisition ou la construction d’immeubles destinés à la location. Cela permet d’engranger des loyers, de générer des plus-values en cas de vente, de déléguer la gestion locative et de récupérer des dividendes. On peut acquérir des parts de SIIC via un compte-titres ordinaire.

Comparatif des investissements immobiliers

Faisons un point comparatif sur les différents types d’investissement immobilier :

Comparatif des achats de logements immobiliers

Achats de logements immobiliers

 Critères

Investissement locatif

Viager

Achat-revente

Résidence principale

Objectif d’investissement

  • Développer son patrimoine
  • Chercher du rendement
  • Compléter ses revenus + réduire ses impôts
  • Développer son patrimoine
  • Générer une plus-value
  • Devenir propriétaire 
  • Développer son patrimoine

Investissement minimum

En moyenne minimum 50 000 € En général bouquet de 40 % maximum de la valeur du bien, sinon pas de minimum En moyenne minimum 50 000 € En moyenne minimum 50 000 €

Frais d’entrée

Frais de notaire 7,5 % (3 % pour du neuf) Frais de notaire 7,5 % (3 % pour du neuf) Frais de notaire 7,5 % (3 % pour du neuf) Frais de notaire 7,5 % (3 % pour du neuf)

Rendement et liquidité

  • Entre 1 et 10 % selon l’emplacement
  • Peu liquide
  • Peu liquide
  • Peu liquide
  • Peu liquide

Fiscalité

Dépend du dispositif d’investissement locatif Rentes à déclarer par le vendeur Imposition sur la plus-value 0 imposition

Risques

  • Risque du marché (moins-value)
  • Non-paiement du loyer
  • Dégradation du bien
  • Vacance locative
  • Risque du marché (moins-value)
  • Dégradation du bien
  • Risque du marché (moins-value)
  • Risque du marché (moins-value)

Comparatif des achats de parts immobilières

Achats de parts immobilières

Critères

SCPI

Crowdfunding immobilier

SIIC

Objectif d’investissement

  • Développer son patrimoine
  • Chercher du rendement
  • Diversifier son patrimoine immobilier
  • Chercher du rendement
  • Diversifier son patrimoine immobilier
  • Chercher du rendement
  • Compléter ses revenus

Investissement minimum

Le prix d’une part (une centaine d’euros) En général 100 € minimum  
100 €

Frais d’entrée

Frais d’acquisition (de 5 à 9 %) Aucun frais  0,1 %

Rendement et liquidité

  • Environ 4 %
  • Liquide
  • Environ 6 %
  • Pas liquide
  • Environ 4 %
  • Peu liquide

Fiscalité

Fiscalité de l’enveloppe (assurance-vie ou revenus fonciers si détenus en direct) Flat tax de 30 % Flat tax de 30 %

Risques

  • Risque du marché (moins-value)
  • Risque de défaut de paiement
  • Risque du marché (moins-value)

Comment financer un investissement immobilier ?

Investir dans l’immobilier peut se financer de plusieurs façons.

Par un prêt immobilier

Il est possible de solliciter une banque ou un organisme de prêt pour mettre en place un prêt immobilier. Il confère l’avantage d’accéder à la propriété sans avoir les fonds disponibles. Dans le cadre d’un investissement locatif, les intérêts d’un prêt immobilier sont déductibles des revenus locatifs.

Par un prêt à la consommation

Lorsqu’il s’agit d’un besoin de faible montant, il peut être plus intéressant de financer son investissement immobilier par un prêt à la consommation plutôt qu’un prêt immobilier. Le crédit à la consommation permet d’emprunter sans justificatif d’utilisation et sans garantie hypothécaire souvent exigée sur un prêt immobilier.

Il est alors opportun d’étudier les deux solutions entre un prêt à la consommation et un prêt immobilier pour choisir le plus intéressant des deux en matière de coût et de conditions d’obtention.

Avec ses fonds propres

Il est aussi possible de financer son investissement immobilier par ses fonds propres (épargne suffisante, héritage, donation). Il est alors important de conserver de l’épargne après son investissement pour faire face aux imprévus de la vie ou aux impondérables liés à l’acquisition immobilière. Selon les taux en vigueur, il peut être plus intéressant de solliciter un prêt bancaire et de conserver son épargne. Encore une fois, tout est question d’analyse en amont.

Profitez de notre expertise au meilleur taux !

à partir de 3,52% sur 15 ans(1)

Investir dans l'immobilier

Pour vous aider

Besoin d'un prêt immobilier au meilleur taux ?

Nos courtiers sont disponibles pour répondre à vos questionsdu lundi au vendredi de 9h à 19h,
le samedi de 10h à 14h 😉

Choisissez votre créneau

Lun. 21 févr.

Un courtier expert vous rappelle

Ces données seront utilisées uniquement pour répondre à vos questions.