Pret immobilier

Comparez facilement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Immobilier neuf : les taux bas à la rescousse d'un marché en perte de souffle

Immobilier neuf : les taux bas à la rescousse d'un marché en perte de souffle

Immobilier neuf : les taux bas à la rescousse d'un marché en perte de souffle

Rédigé par Empruntis le 30/11/2020

Depuis le début de l’année, l’immobilier neuf a enregistré une volumétrie en chute. Les promoteurs n’ont pas pu compter sur un rebond post-confinement à l’instar du marché de l’ancien. Mais les professionnels veulent toutefois garder espoir d’une sortie de crise, et les taux bas du crédit immobilier font partie des signaux positifs. 

30% de ventes en moins en 2020

Entre juillet et septembre, la baisse des ventes en l’état futur d’achèvement (VEFA) a atteint 28,7% d’après la Fédération des promoteurs immobiliers, pour à peine plus de 26 000 unités commercialisées. La présidente de la FPI Alexandra François-Cuxac anticipe même pour l’ensemble de l’année 2020 un recul des mises en vente de 40% et une diminution des ventes de 30%. Son état des lieux rappelle par ailleurs le maigre stock de biens neufs actuellement disponibles (moins de 90 000 logements) et les difficultés à le reconstituer en raison de la rareté des permis de construire, qui ont baissé de plus de 20% en trois ans pour tomber sous les 200 000. Depuis cet été, les mises en chantier dépassent les permis délivrés, ce qui donne une idée sur le niveau d’activité en 2021... 

Crédit immobilier : les taux bas jouent en faveur de la VEFA

Les promoteurs pointent la responsabilité des élus locaux dans cette récession qui frappe le neuf. Ils avaient également regretté à la rentrée l’accent mis sur la rénovation plutôt que la construction neuve dans le plan de relance du gouvernement. Mais malgré son inquiétude légitime, Alexandra François-Cuxac veut aussi mettre en avant les motifs qui l’incitent à garder confiance dans une reprise prochaine. « Les taux d’intérêt vont rester bas » souligne la présidente de la FPI, en se basant sur les derniers chiffres de l’Observatoire Crédit Logement/CSA. La moyenne des taux pour un prêt immobilier se situait en effet à 1,21% en octobre, dans un contexte marqué toutefois par un fort recul de la production (18% d’emprunts en moins depuis le début de l’année par rapport à 2019). La politique monétaire européenne devrait prolonger les niveaux bas des taux du crédit immobilier en 2021, de quoi maintenir l’attractivité de la pierre. 

Les acquéreurs rêvent d’une maison neuve

L’autre raison de croire à la résilience de l’immobilier neuf, c’est la confiance des candidats à l’achat en VEFA.  Selon une étude SeLoger, 25% des Français qui recherchent un logement ciblent le neuf, et leur intérêt s’est renforcé avec le confinement. Quatre répondants sur dix considèrent par ailleurs que c’est le bon moment pour acheter, les taux bas du crédit immobilier n’y étant évidemment pas étrangers. Parmi les acheteurs tournés vers le neuf, une majorité (61%) regarde vers une maison plutôt qu’un appartement. Deux obstacles se présentent à eux : un marché en pénurie… et des conditions d’emprunt plus drastiques du fait des recommandations du Haut Conseil de stabilité financière fin 2019. D’après un cadre de Kaufman & Broad, 20% des dossiers de financement immobilier acceptés en 2019 ne le seraient plus aujourd’hui... D’où l’importance de se faire accompagner par un courtier en crédit immobilier. Ce professionnel du financement saura conseiller l’emprunteur sur la manière d’optimiser ses chances d’être financé. Il transmet ensuite la demande de financement à son réseau de partenaires bancaires, puis négocie les meilleures conditions. TAEG (taux annuel effectif global), modularité du prêt, IRA (indemnités de remboursement anticipé) tous les aspects du crédit sont négociés par le courtier. L’accompagnement se poursuit jusqu’au déblocage des fonds.

 

Profitez de notre expertise au meilleur taux !

à partir de 0,48%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider