Pret immobilier

Comparez facilement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Immo : les 4 agglomérations les plus attractives selon Arthur Loyd

Immo : les 4 agglomérations les plus attractives selon Arthur Loyd

Immo : les 4 agglomérations les plus attractives selon Arthur Loyd

Rédigé par Empruntis le 04/12/2020

Spécialisé dans l’immobilier d’entreprise, le réseau d’agences Arthur Loyd a édité un baromètre qui mesure l’attractivité des territoires. En 2020, quatre métropoles et agglomérations sortent du lot en cette période critique en raison de la crise sanitaire. 

1. Lyon, championne des très grandes métropoles

Entre 2009 et 2019, il s’est créé en moyenne 12 577 postes par an dans l’aire urbaine de Lyon, soit plus du double que les créations à Aix-Marseille. Si l’on considère la période 1999-2017, la métropole lyonnaise a gagné près de 400 000 habitants, cinq fois plus qu’à Nice ! Si elle est devancée par ses poursuivantes Toulouse et Bordeaux sur l’indice de qualité de vie du baromètre Arthur Loyd, la capitale des Gaules fait la différence parmi les très grandes métropoles sur l’accueil des entreprises, le capital humain, l’innovation, les infrastructures ou encore son ouverture à l’international. Sans compter son excellente desserte et l’excellence de l’enseignement supérieur lyonnais !

Pas surprenant que le prix moyen d’un appartement ancien dans la Métropole de Lyon atteigne 3 750€/m² en moyenne d’après les Notaires de France, mais il est possible de s’installer en famille dans cette région dynamique pour moins de 2 500€/m² : une maison à Grigny, au sud de Lyon, s’affiche en moyenne à 2 370€/m² et un appartement à seulement 2 000€/m². 

Pour avoir une idée sur le financement, un outil de simulation de prêt immobilier est à disposition. Il permet de calculer ses futures mensualités. Il suffit pour cela d’indiquer le montant à emprunter, le taux d’intérêt ainsi que la durée souhaitée. On obtient ensuite le calcul des mensualités de prêt immobilier qu’il est possible d’ajuster en fonction des besoins. La calculette de prêt immobilier est gratuite et sans engagement.

Exemple de calcul de prêt immobilier :

Un couple souhaite emprunter 200 000€ sur 20 ans pour l’achat d’un pavillon de 90 m2 frais de notaire et travaux de rafraichissement inclus. Les mensualités de prêt immobilier s’élèvent à 942€ (hors assurance), selon le taux d’intérêt immobilier moyen (1,25%) relevé sur le marché. 

2. Rennes, la ville qui monte

Le TGV n’a pas fait qu’accélérer le trajet entre la capitale de la Bretagne et Paris : il a boosté l’attractivité de Rennes qui est en tête du palmarès Arthur Loyd 2020 des grandes métropoles. Le quartier d’affaires EuroRennes autour de la gare TGV est la locomotive de ce pouvoir d’attraction croissant, et c’est encore le rail avec son réseau de métros qui contribue à son succès auprès des nouveaux arrivants. Revers de la médaille : les prix ont fortement progressé à Rennes, atteignant 2 770€/m² en moyenne pour un appartement ancien dans la métropole (2 560€/m² pour une maison). Dans la préfecture d’Ille-et-Vilaine, la moyenne des tarifs pour un appartement a dépassé 3 000€/m², réduisant la surface à 55 m² en moyenne.

Avant d’effectuer une recherche de logement, il est nécessaire, pour le crédit immobilier, de calculer sa capacité d’emprunt. Cette simulation permet de découvrir combien il est possible d’obtenir auprès de la banque pour concrétiser son projet immobilier. 

3. Tours, le grand gagnant de la crise ?

À l’heure, les Franciliens regardent volontiers ailleurs pour trouver un cadre de vie plus humain et plus abordable. Tours se dresse au moment opportun sur la première marche du podium des métropoles intermédiaires. Le développement de son réseau de tramway est un atout, son vaste bassin d’emplois aussi et les bords de Loire ajoutent à son charme. Ce qui attire les familles de région parisienne : une maison bien située dans la métropole tourangelle pour 2 270€/m² en moyenne, 30% moins cher que dans les Yvelines ! 

4. Valence plus forte que les agglomérations de l’Ouest

Niort et Angoulême la talonnent, mais c’est Valence qui coche toutes les cases de l’agglomération de taille moyenne attractive. Desservie par le TGV et l’A7 sur l’axe Paris-Marseille, la préfecture de la Drôme fait rimer accessibilité, climat ensoleillé et dynamisme économique. Une alternance pertinente à Lyon et Grenoble pour 2 000€/m² en moyenne si l’on cherche une maison dans le secteur Valence-Romans. La commune voisine de Romans se situe sous ce seuil et promet un grand appartement ancien de 80 m² à un jeune couple en capacité de souscrire un crédit immobilier de 100 000€ et de réunir un apport personnel de 15 000€ pour accéder à la propriété !

 

Profitez de notre expertise au meilleur taux !

à partir de 0,48%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider