Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Assurance loyers impayés : 4 choses que vous devez savoir

Assurance loyers impayés : 4 choses que vous devez savoir

Assurance loyers impayés : 4 choses que vous devez savoir

Rédigé par Empruntis le 11/08/2020

Également appelée « Garantie des loyers impayés », l’assurance loyers impayés permet au propriétaire bailleur de sécuriser les revenus de son investissement locatif. Cette assurance lui permet par ailleurs de se prévenir contre d’autres risques liés à la location. Voici ce que vous devez savoir : 

1. La garantie de percevoir un loyer chaque mois

Comme son nom l’indique, cette assurance garantit au propriétaire bailleur de percevoir le loyer du bien qu’il loue dès le premier impayé et à chaque échéance prévue par le contrat de location, jusqu’au départ du locataire en question. Mais cette assurance couvre aussi d’autres situations qui peuvent s’avérer préjudiciables pour le propriétaire. 

2. D’autres frais pris en charge

Au-delà du paiement des loyers, l’assurance prend en charge l’ensemble des frais liés à de potentielles détériorations ou dégradations immobilières qui auraient été causées par le locataire et ne seraient pas couvertes par le montant du dépôt de garantie. La plupart des assureurs fixent un plafond pour ce type de garantie. Enfin, dans le cas où le locataire partirait du logement de manière prématurée, l’assurance loyers impayés indemnise également le propriétaire bailleur des pertes de loyers et peut parfois prendre en charge les frais de procédure lors d’une expulsion, ainsi que ceux découlant de l’intervention d’un serrurier

3. Un plafonnement du loyer

Dès lors qu’un propriétaire bailleur met en location un bien immobilier à titre de résidence principale pour une durée longue et dont le montant du loyer est inférieur à 2 000 euros par mois, il peut contracter une assurance loyers impayés. Les logements de fonction, les résidences secondaires ou les sous-locations ne peuvent donc pas être assurés. Concernant le locataire, son taux d’effort pour payer le loyer doit être inférieur à 50%, et il ne doit avoir eu aucun incident de paiement au cours des six mois précédents. 

4. Un coût raisonnable à l’échelle des loyers perçus

Le prix d’une assurance loyers impayés varie selon le montant du loyer du logement concerné : il est calculé en pourcentage et varie généralement entre 2% et 5% du loyer annuel auquel s’ajoutent les honoraires fixes de l’assureur. Cela représente chaque année environ la moitié d’un loyer mensuel.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,75%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider