Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

À partir de 0,60 % sur 15 ans*
  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Meilleur taux credit immobilier
  4. Meilleur taux immobilier septembre 2021

Meilleur taux de credit immobilier - septembre 2021

Découvrez le meilleur taux immobilier actuel dans votre région

Tendance Taux min Taux du marché Taux max
7 ans
0,21%
0,55%
1,60%
10 ans
0,34%
0,65%
1,65%
15 ans
0,53%
0,80%
1,90%
20 ans
0,66%
1,00%
2,10%
25 ans
0,89%
1,15%
2,30%
* Taux fixes hors assurance et selon votre profil. Taux actualisés au 15/09/2021 par Empruntis.com. Taux comparés par rapport au 16/08/2021

Profitez du meilleur taux en quelques clics !

à partir de 0,60%* sur 15 ans

Notre analyse régionale des meilleurs taux immobiliers

Analyse faite au 21-09-2021

Les taux immobiliers continuent de chuter en cette mi-septembre ! Sur les 35 taux immobiliers moyens (7 régions de France et 5 durées), 26 sont en baisse de 0,05 à 0,15 point et 9 stagnent tandis que les meilleurs taux sont stables en majorité (22 d’entre eux). 11 sont en baisse de 0,2 à 0,10 point et 2 seulement augmentent.

Vous l’aurez compris les conditions restent exceptionnelles pour tous ceux qui ont un projet à financer à la rentrée !

Ainsi, vous pouvez emprunter à plus ou moins 1 % sur 20 ans et les meilleurs dossiers peuvent même obtenir un meilleur taux dès 0,65 % sur cette durée.

Les taux immobiliers en régions 

Cette mi-août s’est illustrée par de nombreuses baisses du côté des taux mini avec des valeurs très alignées. Aucune hausse pour les taux du marché et quelques baisses également.

Les meilleurs taux régionaux à la mi-septembre

  • Sur 7 ans, le taux mini le plus bas est de 0,21 % dans l’Ouest (-0,09 %), 0,24%, en région Nord (stagnation), de 0,26 % en Rhône-Alpes stabilité) et de 0,30 % dans toutes les autres régions (taux stables).
  • Sur 10 ans, le taux mini est de 0,34% dans le Nord (-0,04 %), puis 0,39 % en Rhône-Alpes (taux stable), de 0,40 % en Ile-de-France (-0,10 %),  de 0,41 % dans l’Ouest (-0,09 %) et de 0,43 % partout ailleurs (- 0,07 % dans le Sud-Ouest, et l’Est, -0,02 en Méditerranée)
  • Sur 15 ans, le taux d’emprunt mini passe à 0,53 % dans le Nord (-0,07 %), 0,57 % dans l’Ouest ( -0,16 %), 0,60 % dans le Sud-Ouest et l’Ile-de-France (-0,10 % et -0,05 %), 0,63 % en Rhône-Alpes (taux stable) et 0,65 dans l’Est (-0,10 %) et dans le Sud-Ouest (-0,10 %).
  • Le meilleur taux sur 20 ans est en baisse :  0,66 % dans le Nord ! Puis 0,68% dans l’Ouest (-0,25 %), 0,75 % en Ile-de-France (-0,10 %), 0,77 % en Rhône-Alpes (-0,13 %) et 0,80 % partout ailleurs (soit -0,13 % dans l’Est, -0,05 % dans le Sud-Ouest et -0,10 % en Méditerranée).
  • Sur 25 ans enfin, le taux immobilier mini baisse à 0,89 % dans toutes les régions (-0,14 % partout sauf dans le Nord -0,12 %).

Zoom sur les taux moyens

  • Le taux immobilier moyen sur 7 ans le plus bas est noté en région Rhône-Alpes qui affiche 0,50 % (soit -0,05%). Dans toutes les autres régions vous pouvez emprunter à 0,55 % sur cette durée d’emprunt (soit une baisse de 0,10 % partout sauf dans l’Est : -0,05%).
  • Sur 10 ans, le taux du prêt immobilier est de 0,55 % en Rhône-Alpes (-0,10 %), de 0,60% dans les autres régions (-0,05 % dans le Nord, l’Ile-de-France, l’Est, l’Ouest et la Méditerranée) et de 0,70 % dans le Sud-Ouest (taux stable).  
  • Le taux du crédit immobilier sur 15 ans est de 0,75 % en Rhône-Alpes (-0,10 %), de 0,80 % dans le Nord, l’Est et l’Ouest (-0,10 %) et de 0,85 % en Ile-de-France, dans le Sud-Ouest et en Méditerranée (-0,05 %).
  • Le taux immobilier moyen sur 20 ans s’établit à 0,95 % en Rhône-Alpes et dans le Nord (-0,10 %), à 1 % dans l’Est et l’Ouest (-0,05 %), et à 1,05 % en Méditerranée et en Ile-de-France (taux stable).
  • Enfin, le taux immobilier sur 25 ans affiche 1,10 % dans l’Ouest (-0,20 %), en Rhône-Alpes, dans l’Est et le Nord (-0,10 %), 1,15 % en Ile-de-France et Méditerranée (-0,10 %) et 1,20 % dans le Sud-Ouest (-0,15 %)  

Notre analyse des taux régionaux du mois de septembre

La tendance reste aux taux de crédits immobiliers bas, un climat résolument favorable aux emprunteurs. Le taux du prêt immobilier sur 20 ans connaît actuellement son plus bas historique autour de 1 % alors qu’à l’automne 2019, vous pouviez emprunter à 1,10 % sur cette durée.

Comme l’indique notre responsable des études Cécile Roquelaure,

 Sur 25 ans, les emprunteurs qui présentent de très bons dossiers peuvent également obtenir des taux inférieurs à 1%.

Toutefois, les banques regardent de très près certains critères afin de veiller au respect des normes émises par le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) : en effet, ces recommandations deviennent obligatoires à compter du 1er janvier 2022.

Pour rappel, voici les normes bientôt imposées par le HCSF :

  • Limite de la durée d’emprunt à 25 ans (27 pour les achats dans le neuf)
  • Taux d’effort limité à 35 % assurance emprunteur incluse

A noter que les banques peuvent déroger à ces règles pour 20 % des dossiers.

Il faut donc veiller à respecter ces deux critères, mais pas seulement : le saut de charge global est aussi à prendre en compte.

Dans le cas d’une résidence principale la mensualité de remboursement ne devra pas être trop élevée par rapport au loyer actuel. Et les banques seront attentives aux éventuels coûts supplémentaires de transport (achat d’une voiture par exemple) si vous quittez une grande métropole pour une cadre de vie plus au vert.

Dans le cas d’un investissement locatif, selon les banques et votre profil, les futurs loyers seront majoritairement pris en compte avec une pondération variable (entre 70 et 80 %). Une attention forte sera portée sur le risque de vacance locative et la solidité de votre situation financière, analyse Cécile Roquelaure.

Notre conseil du mois de septembre

Nous l’avons vu, les banques sont plus que jamais prudentes quant aux critères d’octroi !

💡

Il vous faut donc un dossier au top, et donc veiller à présenter :

  • Des revenus stables et pérennes : avec un emploi en CDI hors période d’essai ou en présentant 3 derniers bilans pour les indépendants, commerçants et professions libérales par exemple.
  • Des comptes sans découvert : une très bonne gestion des finances est requise.
  • Un apport personnel : comptez au moins 10 % du montant total de l’opération, sans oublier qu’un apport un peu plus important sera toujours très apprécié !
  • Un taux d’endettement au plus bas : si vous avez un crédit à la consommation en cours et que vous pouvez le solder, faites-le avant de présenter votre dossier en banque.
  • Un saut de charge peu important : le saut de charge, c’est le pas que vous devez franchir entre par exemple votre loyer actuel et la future mensualité du prêt immobilier. N’oubliez pas que la banque regarde aussi les à-côtés : et donc, les coûts supplémentaires liés au transport, par exemple. La marche à franchir ne doit pas être trop haute !

Enfin et si vous voulez vous faciliter les démarches, faire appel à un courtier en crédit immobilier peut être utile. Cet expert du crédit analyse votre dossier et négocie auprès des banques les plus à même de vous proposer le meilleur taux immobilier et les meilleures conditions.

Profitez du meilleur taux en quelques clics !

à partir de 0,60%* sur 15 ans

Nos archives de taux de crédit immobilier régionaux

Pour vous aider

Besoin d'un prêt immobilier au meilleur taux ?

Un courtier expert vous rappelle

Quand souhaitez-vous être rappelé ?