Crédit immobilier : quel est votre projet ?

  1. Accueil
  2. Prêt immobilier
  3. Guide du credit immobilier
  4. Éco ptz

Tout savoir sur l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) de 2022

L'essentiel en quelques mots

L’éco-prêt à taux zéro permet d’emprunter jusqu’à 50 000 € pour financer, sans intérêts, des travaux de rénovation énergétique au sein de sa résidence principale. Il peut notamment s’agir :

  • de travaux d'isolation thermique ;
  • du remplacement de son système de chauffage ;
  • de l'installation d'un système d'eau chaude fonctionnant grâce à une énergie renouvelable.

Certaines des conditions du PTZ sont similaires à celles de l’éco-prêt. En revanche, à l’inverse du prêt à taux zéro, l’éco-PTZ n’est pas soumis à un zonage spécifique et peut être accordé sans conditions de ressources.

Éco ptz
Tout savoir sur l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) de 2022

Qu’est-ce que l’éco-PTZ ?

Définition de l’éco-PTZ

L’éco-prêt à taux zéro, ou éco-PTZ, est un prêt aidé par l’État destiné à faciliter la rénovation énergétique des logements. Pour vous être accordé, plusieurs conditions doivent être respectées :

Le plafond de l’éco-PTZ ne sera pas le même en fonction des travaux entrepris. Le montant de l’opération peut aller de 7 000 € à 30 000 €. Enfin, l’éco-prêt à taux zéro devait prendre fin le 31 décembre 2021.

💡

Bon à savoir

L'éco-ptz est reconduit jusqu'en 2023. Le montant maximum du PTZ est réévalué et passe de 30 000 à 50 000 € sous conditions. Les travaux doivent permettre de gagner 35 % d'amélioration énergétique. L'article 86 de la loi de finances pour 2022, qui a augmenté le plafond de l'éco-PTZ, a aussi allongé la durée de remboursement à 20 ans (contre 15 ans).

Comment fonctionne l’éco-prêt à taux zéro ?

L’éco-PTZ est, comme le prêt à taux zéro, un prêt aidé. Celui-ci est donc exclusivement distribué par les établissements bancaires ayant signé une convention avec l’État.

Au niveau du remboursement de l’éco-PTZ, celui-ci peut s’étaler sur une durée maximum de 15 ans. Auparavant, la durée était, sauf exception, plafonnée à 10 ans. Depuis le 1er juillet 2019, cette durée de remboursement est uniformisée à 15 ans et passe à 20 ans depuis 2022.

Éco-PTZ et PTZ dans l’ancien : quelles différences ?

L’éco-PTZ et le PTZ dans l'ancien avec travaux partagent certaines similitudes :

En revanche, il ne faut pas confondre ces deux prêts aidés car ils se différencient sur de nombreux points :

Principales différences entre PTZ et éco-PTZ
   PTZ Éco-PTZ 
 Objectif
 Acquisition de sa résidence principale
 Réalisation de travaux de rénovation énergétique au sein de sa résidence principale
 Sous conditions de ressources
 Oui
 Non
 Restrictions géographiques
 Oui (selon le zonage PTZ)
 Non
 Différé de remboursement
 Oui
 Non

Êtes-vous éligible à l’éco-prêt ?

L’éco-PTZ s'adresse à tous les propriétaires de résidence principale construite depuis plus de deux ans, occupants comme bailleurs, sans conditions de ressources.

Il est possible de demander un second éco-PTZ pour le même logement, à condition que le prêt finance d'autres travaux que ceux prévus lors du premier éco-PTZ. La somme des deux éco-PTZ ne doit pas dépasser 50 000 € et la demande d'éco-prêt à taux zéro complémentaire doit être réalisée dans un délai de 5 ans à partir de l'émission de l'offre du premier éco-prêt à taux zéro.

Vous devez fournir à votre banque un justificatif de clôture du premier éco-PTZ (à l'aide d'une attestation) lors de votre demande de second éco-PTZ.

Quels logements sont concernés ?

Pour profiter d’un éco-PTZ, il faut que le logement concerné par les travaux soit :

Quels travaux sont éligibles ?

Première option : réalisation d'un ou plusieurs travaux

Il est possible de réaliser une seule action de travaux ou de composer un bouquet. Pour composer un bouquet éligible à l'éco-prêt à taux zéro, il faut prévoir d'effectuer au moins deux types de travaux sur les sept éligibles à l'éco-prêt :

Deuxième option : l'amélioration de la performance énergétique globale

L'éco prêt à taux zéro peut aussi être contracté si les travaux réalisés permettent l'amélioration de la performance énergétique selon la proportion suivante :

Quels professionnels choisir pour les travaux ?

Depuis juillet 2014, les travaux ne peuvent plus être effectués que par des professionnels présentant des signes de qualité « Reconnu Garant de l'Environnement » (RGE). C'est notamment le cas des labels Qualibat, Quali'Enr (comprenant les labels Qualisol, Qualibois, QualiPV,etc.), Eco Artisan ou encore du label « les Pros de la performance énergétique ».

Quel est le montant du prêt accordé ?

Le montant maximum accordé dans le cadre de votre éco-PTZ est défini par le décret du 19 août 2019. Il ne sera pas le même selon le projet financé :

Plafond de l'éco-PTZ selon le projet
 Projet Plafond éco-PTZ 
 Réhabilitation d’un système d’assainissement non collectif
 10 000 €
 Réalisation d’un des travaux éligibles (sauf fenêtres)
 15 000 €
 Réalisation de deux travaux éligibles
 25 000 €
 Réalisation de trois travaux éligibles ou plus
 30 000 €
Réalisation de travaux au gain énergétique de 35 % minimum
50 000  €

Quels sont les avantages de l’éco-PTZ ?

Bénéficier d’un crédit travaux sans payer d’intérêts

L’éco-prêt présente un premier avantage majeur. Il permet à son bénéficiaire d’obtenir les fonds nécessaires à la réalisation de travaux sans avoir à payer d’intérêts lors du remboursement du capital emprunté.

Faire des économies d’énergie

Autre avantage de l’éco-PTZ, les travaux réalisés grâce à lui permettent de réduire certaines factures grâce aux économies d’énergie. En effet, en optimisant, par exemple, votre système de chauffage et votre isolation, vous pouvez diminuer l’énergie nécessaire pour vous chauffer. Les travaux finançables avec l’éco-prêt sont donc de véritables investissements bénéfiques à long terme pour votre bien.

Cumuler l’éco-prêt avec des aides supplémentaires

L’éco-PTZ peut être cumulé avec d’autres aides, comme :

Comment obtenir l’éco-PTZ ?

Voici les étapes à suivre pour bénéficier d’un éco-PTZ :

  1. Identifier les travaux de rénovation à réaliser dans votre logement
  2. Réaliser un ou plusieurs devis auprès d'artisans labellisés RGE en vue de remplir le formulaire type « devis »
  3. Se rendre à une banque avec le formulaire type « devis » et de tous les devis, une fois le crédit accordé, vous avez 3 ans pour réaliser les travaux.
  4. Transmettre à la banque, dans un délai de 3 ans à partir de la date d'octroi de l'éco-PTZ, les justificatifs concernant les travaux, à l'aide du formulaire type « factures » accompagné de toutes les factures.

N'hésitez pas à consulter le formulaire éco-PTZ 2022.

Les banques signataires d’une convention avec l’État et en mesure de vous proposer un éco-PTZ en septembre 2021 sont les suivantes :

📌

Ce qu’il faut retenir de l'éco-PTZ :

  • L’éco-PTZ permet d’emprunter un capital afin de réaliser des travaux de rénovation énergétique dans sa résidence principale.
  • Ce capital, remboursable sans intérêts, pouvait aller jusqu’à 30 000 € et 50 000 € depuis 2022.
  • Vous pouvez souscrire un éco-prêt auprès d’une banque conventionnée par l’État jusqu’au 31 décembre 2023.

Profitez de notre expertise au meilleur taux !

à partir de 1,33% sur 15 ans(1)

Choisir votre crédit

Pour vous aider

Besoin d'un prêt immobilier au meilleur taux ?

Nos courtiers sont disponibles pour répondre à vos questionsdu lundi au vendredi de 9h à 19h,
le samedi de 10h à 18h 😉

Choisissez votre créneau

Lun. 21 févr.

Un courtier expert vous rappelle

Ces données seront utilisées uniquement pour répondre à vos questions.