Les meilleurs tarifs de la mutuelle santé sur Empruntis

Je compare les tarifs
Votre devis sur mesure en 3 minutes
  1. Accueil
  2. Mutuelle santé
  3. Remboursement
  4. Remboursement medecine douce

Remboursement mutuelle santé pour la médecine douce

L'essentiel en quelques mots

Les médecines douces sont de plus en plus utilisées par les Français. Basées sur une vision globale du corps, elles privilégient l’équilibre de l’organisme et le naturel. Les pratiques sont extrêmement variées, mais l’Ordre des médecins ne reconnaît l’efficacité que de quelques-unes, comme l’homéopathie et l’acupuncture.

Vous êtes tenté par la médecine douce, mais vous ne savez pas si vous pouvez être remboursé ? Voici, dans les grandes lignes, ce qu’il convient de retenir :

- l’Assurance Maladie rembourse uniquement les séances de médecines naturelles pratiquées par un médecin conventionné ;
- le médecin doit être titulaire d’un diplôme reconnu par l’État pour que sa discipline soit remboursée par la Sécurité sociale ;
- de plus en plus de mutuelles prévoient des forfaits pour les séances de médecines douces ;
- les garanties relatives aux médecines douces proposées par les mutuelles restent coûteuses.
- Si vous souhaitez trouver la mutuelle la plus adaptée à vos besoins en médecines douces, il est nécessaire de comparer les offres.

Remboursement medecine douce
Remboursement mutuelle santé pour la médecine douce

Que rembourse la Sécurité sociale pour des soins de médecine douce ?

Les médecines douces sont rarement remboursées par l’Assurance Maladie. La première raison est que l’Ordre des médecins ne reconnaît pas l’efficacité des médecines alternatives ; à de rares exceptions près comme l’acupuncture et l’homéopathie.

La Sécurité sociale rembourse uniquement les séances de médecine douce lorsqu’elles sont données par un médecin conventionné. Ce médecin conventionné doit être titulaire d’un diplôme complémentaire reconnu par l’État. C’est le cas, par exemple, du kinésithérapeute qui propose des séances d’ostéopathie.

Dans une telle situation, les séances de médecines alternatives sont remboursées par l’Assurance Maladie à hauteur de 70 % du tarif conventionné.  

La majorité des professionnels de la médecine douce ne sont pas conventionnés. C’est notamment dû au fait que l’État reconnaît peu de formations diplômantes sur le sujet des médecines douces.

Qu’est-ce que la médecine douce ?

La médecine douce est un terme générique qui regroupe de nombreuses pratiques. Toutes ces pratiques ont en commun de proposer une approche respectueuse du corps humain. On l’appelle également médecine parallèle ou médecine alternative.

C’est une médecine holistique qui est basée sur l’être humain dans son ensemble et pas seulement sur les conséquences des maladies. Elles ne prévoient pas de traitements médicamenteux ou chirurgicaux. La médecine douce propose des techniques plus naturelles comme les massages, les plantes, la méditation ou l’homéopathie. Elle est, le plus souvent, utilisée comme un complément aux traitements de la médecine occidentale.

Les principales spécialités de médecine douce sont l’ostéopathie, la sophrologie ou l’acupuncture.

Les séances de médecines naturelles sont onéreuses, car elles sont mal, voire pas du tout remboursées. Pourtant, un Français sur deux y aurait recours.

Mutuelle santé : comment fonctionne le remboursement des médecines douces ?

Les mutuelles ont pris en compte la demande forte de leurs assurés en médecine douce. Aujourd’hui, toutes les mutuelles ne remboursent pas les médecines douces, mais c’est de plus en plus courant. La prise en charge dépend de chaque contrat et des garanties souscrites.

Les remboursements par les mutuelles se font sous certaines conditions. Certaines mutuelles limitent, par exemple, les remboursements à certaines disciplines comme l’ostéopathie ou la naturopathie.

Les mutuelles proposent souvent :

La médecine alternative est-elle remboursée par la complémentaire santé ?

La médecine alternative est remboursée par les mutuelles lorsqu’il s’agit d’une spécialité remboursée par la Sécurité sociale. La mutuelle vous rembourse alors le montant du ticket modérateur, soit 30 % du tarif conventionné.

Lorsque l’Assurance Maladie ne rembourse pas les séances de médecine douce, vous pouvez souscrire à une garantie spéciale médecine alternative auprès de votre mutuelle. Cette garantie spéciale vous permet d’adapter la couverture de la complémentaire santé à vos besoins.  

Que faire pour trouver une mutuelle santé qui rembourse bien la médecine douce ?

La grande majorité des mutuelles proposent aujourd’hui une garantie médecine douce dans leurs offres premium ou milieu de gamme. Il est plus rare que la formule standard comprend le remboursement de la médecine douce.

Si vous voulez une bonne couverture de vos séances de médecine douce, le montant de vos mensualités peut vite augmenter. Nous vous conseillons de demander des devis à plusieurs mutuelles et de comparer leurs offres pour trouver le meilleur prix.

Quel est le coût d’une mutuelle qui prend en charge la médecine douce ?

Chaque mutuelle a des tarifs et des offres différents et il est difficile de donner un ordre de prix qui correspondent à la réalité. Les prix de votre complémentaire santé varient du simple au double, mais sont aussi déterminés par les autres garanties que vous souscrivez.

Nous vous conseillons d’estimer vos besoins en médecine naturelle sur une année en fonction, par exemple, des consultations que vous avez effectuées les années précédentes. Lorsque vous connaissez le nombre moyen de séances de médecine douce dont vous avez besoin par an, vous pouvez estimer ensuite les remboursements auxquels vous aurez droit avec chaque mutuelle. N’hésitez pas à demander des devis à plusieurs mutuelles avant de choisir.  

Les différents remboursements en médecine douce

La médecine douce est constituée d’une multitude de spécialités. Découvrez les principales médecines douces, leurs coûts et leurs remboursements.

La réflexologie

D’après la réflexologie, il existe dans les mains, les pieds ou le visage des zones réflexes de chaque organe interne du corps humain. La liaison entre la zone réflexe et l’organe se fait grâce à des terminaisons nerveuses. Le réflexologue agit à distance sur les organes en manipulant les pieds, les mains ou le visage.

Les tarifs de cette spécialité ne sont pas réglementés. Ils oscillent entre 30 € et 100 € en fonction des régions et de la séance pratiquée.

Les séances de réflexologie ne sont pas remboursées par l’Assurance Maladie. Les complémentaires santé peuvent prendre en charge le remboursement dans le cadre de forfait dédié aux médecines alternatives.  

L'acupuncture

L’acupuncture est une forme de thérapie énergétique pratiquée avec des aiguilles ou des ventouses. Elle fait partie de la médecine traditionnelle chinoise. L’acupuncteur cherche à rétablir l’équilibre de l’organisme en favorisant la circulation de l’énergie vitale.

L’acupuncture est remboursée par l’Assurance Maladie lorsqu’elle est pratiquée par un médecin conventionné. Le ticket modérateur est alors pris en charge par la mutuelle. La mutuelle peut également rembourser les séances dans le cadre d’un forfait médecine douce si l’acupuncteur n’est pas un médecin conventionné.  

L'hypnose

L’hypnose est une technique permettant d’accéder à un état particulier de conscience dans lequel il est possible de soigner des troubles psychiques, comportementaux ou même physiques. La technique est appliquée dans le traitement de la douleur, la gestion des troubles anxieux. Elle peut également être utilisée dans le changement de comportements de dépendance.

L’hypnose n’est pas remboursée par l’Assurance Maladie. Le tarif moyen d’une séance est de 80 €. Plusieurs sont nécessaires en général, ce qui en fait un traitement assez coûteux. Votre mutuelle peut rembourser tout ou partie du coût de la séance d’hypnose dans le cadre de la garantie médecine douce éventuellement prévue à votre contrat.

La sophrologie

La sophrologie est une technique thérapeutique qui agit sur le mental et le corps au travers d’exercice de respiration, de décontraction musculaire et d’imagerie mentale. Elle permet d’acquérir une meilleure connaissance de soi et ainsi mieux gérer son stress.

La Sécurité sociale ne prend pas en charge les séances de sophrologie. Les mutuelles peuvent financer une ou plusieurs séances, en tout ou partie, en fonction des garanties que vous avez souscrites.

L'homéopathie

Le concept de l’homéopathie repose sur l’utilisation des effets thérapeutiques de substances en très petites doses.

Le prix d’une séance est de 23 € ou 25 € si elle est faite par un médecin conventionné.

L’Assurance Maladie rembourse l’homéopathie à hauteur de 70 % si elle est pratiquée par un médecin conventionné. Les mutuelles prennent en charge le ticket modérateur. Elles peuvent également prendre en charge les traitements homéopathiques dans le cadre de leur forfait médecine douce. Il est nécessaire de vérifier votre contrat de mutuelle pour vous en assurer.  

Le shiatsu

Le shiatsu est une discipline japonaise basée sur la circulation de l’énergie. Cette discipline est utilisée pour combattre le stress et renforcer le processus d’autoguérison du corps.

Le prix d’une séance de shiatsu commence à 50 € et peut aller jusqu’à 80 €. La Sécurité sociale ne la rembourse pas. Les séances peuvent être prises en charge en partie ou totalement par certaines mutuelles.

L'auriculothérapie

L’auriculothérapie est une sorte d’acupuncture qui stimule des points de réflexologie situés dans le pavillon des oreilles pour rééquilibrer l’énergie du corps.

Le coût d’une séance se situe entre 50 € et 120 €. Les consultations sont prises en charge à 70 % par l’Assurance Maladie lorsqu’elles sont pratiquées par un médecin conventionné. Les mutuelles remboursent alors le reste à charge de 30 %. Lorsque le praticien n’est pas conventionné, certaines mutuelles peuvent prendre en charge, tout ou partie du coût de la séance dans le cadre de leur forfait médecine douce.

L'étiopathie

L’étiopathie est une méthode de manipulation qui vise à supprimer les causes des maladies en éliminant les dysfonctions des organes.

Une séance d’étiopathie coûte entre 50 € et 90 €. Non remboursée par la Sécurité sociale, l’étiopathie peut être prise en charge par certaines mutuelles dans le cadre de leur forfait médecine douce.

La sylvothérapie

La sylvothérapie est aussi appelée bain de forêt. La pratique thérapeutique repose sur les bienfaits pour la santé du contact avec les arbres. Pour le sylvothérapeute, étreindre un arbre améliore le bien-être et diminue le stress.

Une séance coûte 50 € minimum et elle n’est pas remboursée par l’Assurance Maladie. La mutuelle peut prendre en charge tout ou partie des séances en fonction des garanties que vous avez souscrit.

La phytothérapie

La phytothérapie consiste à soigner avec les plantes. Elle peut être utilisée à titre préventif ou curatif.

Une séance coûte entre 60 € et 90 €. Elle n’est pas remboursée par la Sécurité sociale mais peut être prise en charge par la mutuelle si vous avez souscrit une garantie médecine douce.

La chiropractie

La chiropractie est une technique de manipulation des vertèbres qui vise à rétablir l’équilibre du corps.

Une séance coûte minimum 40 €. Non prise en charge par l’Assurance Maladie, votre mutuelle peut éventuellement vous rembourser le coût d’une séance, si vous avez souscrit les bonnes garanties.

Le yoga

Le yoga est une méthode de relaxation qui associe pose et travaille sur le souffle. Les bienfaits physiques et mentaux sont nombreux, notamment pour les maladies liées au stress et à l’anxiété.

Le coût d’une séance varie de 20 € à 80 €. La sécurité sociale ne prend pas en charge les séances sauf si elles sont dispensées dans un hôpital. C’est notamment le cas du yoga prénatal. Les mutuelles sont de plus en plus nombreuses à rembourser le yoga thérapeutique au titre des médecines douces. Des garanties spécifiques doivent être souscrites pour pouvoir prétendre au remboursement.

La naturopathie

La naturopathie prend en compte l’individu dans sa globalité et traite les causes profondes des symptômes d’une maladie. C’est une médecine principalement préventive basée sur l’hygiène de vie.

Une séance de naturopathie coûte environ 60 €. La sécurité sociale ne rembourse pas les séances et il est nécessaire de souscrire à une couverture spéciale médecine douce pour que votre mutuelle prenne en charge le coût d’une séance.

La thalassothérapie

La thalassothérapie est une cure qui associe les bienfaits de l’eau de mer et le climat marin aux soins du corps. Elle est particulièrement indiquée pour les rhumatismes dégénératifs et les douleurs articulaires.

Une cure thermale coûte environ 60 € par jour. Les cures thermales peuvent être remboursées par l’Assurance Maladie lorsqu’elles sont prescrites par votre médecin traitant. Le remboursement moyen est de 65 %. Votre mutuelle prend en charge le ticket modérateur. Les mutuelles limitent souvent le remboursement à un forfait annuel de 350 € en moyenne.

Trouvez la meilleure mutuelle santé en un clic

Remboursements