Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Immobilier : le profil des primo-accédants en 2016

Immobilier : le profil des primo-accédants en 2016

Rédigé par Empruntis le 25/11/2016

Immobilier : le profil des primo-accédants en 2016

Depuis 3 ans et grâce à la baisse historique des taux de prêt immobilier, les primo-accédants (c’est-à-dire les foyers réalisant pour la première fois l’acquisition de leur résidence principale) ont pu profiter des conditions excellentes du marché afin de se lancer.

Qui sont les primo-accédants en 2016 ? Quels sont leurs profils ? Quelles sont leurs évolutions ? Décryptage.

Le recul des taux de crédit et les évolutions notables des profils des primo-accédants depuis 3 ans

Premièrement, rappelons que 2014 a été une année charnière pour les taux d’intérêt immobiliers. La raison ? Les taux moyens atteignaient le seuil des 3%. S’ensuit l’année 2015, marquée par une baisse des taux de crédit, puis une légère remontée et une période d’incertitude. 2016 a, quant à elle, été sans conteste l’année des taux immobiliers, avec des planchers record. C’est ainsi que le volume des primo-accédants dans les résidences principales a augmenté de 65% entre 2014 et octobre 2016.

Deuxièmement, la baisse des taux d'intérêt aura permis à certains ménages modestes de pouvoir accéder à la propriété. Il est vrai qu’une diminution importante des taux immobiliers permet la resolvabilisation des ménages moins aisés. C’est ainsi que le revenu moyen mensuel d’un foyer primo-accédant est de 4 218€ en 2016, soit une diminution de 4% depuis 2014.

A l’inverse, le montant moyen emprunté par les primo-accédants a augmenté de 3% en 3 ans. Il est aujourd’hui de 169 476€. Les primo-accédants ont donc un pouvoir d’achat immobilier plus important en 2016.  

L’apport des primo-accédants en 2016

L’apport issu de l’épargne est une évolution très importante du profil des primo-accédants. Aujourd’hui, les acquéreurs réalisant leur premier achat immobilier ont considérablement diminué leur apport : - 15% d’apport entre 2014 et 2016, soit un apport moyen issu de l’épargne désormais égal à 53 828€.

Nous notons deux explications qui permettent de justifier ce changement :

Les prêts aidés et le PTZ : un levier considérable pour les primo-accédants ?

Les prêts aidés ont permis à un grand nombre de ménages soit d'augmenter leur enveloppe de financement, soit de réduire l'apport, voire même d'accéder à la propriété pour certains profils plus modestes. Explications.

Nous constatons une évolution à la hausse considérable de la part des bénéficiaires de PTZ. Exemple : la part de bénéficiaires du PTZ chez les moins de 30 ans en 2014 représentait 15,11% des primo, en 2016 elle en représente 29,61%.

La raison ? Le prêt à taux zéro a vu ses plafonds de ressources relevés rendant ainsi éligibles des ménages aux revenus plus importants, il a été également ouvert à l'ancien avec travaux. Vous souhaitez estimer vos droits à ce prêt aidé ? Calculez le montant de votre PTZ. Il est devenu une aide importante pour les acquéreurs grâce à son impact sur l'enveloppe de financement. En effet, c’est un financement à 0% qui permet non seulement de libérer du pouvoir d’achat mais aussi de baisser le coût du crédit.

Par conséquent, l’enveloppe de financement moyen du primo-accédant en 2016 se répartit ainsi :


Bon à savoir
Vous souhaitez acquérir votre premier logement ? N'hésitez pas à réaliser une comparaison de prêt immobilier.



 

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,52%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider