Assurance pret immobilier

Comparaison gratuite et sans engagement

  1. Accueil
  2. Assurance pret immobilier
  3. Actualités
  4. Mensualités d'assurance de prêt : sur le capital initial ou restant dû ?

Mensualités d'assurance de prêt : sur le capital initial ou restant dû ?

Mensualités d'assurance de prêt : sur  le capital initial ou restant dû ?

Rédigé par Empruntis le 26/11/2019

En règle générale, le monde de l’assurance de prêt se divise en deux catégories : il y a les contrats collectifs qui pratiquent la mensualité fixe d’un côté, et les assureurs qui proposent souvent la mensualité dégressive de l’autre. Mais certains établissements prêteurs reprennent aussi ce principe à leur compte.

 Une différence fondamentale

C’est l’une des différences majeures entre prêteurs et assureurs en matière d’assurance de prêt immobilier. Les premiers, outre le fait qu’ils proposent un contrat groupe avec des garanties standardisées, calculent le montant des mensualités sur le capital initial. En d’autres termes, la prime annuelle d’assurance est la même chaque année car le taux est appliqué au montant total emprunté à la signature du contrat de prêt. Du premier au dernier mois où le crédit immobilier est couvert, la mensualité est constante. Ce n'est pas toujours le cas avec la délégation d’assurance, autorisée depuis la loi Lagarde de 2010 et renforcée successivement par la loi Hamon en 2014 et l’amendement Bourquin en vigueur depuis le 1er janvier 2018, afin de favoriser la mobilité vers un assureur à tout moment la première année du contrat et à chaque date anniversaire au-delà.

 La problématique du remboursement anticipé

L’assurance de prêt par délégation, plus personnalisée en termes de garanties et plus avantageuse au niveau du coût, applique le souvent principe de la dégressivité des mensualités. Leur montant est en effet calculé sur le capital restant dû, qui diminue mois après mois en toute logique. Un mécanisme dont on se réjouit au fil de l’avancée des remboursements, en s’apercevant que les prélèvements diminuent pour devenir marginaux dans les derniers mois du crédit… A condition d’en arriver là toutefois. Dans la majorité des cas et même avec une durée moyenne de 19 ans, les emprunteurs soldent leur prêt au bout d’une dizaine d’années. Remboursement anticipé, revente, renégociation : les raisons sont multiples mais la conséquence est la même, car l’assurance cesse et ceux qui ont fait le choix de la dégressivité n’ont pas eu le temps d’en tirer profit…

 Mieux comprendre la dégressivité

Il est donc important d’évoquer son projet avec un courtier en assurance de prêt pour trouver la formule la plus adaptée. Il faut aussi savoir que certaines banques proposent la dégressivité. Ces établissements intègrent l’assurance à la mensualité de remboursement du prêt, en maximisant la part consacrée à la couverture durant les premiers temps au détriment du capital. Là encore, le conseil avisé d’un courtier permet de mieux appréhender ces mécanismes et d’éviter les mauvaises surprises au moment d’un remboursement anticipé !

Trouvez la meilleure assurance de prêt, c'est facile et gratuit !

Autres actualités