Assurance pret immobilier

Comparaison gratuite et sans engagement

  1. Accueil
  2. Assurance pret immobilier
  3. Actualités
  4. Assurance de prêt : contrat groupe ou délégation pour un primo-accédant ?

Assurance de prêt : contrat groupe ou délégation pour un primo-accédant ?

Assurance de prêt : contrat groupe ou délégation pour un primo-accédant ?

Rédigé par Empruntis le 19/08/2019

Devenir propriétaire a un coût, qui correspond au taux d’endettement d’un particulier qui aspire à acheter sa résidence principale. Il correspond au montant des mensualités de crédit immobilier qu’il pourra verser, mais aussi à la part dédiée à l’assurance emprunteur, trop souvent négligée, et qui peut pourtant atteindre le tiers du coût total du prêt ! La délégation d’assurance permet dans la plupart des cas d’en réduire le poids, à condition de faire jouer la concurrence entre établissements.

 Prendre le temps de comparer

La loi Lagarde de 2010 a rebattu les cartes de l’assurance de prêt, en permettant aux emprunteurs de la confier à un autre organisme que celui qui leur prête la somme nécessaire au financement de leur achat immobilier. Il s’agit ainsi de solliciter des organismes spécialisés afin de constituer des dossiers et obtenir des propositions individualisées, alors que les banques proposent de leur côté un contrat groupe semblable pour tous les emprunteurs qu’elles financent. Ils mutualisent en effet le risque et définissent uniquement des types de situations, tandis que la délégation d’assurance pousse l’individualisation à son maximum que ce soit en termes de garanties ou de coût. Cette formule peut s’avérer très avantageuse dans le cas d’une accession à la propriété, à condition de prendre le temps de démarcher les différents organismes et de solliciter des propositions.

 Plusieurs fenêtres de tir pour choisir la délégation d’assurance

En obtenant une proposition individualisée en fonction de la situation propre à chaque primo-accédant emprunteur, il est possible de faire diminuer le taux de son assurance emprunteur et ainsi de réaliser des économies concrètes. Car être primo-accédant c’est bien souvent être jeune, avoir un emploi fixe et une situation stable qui permet d’envisager sereinement l’avenir. Autant de points positifs aux yeux d’un organisme d’assurance, qui saura proposer un taux personnalisé plus bas pour séduire ce type de profil sécurisant. Le problème, c’est le défaut d’information des primo-accédants, qui par crainte de rater leur bien, vont préférer la solution de facilitée du contrat groupe. La loi Hamon leur permet toutefois d’en changer d'assurance prêt immobilier à tout moment dans les douze mois qui suivent la signature, et l’amendement Bourquin de faire jouer la concurrence à chaque date anniversaire du contrat.

Trouvez la meilleure assurance de prêt, c'est facile et gratuit !

Autres actualités