Assurance pret immobilier

Comparaison gratuite et sans engagement

  1. Accueil
  2. Assurance pret immobilier
  3. Actualités
  4. Assurance de prêt immobilier : arrêter de fumer, ça rapporte !

Assurance de prêt immobilier : arrêter de fumer, ça rapporte !

Assurance de prêt immobilier : arrêter de fumer, ça rapporte !

Rédigé par Empruntis le 21/10/2019

Parmi les leviers dont dispose un emprunteur pour diminuer le coût de son assurance de prêt, il existe la délégation d’assurance. Le saviez-vous ? L'arrêt de la cigarette peut diviser par deux les cotisations pour l'assurance prêt immobilier. Cela peut représenter plusieurs dizaines de milliers d'euros d'économie, faites votre calcul !

 Le tabac, un risque aggravé (et avéré) de santé

Les fumeurs ne peuvent compter sur une égalité de traitement avec les non-fumeurs, car leur addiction à la nicotine constitue un danger de mort, à ranger dans la catégorie des risques aggravés de santé. Le tabagisme est en effet la première cause de mortalité évitable comme l’affirme Tabac info service, qui évoque 73 000 décès chaque année et le décès prématuré d’un fumeur régulier sur deux à cause de la cigarette. Un cancer sur trois est dû au tabagisme, notamment le cancer du poumon mais aussi ceux qui touchent la gorge, le pancréas ou même l’utérus. Bref, lorsqu’un candidat à l’achat déclare être fumeur, il doit s’attendre à payer son assurance prêt immobilier deux fois plus cher. Deux fois plus cher !

 Gare aux mauvaises déclarations !

De quoi donner une bonne raison supplémentaire d’arrêter de fumer non ? Mais attention, on ne se déclare pas non-fumeur du jour au lendemain, en tout cas pas auprès de son assureur. Généralement, les acteurs du secteur imposent un arrêt total du tabac pendant 24 mois avant de pouvoir remplir une déclaration non-fumeur et réclamer à ce titre une remise – conséquente – sur leurs cotisations. Pour s’en assurer, l’organisme pourra exiger un test de cotinine à partir d’un échantillon d’urine ou de salive. Et gare au mensonge : une déclaration faussée peut conduire à la nullité du contrat voire à des poursuites judiciaires, sans compter une hausse des cotisations et/ou un refus d’indemnisation en cas de maladie due au tabagisme. Avec un effet domino : la banque qui réclame le remboursement du crédit immobilier faute de couverture, avec parfois l’obligation de revendre le bien pour dégager ladite somme...

 Au moins deux ans sans toucher à une cigarette

Etre ou devenir non-fumeur est donc un enjeu qui va bien au-delà de la santé dans le cadre d’un achat immobilier à crédit : cela permet de réduire fortement le coût de l’assurance de prêt – on parle de plusieurs dizaines de milliers d’euros. Mais attention : l’assureur ne fait pas de distinction entre le fumeur occasionnel et le gros fumeur. Un non-fumeur n’a pas touché à une cigarette depuis au moins deux ans !

Trouvez la meilleure assurance de prêt, c'est facile et gratuit !

Autres actualités