Assurance pret immobilier

Comparaison gratuite et sans engagement

  1. Accueil
  2. Assurance pret immobilier
  3. Actualités
  4. Assurance de prêt immobilier : suis-je obligé de passer des examens médicaux ?

Assurance de prêt immobilier : suis-je obligé de passer des examens médicaux ?

Rédigé par Empruntis le 16/11/2017

Assurance de prêt immobilier : suis-je obligé de passer des examens médicaux ?

L'assurance de prêt immobilier est un des points les plus importants du crédit. Et l'obtention de cette dernière dépend de l'état de santé de l'emprunteur.

De plus, le montant des cotisations d'assurance varie selon différents facteurs. 

Le choix du contrat : groupe ou individuel

Tout d'abord, la note diffère en fonction du contrat et de ses garanties. Il peut s'agir d'un contrat groupe ou bien d'un contrat individuel. Le premier est proposé par la banque au moment de la proposition de financement. L'emprunteur est libre de l'accepter ou de comparer les offres d'autres assureurs (loi Lagarde, 2010).

Le second est un contrat individuel qui se base sur votre profil et non pas sur un principe mutualisé comme c'est le cas pour le contrat groupe

Le choix entre les deux types de contrat dépend pour beaucoup de l'état de santé de l'emprunteur, mais aussi du tarif et des garanties de remboursement. En effet, l'assurance de prêt immobilier se substitue à l'emprunteur, dans la limite de la quotité et des garanties, en cas d'accident, d'arrêt de travail ou d'invalidité.

En cas de décès, l'assurance décès remboursera le capital restant dû à la banque et les héritiers n'auront pas à rembourser le crédit. Il s'agit donc d'une véritable protection sur laquelle il faut être très vigilant. D'une part parce que le tarif peut vite faire grimper le coût total du prêt, d'autre part parce que les garanties prises en charge et les exclusions ne sont pas les mêmes pour tous les assureurs.  

Le profil de l'emprunteur est un élément clé

Un autre élément est déterminant pour la tarification de l'assurance de prêt immobilier : le profil de l'emprunteur. Le montant emprunté, la profession, l'âge et l'état de santé sont ainsi analysés. Et les formalités concernant les examens médicaux varient d'un assureur à l'autre. Et au fur et à mesure du vieillissement les modalités peuvent se multiplier. 

Le questionnaire de santé sera déterminant pour savoir si des examens plus approfondis doivent être pratiqués. Mais les assureurs n'ont pas les mêmes exigences. 

Prenons l'exemple d'une personne de 55 ans qui emprunte 300 000 euros

Certains assureurs n'auront besoin que du questionnaire de santé. D'autres exigeront un rapport médical, une analyse sanguine et/ou cardiologique, etc. Les frais d'examen seront pris en charge par l'assureur. 

Ainsi, passer des examens n'est pas automatique. Cependant, si vous avez eu des problèmes de santé récemment, l'assureur pourra vous demander d'en réaliser. Cela peut augmenter le délai pour l'accord de l'assurance et donc de l'offre de prêt. Attention, toute fausse déclaration peut entraîner la nullité du contrat. Ce qui peut avoir de graves conséquences. 

En dernier recours, la convention Aeras (s'assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé) permet quant à elle aux personnes ayant eu un cancer ou une pathologie grave de pouvoir emprunter dans la limite d'un prêt de 320 000 euros. Sans intervention de l'emprunteur, le dossier sera transmis à un service médical spécialisé.

Trouvez la meilleure assurance de prêt, c'est facile et gratuit !

Autres actualités