Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

À partir de 0,55 % sur 15 ans*
  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Guide du credit immobilier
  4. Pret in fine
  5. Choix pret in fine ou amortissable

Prêt in fine ou crédit amortissable : lequel choisir ?

Choix pret in fine ou amortissable
Prêt in fine ou crédit amortissable : lequel choisir ?

Lors d’un prêt immobilier, deux solutions sont possibles en matière de remboursement : soit un crédit amortissable, dans lequel les mensualités remboursent les intérêts et le capital, soit un prêt in fine, dans lequel le capital n’est pas compris dans les mensualités, mais uniquement réglé à l’issue du prêt.

Qui peut souscrire un crédit amortissable ?

Le prêt amortissable est la formule la plus connue et la plus utilisée pour financer un bien immobilier. Dans ce type de prêt, chaque mensualité vise à rembourser une partie des intérêts ainsi qu’une partie du capital emprunté. Plus la durée de remboursement avance et plus la part de capital remboursé augmente tandis que la part d’intérêts va diminuer. Il est donc logique et courant que la part d’intérêts à rembourser soit plus importante les premières années que celle du capital. Le prêt amortissable est adapté principalement aux personnes souhaitant financer l’acquisition de leur résidence principale.

Profitez du meilleur taux en quelques clics !

à partir de 0,55%* sur 15 ans

Comparateur pret immobilier
 

A qui s’adresse le prêt in fine ?

Le prêt in fine fonctionne différemment du prêt amortissable. Dans cette formule, les mensualités ne servent à rembourser que les intérêts et l’assurance de prêt immobilier, et pas le capital. Le capital sera en effet remboursé intégralement et en une fois, à la fin de la durée du crédit.

Pour pouvoir obtenir ce type de financement, l’emprunteur doit apporter suffisamment de garanties à la banque, soit par un apport consistant, soit par un effort financier mensuel. Il faut au moins 30% de la somme à emprunter en apport, somme bloquée sur un placement, généralement une assurance-vie, selon le choix opéré par l’établissement prêteur qui nantit ce placement. Soit cet apport nanti sur l’assurance-vie est suffisant (en comptant le rendement) pour rembourser ensuite le capital emprunté, soit l’emprunteur y ajoutera chaque mois les fonds nécessaires pour atteindre la somme à l’issue du prêt.

Exemple : vous empruntez 160 000€, voici comment le remboursement d’un crédit in fine s’effectue :

Comparatif prêt in fine et prêt amortissable

Ces deux types de financement ont chacun leurs avantages, mais ils ne se destinent pas au même profil d’emprunteur. Le prêt in fine présente un taux d’intérêt souvent plus élevé que celui du prêt amortissable, et il est une solution pertinente pour les investissements immobiliers effectués par des emprunteurs ayant déjà un patrimoine important. Il peut être rentable en déduisant des revenus fonciers le montant des intérêts, dans le cas où les taux d’intérêt sont suffisamment hauts. Ce produit s’adresse à ceux qui souhaitent défiscaliser via l’investissement locatif.

Le prêt amortissable se destine plutôt aux emprunteurs souhaitant faire l’acquisition de leur résidence principale, avec un taux d’intérêt plus bas, et la nécessité d’un apport moins conséquent lors de la souscription au prêt immobilier.

Vous pouvez utiliser gratuitement notre simulation de prêt in fine pour mieux connaître les possibilités adaptées à votre situation.

Profitez du meilleur taux en quelques clics !

à partir de 0,55%* sur 15 ans

Prêt in fine

Pour vous aider