Credit consommation

Comparez facilement les taux !

  1. Accueil
  2. Credit a la consommation
  3. Actualités
  4. Heure d’été : quel impact sur le porte-monnaie ?

Heure d’été : quel impact sur le porte-monnaie ?

Rédigé par Empruntis le 28/03/2016

Heure d’été : quel impact sur le porte-monnaie ?

Le réveil était difficile cette semaine ? Le passage de l’heure d’hiver à l’heure d’été en est sûrement la cause.

Ce week-end tous les Français ont remis pendules et appareils électroniques à l’heure. Une heure de sommeil en moins qui devrait permettre de réaliser des économies d’énergie. Un mal pour un bien ? Instauré en France à la fin des années 70, le changement d’heure laisse perplexe une majorité des personnes interrogées selon un sondage réalisé par Opinionway pour le fournisseur Direct Energie.

Réaliser des économies d’énergie

Ses objectifs sont bien connus puisque 80 % des sondés connaissent sa raison d’être. Institué à la suite de la crise pétrolière, il semble convaincre de moins en moins puisque 77 % des sondés doutent de son efficacité, contre 23 % qui pensent réaliser des économies importantes. Des avis assez mitigés qui relancent le débat.

En effet, la question de son utilité revient sur le tapis chaque année. Pour y répondre la ministre de l’Environnement, de l’énergie et de la mer, Ségolène Royal avait sollicité l’Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie (Ademe). Celle-ci devrait rendre sa copie dans l’année. Des résultats attendus par les détracteurs du changement d’heure qui le jugent « contre nature » et sans réel effet. Selon les chiffres du ministère, changer l’heure a tout de même permis de d’économiser 440 GWh en éclairage en 2009. Ce qui représente la consommation d’environ 800 000 ménages.

« La France a ainsi évité l’émission de 44 000 tonnes de CO2. En 2030 la réduction globale des émissions due au changement d’heure pourrait être de 70 000 à 100 000 tonnes de CO2 » souligne le ministère. Un impact jugé insuffisant par les français pour qui la facture pèse de plus en plus lourd.

Changer ses habitudes de consommation

Le sondage révèle les autres moyens privilégiés par les ménages pour réduire la note. Mieux isoler sa maison (92 %), régler les thermostats (73 %) et changer ses fenêtres (70 %).

«En complément du changement d’heure et de toutes les mesures qui ont été prises pour une consommation plus vertueuse de l’énergie (par exemple en termes d’éclairage : LED, ampoules basse consommation, ...), les consommateurs doivent prendre le relais avec des gestes simples et des modifications dans leurs habitudes de consommation », préconise Xavier Caïtucoli, PDG de Direct Energie.

Des crédits verts pour rénover

Premières causes de déperdition de chaleur et donc de surconsommation d’énergie : la toiture, les murs et les fenêtres. De nombreux prêts verts peuvent aider le particulier qui se lance dans des travaux de rénovation énergétique pour alléger la facture tout en réduisant l’impact sur l’environnement.

En complément d'un prêt consommation, un éventail d’aides comme le crédit d’impôt transition énergétique (ou CITE, qui est un pret éco-travaux), l’éco-prêt à taux zéro (Eco PTZ), le programme Habiter Mieux de l’Anah, les primes à la rénovation, etc. De quoi partir du bon pied malgré ces heures perdues.

Trouvez votre prêt conso au meilleur taux !

à partir de 0,50%* sur 12 mois

Autres actualités

Autour du crédit à la consommation

Pour vous aider