Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

À partir de 0,60 % sur 15 ans(1)
  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Guide du credit immobilier
  4. Prêt conventionné

Le prêt conventionné

L'essentiel en quelques mots

Le prêt conventionné (PC) est un crédit réglementé qu’il est possible d’obtenir uniquement auprès des organismes ayant signé une convention avec l’Etat. Le prêt conventionné :

- est un financement destiné aux ménages qui souhaitent devenir propriétaires de leur résidence principale et aux personnes déjà propriétaires et qui souhaitent y effectuer des travaux ;
- permet de financer jusqu’à l’intégralité de l’opération d’achat ou de construction d’un bien neuf ou ancien, sous conditions ;
- peut être à taux fixe, variable ou encore modulable ;
- peut être complété par d’autres prêts réglementés comme le PTZ, le prêt Action logement, le prêt PEL, le prêt relais, etc.

Pour obtenir un prêt conventionné, aucune condition de ressources n’est exigée mais le logement doit répondre à certains critères. Voici tout ce que vous devez savoir sur le prêt conventionné.

Prêt conventionné
Le prêt conventionné

Qu’est-ce que le prêt conventionné ?

Le prêt conventionné (PC) est une solution de financement qui fait partie de la famille des prêts aidés. Il permet de financer jusqu’à l’intégralité du coût de votre opération immobilière, sans conditions de ressources. Il est possible de solliciter un PC pour financer l’achat ou la construction d’un bien neuf ou ancien, mais également pour effectuer certains travaux d’amélioration dans votre logement. L’intérêt du prêt immobilier conventionné, souscrit à la place d’un crédit immobilier classique, est qu’il peut donner droit, sous conditions, à l’aide personnalisée au logement (APL).

Le prêt conventionné peut être accordé par toutes les banques ou établissements financiers ayant passé une convention avec l'Etat.

Le prêt conventionné ne doit pas être confondu avec le Prêt d'Accession Sociale (prêt PAS) qui fait également partie de la famille des prêts aidés mais qui, contrairement au prêt conventionné, est soumis à des conditions de ressources. Mais alors, quelles sont les caractéristiques du prêt conventionné et comment en bénéficier ?

Que permet de financer le PC ?

Avant d’entrer plus en détail dans les conditions du crédit, il est nécessaire de vérifier d’abord si votre projet immobilier est finançable par un prêt conventionné. En effet, le PC est accordé que dans le cas où vous le sollicitez pour financer l’une des opérations immobilières suivantes :

Si votre prêt conventionné sert à financer des travaux, ceux-ci doivent être réalisés et achevés dans les 3 ans suivant la signature de l’offre de prêt.

Profitez du meilleur taux en quelques clics !

à partir de 0,60%* sur 15 ans

Comparateur pret immobilier

Quelles sont les conditions de crédit du prêt conventionné ?

La durée du prêt conventionné

Le prêt conventionné peut être remboursé sur une période allant de 5 à 35 ans.

Le taux du prêt conventionné

Le prêt conventionné peut être à taux fixe ou à taux révisable (variable) et varie selon les banques. En effet, comme pour un crédit immobilier classique, le taux du prêt conventionné est défini par les banques. Cependant, des plafonds sont fixés par l’Etat en fonction de la durée du prêt conventionné. Vous pouvez d’ores-et-déjà, grâce au tableau ci-dessous, avoir une idée sur les taux maximums applicables. 

Durée du prêt

Taux fixe

Taux variable

Inférieure ou égale à 12 ans

2,75%

2,75%

Entre 12 et 15 ans

2,95%

2,75%

Entre 15 et 20 ans

3,10%

2,75%

Supérieure à 20 ans

3,20%

2,75%

💡

Bon à savoir

Pour être certain d’obtenir le meilleur taux de prêt conventionné, vous devez démarcher les banques pour trouver celle qui vous finance aux conditions les plus intéressantes.

Quels sont les prêts complémentaires possibles ?

Comme expliqué plus haut, le prêt conventionné peut financer jusqu’à 100% du coût de votre opération immobilière. Dans le cas contraire, vous pouvez le compléter par :

Conditions du Prêt Conventionné relatives à l’occupation de logement

Pour pouvoir bénéficier d’un prêt conventionné, le logement en question doit devenir votre résidence principale au plus tard 1 an après son achat ou la fin des travaux. Toutefois, cette condition s’annule dans le cas où le logement est destiné à devenir votre résidence principale à votre retraite qui doit intervenir dans un maximum de 6 ans.

Si vous souhaitez mettre en location un logement acquis grâce à un prêt conventionné à partir du 1er janvier 2016, vous ne pouvez le louer que 6 ans après le versement du prêt sauf dans certains cas.

Prêt Conventionné accordé depuis 2016

Vous ne pouvez louer votre logement dans les 6 ans suivant le versement du prêt conventionné que si vous faites partie de l’un des cas suivants :

Quelle que soit la situation dans laquelle vous êtes, la location doit respecter l’ensemble des conditions suivantes :

💡

Bon à savoir

Si vous respectez l’ensemble des critères cités plus haut et que vous souhaitez mettre en location votre logement acheté grâce à un prêt conventionné souscrit depuis 2016, vous devrez en informer l’établissement de crédit qui vous a accordé le prêt aidé. De même si vous percevez les APL, vous devez en informer la banque.

Prêt Conventionné accordé avant 2016

Louer un logement financé grâce à un prêt immobilier conventionné varie en fonction de l’état actuel de votre crédit. Explications :

Un peu perdu dans toutes ces conditions ? Voici un tableau récapitulatif qui vous permettra d’y voir plus clair !

Profitez du meilleur taux en quelques clics !

à partir de 0,60%* sur 15 ans

Comparateur pret immobilier

Comment obtenir les APL avec un prêt conventionné ?

Vous pouvez demander les APL si vous remboursez un prêt conventionné signé avant le 1er février 2018. Si vous avez souscrit un PC après cette date, vous pouvez prétendre aux APL uniquement si votre bien est un logement ancien situé dans la zone 3.

Les conditions de logement

Pour obtenir les APL, votre logement doit :

Les conditions de ressources

L’aide personnalisée au logement (APL) est accordée sous conditions de revenus. Le plafond varie en fonction de la composition du foyer ainsi que du lieu où se situe votre logement.

Pour calculer votre droit aux APL, est pris en compte le revenu net catégoriel de l’année n-2.

💡

Le bon conseil d'Empruntis

Pour bénéficier de l’APL, voici l’organisme auquel vous devez soumettre votre demande selon le régime auquel vous appartenez :

  • Pour le régime général : adressez-vous à la caisse d’allocations familiales (CAF) ;
  • Pour le régime agricole : rapprochez-vous de la Mutualité sociale agricole (MSA).

Profitez du meilleur taux en quelques clics !

à partir de 0,60%* sur 15 ans

Choisir votre crédit

Pour vous aider

Besoin d'un prêt immobilier au meilleur taux ?

Un courtier expert vous rappelle

Quand souhaitez-vous être rappelé ?