Credit consommation

Comparez gratuitement les taux !

  1. Accueil
  2. Credit a la consommation
  3. Actualités
  4. Mariage : avec le covid-19, des cérémonies reportées ou annulées

Mariage : avec le covid-19, des cérémonies reportées ou annulées

Mariage : avec le covid-19, des cérémonies reportées ou annulées

Rédigé par Empruntis le 05/05/2020

L’état d’urgence sanitaire ne permet pas les rassemblements et les cérémonies, et les futurs mariés en font l’amère expérience : la quasi-totalité des célébrations prévues en mai-juin a d’ores et déjà été annulée ou reportée selon Stéphane Seban, le fondateur du salon du mariage. Même la perspective du déconfinement ne suffit pas à entrevoir un passage devant l’autel cet été...

Etat des lieux du mariage en période de crise sanitaire

En temps normal, 80% des mariages sont célébrés entre avril et fin septembre comme l’expliquait Stéphane Seban au micro de RTL. Aujourd’hui, la moitié d’entre eux ont été annulés ou reportés et pour les autres, la décision est en suspens. Si 30% prévoient de le reporter à la rentrée prochaine, 70% des couples préfèrent attendre le printemps ou l’été 2021 de manière à ne pas avoir à diminuer le nombre de leurs invités pour éviter un trop grand rassemblement d’après le fondateur du salon du mariage. Se marier l’hiver prochain reste une solution à moyen terme, mais pas sûr que tous y consentent ! D’autant que trouver une date satisfaisante pour tous est toujours problématique...

Se marier a un prix

Un mariage, c’est un événement important dans une vie mais c’est aussi un budget conséquent ; les Français ont dépensé en 2019 un peu plus de 8 000€ pour leur réception de mariage avec une moyenne de 65 invités selon une étude menée par Opinion Way l’année dernière. Bague de fiançailles et alliances, tenues des mariés, traiteur, lieu de réception, lune de miel, animation... Les postes sont nombreux et les invités aussi parfois. Les jeunes ont tendance à rassembler davantage, 92 personnes contre 52 pour les couples de plus de 50 ans, ce qui augmente d’autant la facture si l’on considère que seul le traiteur coûte environ 115€ par invité. Et encore, le budget est plus important quand il s’agit d’un premier mariage (+11 000€) contre moins de 5 000€ pour des divorcés selon la même étude. Ceci explique que pour 67% des jeunes âgés de 18 à 24 ans, 62% des célibataires et 67% des pacsés se détournent du mariage. Néanmoins, outre la famille, les proches ou l’épargne personnelle, il est possible de faire appel au crédit à la consommation pour étaler la dépense liée au mariage en petites mensualités.

Le prêt personnel, une solution de financement souvent utilisée

Avec un budget qui oscille entre 8 000 et 15 000€ pour une centaine d’invités, 37% – soit plus d’un tiers des futurs époux – envisagent de souscrire un prêt à la consommation pour financer leur mariage. Le prêt personnel est en effet une solution privilégiée dans la mesure où aucun justificatif de dépense n’est demandé. Le remboursement peut s’étaler jusqu’à 84 mois à un taux encore très abordable actuellement. Avec le Covid-19, les couples mis à l’épreuve par le confinement ont davantage de temps pour budgéter et planifier leurs noces. De quoi donner un horizon joyeux en cette période incertaine !

Trouvez votre prêt conso au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,70%* sur 12 mois

Autres actualités

Autour du crédit à la consommation

Pour vous aider