Credit consommation

Comparez gratuitement les taux !

  1. Accueil
  2. Credit a la consommation
  3. Actualités
  4. Crédits conso : avant la crise sanitaire, ils battaient des records

Crédits conso : avant la crise sanitaire, ils battaient des records

Crédits conso : avant la crise sanitaire, ils battaient des records

Rédigé par Empruntis le 23/04/2020

La publication des chiffres de la production de crédit à la consommation en février dernier donne une image assez saisissante de la situation préalable à la crise sanitaire que nous connaissons. Avant que le coronavirus paralyse la France, les volumes empruntés avaient progressé de près de 10% sur les trois derniers mois !

Neuf milliards d’euros de prêts conso en plus entre 2014 et 2019

L’année 2019 avait atteint un niveau élevé en termes de sommes empruntées (43,4 milliards d’euros), parachevant cinq années de hausses pour un différentiel de près de 9 milliards d’euros par rapport à 2014. Et le début d’année prolongeait cette dynamique avec une nouvelle hausse de 7,3% en janvier puis 4,6% en février. En année glissante, le dernier trimestre en incluant décembre signait une poussée de 9,1% par rapport à la même période un an avant. 

Les prêts classiques en progression

Avant le Covid-19 donc, les prêts conso destinés à l’amélioration de l’habitat avaient encore le vent en poupe : +4,6% en février. Sur les deux premiers mois de l’année, ils ont affiché une progression de +8,7% ! Les autres types de prêts affectés hors crédit auto étaient également portés par une belle dynamique (+26,7% en janvier/février). Si elles étaient moins spectaculaires, les courbes des crédits renouvelables (+3%) et des prêts personnels (+2,2%) étaient également positives, ces deux produits bancaires représentant près des deux tiers des opérations de crédits classiques.

La LOA prend du poids

En matière de financement auto, la trajectoire du leasing n’en finit pas de s’éloigner du prêt conso classique justement. Pour l’achat d’un véhicule neuf, la LOA continue de gagner de nouveaux adeptes, avec une progression (+13,9% en début d’année) qui est quasiment le négatif du recul du prêt auto neuf (-11,9%). Un cinquième seulement du financement de véhicules neufs est à attribuer au crédit auto classique… Et s’il reste fortement majoritaire pour le financement d’une voiture d’occasion (85%), la progression folle de la LOA pour les véhicules de deuxième main (+39,2%) laisse à croire que les proportions vont se rééquilibrer ! Ce qui semble certain en revanche, c’est que les volumes vont reculer avec la période de confinement dictée par la lutte contre la propagation du coronavirus… 

Trouvez votre prêt conso au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,50%* sur 12 mois

Autres actualités

Autour du crédit à la consommation

Pour vous aider