Credit consommation

Comparez gratuitement les taux !

  1. Accueil
  2. Credit a la consommation
  3. Actualités
  4. Etudes : pas si gratuite l’éducation !

Etudes : pas si gratuite l’éducation !

Etudes : pas si gratuite l’éducation !

Rédigé par Empruntis le 15/07/2019

L’éducation, ça n’a pas de prix ? L’Ifop a tout de même mené une enquête sur son coût, en partenariat avec le CNAL, auprès d’un échantillon de parents d’élèves dans le public et le privé. Cette étude souligne des différences de perception du coût des études selon les classes sociales, ainsi que la nécessité pour de nombreux parents d’épargner pour anticiper les études supérieures de leurs enfants. Le prêt personnel est un autre levier de financement des études.

 La gratuite de l’école en question

L’un des points abordés par cette enquête de l’Ifop s’intéresse à la notion de gratuité de l’école en France. En effet, si 6 parents sur 10 sont d’accord avec l’idée que l’école est gratuite en France, une segmentation se fait entre les classes sociales. En effet, pour les classes populaires, la perception de la gratuité de l’école n’est pas aussi évidente que dans les milieux les plus aisés. Par ailleurs, pour plus de la moitié des parents d’élèves interrogés, cette gratuité ne permet pas d’offrir une meilleure qualité d’enseignement.

 Le coût de l’éducation et ses enjeux

L’étude de l’Ifop détaille plus précisément le coût de l’éducation, ainsi que les éventuelles aides qui peuvent être obtenues. Si la majorité des parents d’élèves connaissent le montant accordé par les bourses, ils sont 52% à penser que ces sommes ne sont malheureusement pas suffisantes.

La question du coût de l’éducation est d’autant plus marquée en ce qui concerne les études supérieures, plus onéreuses, alors que 9 parents sur 10 souhaitent que leurs enfants fassent des études au-delà du baccalauréat. Afin de financer cet investissement, ils sont 37% des parents à épargner pour anticiper les coûts à venir, avec une moyenne de 725€ par an.

 Le prêt étudiant comme moyen de financer ses études

Si l’épargne des parents est une possibilité pour se constituer une somme suffisante pour couvrir l’inscription et les frais d’un étudiant, d’autres solutions existent. Le crédit à la consommation permet lui aussi de faire face aux importantes dépenses de scolarité. Le prêt personnel plus précisément, car il ne nécessite pas de justification des dépenses. On parle souvent de "prêt étudiant" pour qualifier le crédit conso dédié aux bacheliers qui rejoignent les bancs de l’université. Ce crédit personnel peut offrir des conditions avantageuses, afin de fidéliser un jeune client. Un pari d’avenir ! Pour aller plus loin, n'hésitez pas à faire des essais de notre simulation prêt personnel : c'est facile et gratuit.

Trouvez votre prêt conso au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,40%* sur 12 ans

Autres actualités

Autour du crédit à la consommation

Pour vous aider