Credit consommation

Comparez gratuitement les taux !

  1. Accueil
  2. Credit a la consommation
  3. Actualités
  4. Crédit à la consommation : stabilité au premier trimestre 2019

Crédit à la consommation : stabilité au premier trimestre 2019

Crédit à la consommation : stabilité au premier trimestre 2019

Rédigé par Empruntis le 03/06/2019

Un petit coup de mou : la production de crédits à la consommation a été plus faible en mars dernier qu’à la même période en 2018 (-1,8%). Néanmoins, le premier trimestre 2019 s’est terminé en légère augmentation (+0,4%), après – il est vrai – une année 2018 qui avait été particulièrement soutenue.

 Un mois de mars frisquet pour le crédit

Le volume des prêts à la consommation est passé sous les 3,7 milliards d’euros (3,64 Mds€) en mars 2019 d’après les chiffres de l’Association française des sociétés financières, et même sous les 3 milliards d’euros pour ce qui est des opérations de crédit conso classique (2,93 Mds €, -2,7%). La faute au recul cumulé des prêts personnels (-9,2%) et des crédits renouvelables (-2,6%), que ne suffisent pas à compenser les crédits affectés (+6,8%), portés par les prêts travaux et au financement d’équipements du foyer (+18,8%).

 Le prêt personnel en fort repli

Si l’on prend du recul sur l’ensemble du premier trimestre 2019, la légère hausse est à aller chercher davantage du côté des opérations de LOA ou location avec option d’achat (+5%) que de celui des crédits conso classiques, plombés là encore par la perte de vitesse du prêt personnel (-5,4%) et crédit revolving (-2,5%). Ces deux derniers représentent néanmoins plus de la moitié des financements à crédit sur la période (5,6 Mds €). Les crédits affectés, qui conservent une marge d’avance sur la LOA (2,6 Mds € contre 1,9), résistent à l’image de ceux affectés au financement d’un véhicule hors auto (+7,4%).

 L’occasion porte le financement auto

En matière de financement automobile, le contraste est saisissant entre crédit auto dans le neuf et l’occasion. En mars, le financement de modèles neufs a reculé de 2,2 %, avec une baisse marquée du côté du crédit auto classique passé sous les 200 millions d’euros (-5,5%). Dans l’occasion en revanche, on frise la croissance à deux chiffres (+9,9%), avec une augmentation folle de la LOA (+50,6%) et une croissance solide du prêt auto classique (+5,8%) qui approche les 400 M €. Sur le premier trimestre, le constat est moins sévère pour l’auto neuve (+1,2%) et plus positif encore pour l’occasion (+13,7%). En volume, les voitures neuves (2,17 Mds €) continuent toutefois de peser davantage que les modèles d’occasion (1,2 Mds €).

Trouvez votre prêt conso au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,40%* sur 12 ans

Autres actualités

Autour du crédit à la consommation

Pour vous aider