Rachat de credit

Comparez gratuitement les offres et réduisez vos mensualités !

  1. Accueil
  2. Rachat de credit
  3. FAQ : Les reponses a vos questions
  4. Frais refus rachat de credit

Quels frais resteront à ma charge en cas de refus ou d'abandon du rachat de crédit ?

En cas de refus ou d'abandon du rachat de crédit, vous n'avez rien à payer. Si votre abandon est adressé par voie postale, seuls les frais d'envoi du courrier sont à votre charge, et vous pouvez aussi selon les cas refuser par e-mail. Refuser une offre de rachat de crédit n'engage aucuns frais autres.

On peut en effet se demander si refuser un crédit nous coûte quelque chose. Parce qu'une étude de votre dossier a été faite par les organismes de crédit, ou parce qu'un courtier en rachat de crédit comme Empruntis vous a accompagné.

Mais que le refus de rachat de crédit intervienne du côté de l'organisme financier ou qu'il soit un refus de votre part, aucune somme ne vous sera réclamée.

Si vous avez consulté un courtier Empruntis et que vous avez finalement décidé d'abandonner votre démarche pour souscrire un rachat de crédit, ou de refuser une offre qui vous a été faite pour contracter un regroupement de prêts, là encore vous n'aurez rien à devoir. En effet, les honoraires du courtier ne sont dus qu'après acceptation de votre part mais aussi et surtout après le déblocage des fonds. Côté organisme financier proposant l'offre, aucuns frais à votre charge non plus si vous abandonnez ou refusez une proposition de financement.

Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédit,
c'est sans engagement !

Top 5 des questions

Actualités du rachat de crédit
Surendettement : Bercy préfère prévenir que guérir

Surendettement : Bercy préfère prévenir que guérir (27-02-2020)

Beaucoup ont découvert l’existence du Haut Conseil de stabilité financière fin décembre. Sa recommandation aux banques de respecter un taux d’endettement ...
Budget 2020 : il fragiliserait les foyers les plus modestes

Budget 2020 : il fragiliserait les foyers les plus modestes (13-02-2020)

Dans la vie, il y a des gagnants et des perdants. Mais en 2020, la politique de redistribution et de solidarité à l’égard des plus modestes semble gripper à la ...

Pour vous aider