Comparateur credit et assurance

Comparez gratuitement !

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Investissement locatif
  4. Loi Malraux

Loi Malraux : j'achète et rénove un bien ancien pour le louer

Loi Malraux

Vous souhaitez acquérir une vieille demeure ou un appartement situés en zone protégée pour les rénover ? Si vous le louez pendant quelques années, vous aurez droit à des réductions fiscales.

La loi Malraux permet en effet aux propriétaires de biens anciens situés dans des zones protégées de réduire leurs impôts de 22 à 30 % sur le montant des travaux effectués. Cette réduction s'étale sur 4 ans et s'applique sur un plafond de 100 000 € de travaux.

De nombreuses conditions sont toutefois à respecter pour pouvoir en bénéficier :

Qui est concerné par la loi Malraux ?

Toute personne fiscalement domiciliée en France peut bénéficier de ce dispositif. Il s'adresse aussi bien aux personnes réalisant l'opération seule, en SCI ou en SCPI.

A noter tout de même que pour bénéficier des déductions fiscales Malraux en étant en SCPI, il faut que 65 % du montant des souscriptions soient dédiés à la réalisation des travaux éligible (voir ci-dessous) et 30 % à l'acquisition du bien en question.

Quelles opérations donnent droit au dispositif Malraux ?

1. Un bien situé dans un secteur réglementé

La loi Malraux a pour objectif de conserver les bâtiments anciens situés en zone protégée. Pour en bénéficier il faut donc acquérir un bien situé dans l'une des 4 zones suivantes :

2. Une résidence principale

Même si le bien avait auparavant une toute autre fonction, il doit désormais être uniquement destiné à l'habitation. Vous devrez en effet le louer nu pendant 9 ans à un locataire qui s'en servira comme résidence principale. Le bail devra débuter au moins un an après la date d'achèvement des travaux.

3. Des travaux de rénovation

Contrairement aux autres dispositifs fiscaux comme le Pinel, la loi Malraux n'utilise pas le coût de l'acquisition comme base de calcul pour établir la déduction fiscale mais celui des travaux. Ils sont donc déterminants dans votre opération.

Sont donc pris en compte les travaux de réparation, d'amélioration et d'entretien ou ceux imposés par l'autorité publique. Les dépenses en primes d'assurance et frais de gestion de l'immeuble sont aussi concernées. En revanche, sont exclus le coût des travaux de construction ou d'agrandissement.

Quel est le montant de la réduction d'impôt ?

Le montant de la réduction dépend de la zone où se trouve votre bien et du coût des travaux que vous y réalisez.

Vous obtiendrez ainsi 22 % de réduction si votre bien se situe dans une AMVAP ou une ZPPAUP et 30 % pour les autres zones. Ce pourcentage s'applique ensuite sur le montant de vos travaux dans la limite de 100 000 €.

Exemple : vous réalisez 260 000 € de travaux dans un bien éligible. Vous avez alors droit à une réduction d'impôt de :

  • 30 000 € si le bien est situé en secteur sauvegardé ou dans un quartier ancien dégradé (30 % X 100 000 €).
  • de 22 200 € s'il est en zone de protection du patrimoine architectural urbain ou paysager (22 % X 100 000 €).

Pour trouver le meilleur moyen de financer votre investissement locatif et être conseillé dans votre projet, vous pouvez faire appel à l'un de nos experts du crédit immobilier en utilisant notre comparateur de crédit immobilier

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,72%* sur 15 ans

Je réalise un investissement locatif

Actualités du crédit immobilier
Crédit immobilier : les taux ont reculé à 1,25% en moyenne en juin

Crédit immobilier : les taux ont reculé à 1,25% en moyenne en juin (19-07-2019)

Les taux du crédit immobilier ont poursuivi leur chute en juin 2019 avec une moyenne inédite à 1,25% d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Ils ...
Crédit immobilier : des taux toujours attractifs malgré une stabilisation

Crédit immobilier : des taux toujours attractifs malgré une stabilisation  (17-07-2019)

Les taux de crédit immobilier restent toujours à des niveaux exceptionnels malgré une stabilisation dans toutes les régions de l’Hexagone. Mais bonne nouvelle, ils ...

Pour vous aider