Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Marché immobilier en Hauts-de-France : (presque) sans excès !

Marché immobilier en Hauts-de-France : (presque) sans excès !

Marché immobilier en Hauts-de-France : (presque) sans excès !

Rédigé par Empruntis le 22/08/2019

C’est la région la plus jeune de France : les Hauts-de-France concentrent de sérieux atouts pour un investissement immobilier ! L’association du Nord-Pas-de-Calais et de la Picardie bénéficie en effet d’une position géographique intéressante entre Paris, Londres et Bruxelles, sur un territoire densément peuplé et bien desservi.

 Agriculture, industrie et commerce font bon ménage

De la frontière belge aux portes de la région parisienne, les Hauts-de-France recensent près de 6 millions d’habitants, dont un sur trois a moins de 25 ans. Elle est à la fois la première région agricole de France – les deux tiers de son territoire sont recouverts de culture – et l’une des plus densément peuplées (187 hab/km²), notamment dans l’agglomération lilloise et le bassin minier. Pommes de terre, sucre et lait proviennent en grande partie de ses terres, mais ce sont les endives et les choux qui en sont les porte-étendards ! Les Hauts-de-France, c’est aussi une région industrielle (construction automobile et ferroviaire) et estudiantine, puisque c’est ici qu'est formée la plus forte proportion d’ingénieurs en France : de quoi réfléchir à un investissement locatif ! De nombreuses enseignes de la grande distribution et de la vente à distance sont également situées dans le Nord (Auchan, Décathlon, La Redoute, etc.). 

 Des secteurs très abordables

La carte des prix de l’immobilier dans les Hauts-de-France doit se lire ainsi : les tarifs les plus élevés se situent sur les zones côtières – la région comptabilise 180 km de façade maritime, à proximité de l’Ile-de-France (autour de Chantilly et Senlis) ainsi que dans les agglomérations de Lille et d’Amiens. Dans ce contexte, acheter un appartement à Saint-Quentin (1 080€/m²) ou à Maubeuge (980€/m²) est à la portée de toutes les bourses ! Avec un prêt immobilier de 150 000€, on peut s’offrir entre 135 et 155 m² dans ces villes moyennes, ce qui correspond à des mensualités d’environ 700€ hors assurance sur 20 ans à un taux de 1,25% d’après une simulation de crédit immobilier Empruntis.

 Lille et la Côte d’Opale font monter les prix

Capitale régionale reliée à Paris par l’A1 et à quatre capitales européennes par le TGV (Paris, Londres, Bruxelles et Amsterdam), Lille s’affiche à 2 750€/m². Les prix y ont progressé de plus de 20% en dix ans d’après MeilleursAgents, et son développement est riche en promesse pour un investisseur ! À un degré moindre, Amiens (2 080€/m²) propose un compromis intéressant à moins de 150 km de la capitale (1h10 par le train). Pour se faire une idée du financement, comparer les prêts immobiliers peut être utile.

Sur la Côte d’Opale, les prix peuvent s’envoler : 4 580€/m² au Touquet ! Des communes comme Wissant (3 540€/m²) reprennent de la valeur depuis quelques mois, mais il est possible d’acheter près de la mer à des tarifs plus attractifs : 2 140€/m² à Berck, 1 390€/m2 à Calais et même 1 340€/m² à Boulogne-sur-Mer. Un crédit immobilier de 160 000€ y donne accès à un vaste appartement de 120 m² ! Entre ces différentes réalités, Senlis donne la possibilité d’acheter une maison à 3 000€/m² à une cinquantaine de kilomètres au nord de Paris.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,46%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider