Votre assurance de prêt moins chère

jusqu'à -65% sur votre assurance de prêt(2)
  1. Accueil
  2. Assurance prêt immobilier
  3. Risque medical
  4. Assurance prêt immobilier et maladies auto-immunes

Assurance de prêt dans le cas de maladies auto-immunes

Assurance prêt immobilier et maladies auto-immunes
Assurance de prêt dans le cas de maladies auto-immunes

Que faut-il savoir sur les maladies auto-immunes ?

Les maladies auto-immunes sont causées par un dysfonctionnement du système immunitaire, qui s'attaque aux tissus de l'organisme. Certaines d'entre elles sont graves et conduisent à des dégradations corporelles. D'autres le sont moins, dans la mesure où leurs symptômes peuvent être assez bien contrôlés. Toutefois, il n'existe aucun traitement curatif des maladies auto-immunes. Un tel diagnostic est donc pris en compte par les organismes de prêt et les assureurs.

Les maladies auto-immunes résultent d’une anomalie au niveau du fonctionnement du système immunitaire qui peut prendre plusieurs formes :

Etant très nombreuses, les maladies auto-immunes se distinguent par l’organe touché. Elles peuvent être :

Pour diagnostiquer une maladie auto-immune, le médecin explore l’organe touché en effectuant plusieurs examens comme les prises de sang, l’imagerie ou encore la recherche des autoanticorps. Les maladies auto-immunes évoluent différemment selon les malades. Un diagnostic précoce permet de contrôler leur évolution.

Quelles sont les principales maladies auto-immunes ? 

Selon l'Inserm environ 80 maladies sont auto-immunes, parmi lesquelles on peut citer :

Les causes de ce type de maladie ne sont pas clairement établies mais les professionnels de santé s’accordent à dire qu’il existe des facteurs favorisant leur développement comme :

Les maladies auto-immunes sont-elles considérées comme un risque aggravé par l’assurance emprunteur ?

Les tarifs des assurances dépendent du mode de vie de l'emprunteur et de son état de santé. Les maladies auto-immunes sont considérées comme un risque aggravé, en raison des conséquences qu'elles peuvent avoir.

Pour connaître au mieux l'emprunteur, l'assurance prêt immobilier soumet un questionnaire de santé à tout emprunteur. Il est conseillé d'y répondre avec exactitude. En effet, toute fausse déclaration entraîne la nullité du contrat. En cas de maladie auto-immune déclarée, l'assureur adresse un questionnaire plus précis sur la pathologie et peut demander des pièces complémentaires permettant au médecin conseil d'évaluer au mieux la situation de l'emprunteur. L'assureur peut par exemple demander :

En fonction des réponses et des bilans, l'assureur formulera son avis sur la couverture pour le prêt immobilier, suivant les conclusions du médecin conseil. L'organisme peut ainsi décider de ne pas assurer l'emprunteur, de l'assurer moyennant des surprimes sur certaines garanties et/ou de pratiquer des exclusions de l'assurance emprunteur sur les garanties maladie.

Assurance de prêt immobilier : comment déclarer la maladie auto-immune dans le questionnaire médical ?

Pour souscrire une assurance emprunteur, l’organisme vous demande de remplir un questionnaire de santé qui va permettre d’analyser votre profil et d’évaluer les risques que l’organisme encourt. Grâce à ce questionnaire de santé, l’assureur peut proposer un contrat aux garanties adaptées pour chaque profil d’emprunteur.

En fonction des réponses apportées des formalités médicales supplémentaires peuvent être demandées. Ces formalités dépendent :

Ainsi, plus l’emprunteur présente un risque, plus les formalités médicales sont nombreuses et/ou contraignantes. Ces formalités médicales peuvent prendre la forme :

Dans le cas où l’emprunteur est atteint d’une maladie auto-immune, ce dernier doit le spécifier dans le questionnaire de santé. Le compte-rendu établissant le diagnostic de la maladie pourra lui être demandé par l’assureur. Selon les cas, l’assureur peut soit :

En cas de refus d’assurance, il existe le dispositif AERAS, s'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé, permet de faciliter l'accès de l'emprunteur souffrant d'une maladie auto-immune à l'assurance de prêt immobilier. Demander à bénéficier de ce dispositif peut donc être un recours, qui aboutit en moyenne dans 1 cas sur 5.

Assurance de prêt et maladies auto-immunes : que dit la convention AERAS ?

Instaurée en 2007, ce dispositif permet aux personnes présentant un risque aggravé de santé de trouver une couverture adaptée à leur situation et leur permettre ainsi d’accéder au crédit et réaliser leur projet immobilier.

Cette convention AERAS a été signée par les différents représentants de l’Etat, des acteurs de la banque et de l’assurance ainsi que les associations qui défendent les malades et les consommateurs.

Pour être éligible à la convention AERAS, vous devez :

Des dispositions particulières sont prévues pour les emprunteurs aux revenus modestes.

La convention AERAS s’active après avoir renseigné le questionnaire de santé et si l’assureur juge que les réponses à ce dernier nécessitent la réalisation d’examens médicaux supplémentaires. Si ces examens ont été réalisés dans les 6 mois qui précèdent la demande, ils peuvent être utilisés pour votre dossier. Aeras dispose ensuite de 5 semaines pour traiter votre demande. En cas de refus, l’organisme doit obligatoirement être justifié.

💡

Bon à savoir

Grâce à la loi Lemoine, qui entrera en vigueur le 1er juin pour les nouveaux contrats et le 1er septembre pour les contrats en cours, il ne sera plus nécessaire de remplir un questionnaire de santé si la somme empruntée est inférieure à 200 000€ par assuré (400 000€ pour un couple). De plus, votre crédit doit être remboursé avant vos 60 ans. L’objectif de la loi Lemoine est de permettre aux anciens malades d’accéder à l’assurance de prêt sans se voir appliquer des exclusions de garanties ou des surprimes.

 

Comment trouver une assurance de crédit immobilier avec une maladie auto-immune ?

Pour trouver une assurance de prêt immobilier lorsque vous souffrez d’une maladie auto-immune, vous devez faire le tour des établissements. Cependant, les réponses ainsi que les garanties proposées peuvent varier d'un assureur à l'autre, il est donc conseillé de les mettre en concurrence grâce à l’aide d’un courtier. En effet, son rôle est de comparer les assurances de prêt immobilier afin de trouver la plus adaptée au profil de l'emprunteur, au meilleur tarif. Ce professionnel saura vous orienter vers l’organisme qui vous offre les meilleures garanties

Trouvez la meilleure assurance de prêt

Assurer son prêt immobilier avec un risque médical

Chatbot
Besoin d'aide ?

Besoin d'une assurance de prêt au meilleur tarif ?

Nos courtiers sont disponibles pour répondre à vos questionsdu lundi au vendredi de 9h à 19h,
le samedi de 10h à 18h 😉

Choisissez votre créneau

Lun. 21 févr.

Un courtier expert vous rappelle

Ces données seront utilisées uniquement pour répondre à vos questions.