Votre rachat de crédit rapide, en ligne

Jusqu'à -60 % sur vos mensualités(4)
  1. Accueil
  2. Rachat de credit
  3. FAQ : Les reponses a vos questions
  4. Refus de rachat de crédits

Quelles sont mes options si mon rachat de crédits est refusé ?

L'essentiel en quelques mots

Plusieurs raisons peuvent amener un organisme financier à refuser un rachat de crédit. Dans certains cas, il suffit de se tourner vers son banquier habituel pour trouver une solution, mais la plupart du temps, l’idéal est de faire appel à un courtier. En tant que spécialiste du regroupement de prêt, ce dernier peut vous aider à :

  • constituer un dossier solide ;
  • trouver un établissement adapté à votre profil ;
  • bénéficier de la meilleure offre disponible.

Un courtier vous conseillera dans toutes les étapes du rachat de crédits et mettra tout en œuvre pour voir votre demande finalement acceptée.

Dans quels cas peut-on refuser un rachat de crédits ?

Le refus d’un rachat de crédit par un établissement peut être motivé par plusieurs raisons, dont les plus courantes sont :

Face à un refus de regroupement de crédits, tout n'est pas pour autant perdu. Il est possible que votre situation évolue favorablement, mais aussi que l'organisme modifie sa politique de sélection des dossiers. Il sera alors toujours envisageable de retenter sa chance un peu plus tard.

Que faire si votre demande de regroupements de prêts est refusée ?

Lorsqu’un établissement vous refuse un rachat de crédits, vous pouvez essayer d’obtenir une réponse favorable auprès d’autres acteurs du marché.

Faire appel à votre banquier habituel

Vous pouvez d’abord vous tourner vers votre banquier. Étant donné que celui-ci connaît en détail votre situation, il sera parfois en mesure de trouver une solution adaptée. Cependant, l’offre de rachat de crédits d’une banque traditionnelle est souvent moins étoffée que celle d’un organisme spécialisé.

De plus, pour qu’un regroupement de crédits soit pleinement profitable, il est conseillé de mettre en concurrence les différentes offres disponibles.

Faire appel à un courtier

Pour faire jouer la concurrence entre les établissements financier, mais aussi pour être accompagné dans vos démarches et bénéficier des conseils d’un spécialiste, le plus simple est de faire appel à un courtier. Cela est d’autant plus pertinent que la majorité des organismes de rachat de crédits ne commercialise pas leurs solutions de refinancement auprès du grand public, mais uniquement auprès des experts intermédiaires.

Un courtier, grâce à son réseau de partenaires et à sa connaissance du marché, pourra rapidement présenter votre dossier à l’établissement le plus à même d’accepter votre demande. Il saura aussi retravailler cette dernière après un refus de rachat de crédit afin de maximiser vos chances de concrétiser votre projet.

💡

La loi MURCEF (2001) interdit aux courtiers et aux organismes financiers de vous appliquer des frais tant que votre contrat de rachat de crédits n’est pas signé. Lors d’un refus, vous n’avez donc rien à payer.

Déposer un dossier de surendettement

Si, malgré toute vos démarches, vous continuez à vous heurter à un refus pour votre rachat de crédits et que cela vous empêche de sortir d’une situation financière très dégradée, sachez qu’il existe un dernier recours : le dépôt d’un dossier de surendettement auprès de la Banque de France.

Cette procédure, applicable à certaines conditions (dettes non professionnelles, bonne foi de l’emprunteur, etc.) peut aboutir à :

Sachez cependant que de telles mesures ne sont pas sans conséquences. D’une part, vous serez inscrit au Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) pour une durée de cinq ans, mais une procédure de rétablissement peut aussi conduire à une liquidation judiciaire, c’est-à-dire à la vente de vos biens.

Nos conseils pour éviter un refus de rachats de crédits

Pour éviter de voir votre demande de rachat de crédits refusée, nous vous conseillons dans un premier temps de rassurer l’organisme sollicité en constituant un dossier solide. Pour cela, vous devez notamment justifier d’une bonne gestion de vos comptes bancaires, mais aussi faire preuve de transparence sur vos frais et sur vos revenus.

Il est également préférable, en amont de sa demande, de vérifier la faisabilité de son projet. Vous pouvez calculer différents aspects de celui-ci grâce aux outils de simulations en ligne disponibles gratuitement sur notre site.

Enfin, le meilleur moyen d’éviter un refus de rachat de crédits est de se faire accompagner par un professionnel. Un courtier pourra vous aider à présenter un dossier crédible auprès des établissements financiers et transmettra votre demande aux acteurs les plus susceptibles de l’accepter.

Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédit,
c'est sans engagement !

FAQ

Actualités du rachat de crédit
Regroupement de crédit : comment éviter les pièges ?

Regroupement de crédit : comment éviter les pièges ? (27-07-2022)

C’est un terme qui fait souvent peur, et il faut reconnaître que certains organismes manquent de transparence et n’ont pas toujours été très respectueux des ...
Budget : hausse du taux de rémunération du Livret A

Budget : hausse du taux de rémunération du Livret A (23-02-2022)

Bonne nouvelle pour les 55 millions de titulaires, le rendement du livret A a doublé en 2022.  Depuis février 2020, il était maintenu à 0,5 %. Livret A, placement ...

Pour vous aider

Un courtier expert vous rappelle pour répondre à vos questions.

Nos courtiers sont disponibles pour répondre à vos questionsdu lundi au vendredi de 9h à 19h 😉

Choisissez votre créneau

Lun. 21 févr.

Un courtier expert vous rappelle

Ces données seront utilisées uniquement pour répondre à vos questions.