Crédit immobilier : quel est votre projet ?

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Guide du credit immobilier
  4. Courtier immobilier
  5. Devenir courtier immobilier

Comment devenir courtier immobilier ?

L'essentiel en quelques mots

Le courtier en crédit est un intermédiaire entre un emprunteur et un établissement prêteur. Il doit faire preuve d’un sens commercial, mais aussi d’une capacité d’écoute envers les clients qui lui font confiance. Ce métier peut s’exercer :

- en indépendant ;
- en franchisé ;
- en salarié.

Si vous souhaitez devenir courtier, sachez qu’Empruntis recrute. Vous pourrez ainsi débuter ou poursuivre votre carrière au sein d’une entreprise reconnue dans ce domaine, profiter de nos technologies et de notre expertise pour accompagner au mieux vos clients et progresser dans votre vie professionnelle.

Devenir courtier immobilier
Comment devenir courtier immobilier ?

Quelles sont les missions du courtier ?

Un courtier en crédit est un professionnel de la finance. En tant qu’intermédiaire en opérations de banque et services de paiement (IOBSP), sa mission est d’accompagner les particuliers souhaitant souscrire un emprunt bancaire. Il peut notamment intervenir pour :

Concrètement, le courtier va chercher pour son client la meilleure offre de prêt disponible sur le marché. Pour cela, il bénéficie souvent d’un large réseau de partenaires bancaires, lui permettant de faire jouer la concurrence entre les établissements. En tant qu’expert du secteur, il est tenu de conseiller et d’orienter ceux qui le sollicitent vers les solutions les mieux adaptées à leur situation.

Pour être autorisé à exercer ce métier en France, il est obligatoire d’être immatriculé au Registre des intermédiaire de la banque, de l’assurance et de la finance de l’ORIAS.

Quelles sont les qualités requises pour être courtier en crédit immobilier ?

De par la nature de sa fonction, un courtier doit disposer d’aptitudes commerciales, mais aussi démontrer des qualités humaines pour gérer ses dossiers.

Des compétences commerciales

Un courtier en crédit doit avoir de bonnes compétences commerciales. Sa capacité à négocier, notamment avec les banques, est l’un des aspects les plus importants de son métier. C’est par ce biais qu’il pourra obtenir des conditions favorables pour le financement d’un projet.

Dans le même esprit, un professionnel du courtage se doit de connaître parfaitement le marché dans lequel il évolue. Cette maîtrise est cruciale pour orienter efficacement ses clients vers l’établissement en mesure de lui fournir la meilleure offre.

Des qualités humaines

Un courtier doit aussi faire preuve d’écoute et de bienveillance à l’égard des emprunteurs. Ceux-ci connaissent parfois mal l’univers du crédit et sont pourtant sur le point de s’engager sur plusieurs années. L’achat d’un bien immobilier représente souvent l’investissement d’une vie, il est donc essentiel pour le client de faire confiance à son courtier et de pouvoir échanger avec lui sereinement.

Quel parcours suivre pour devenir courtier ?

Le métier est accessible par différentes voies. La seule obligation formelle pour exercer en France est d’être habilité IOBSP (intermédiaire en opérations de banque et services de paiement) auprès de l’ORIAS. Pour cela, plusieurs options s’offrent à vous.

Obtenir un diplôme d’études supérieures

Certains diplômes sont acceptés pour justifier d’une capacité IOBSP. C’est le cas si vous êtes titulaire d’un diplôme d’études supérieures d’un niveau de formation III, inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) dans la nomenclature de spécialité de formation (NSF) 313 (finances, banque, assurances et immobilier), comme par exemple :

Faire une formation professionnelle

Vous pouvez obtenir la capacité IOBSP après une formation certifiée de 150 heures, vous permettant d’acquérir des compétences dans les domaines de la finance, de l’économie et du juridique. Cette formation doit avoir été dispensée par un organisme approuvé par arrêté du ministère chargé de l’Économie, comme l’IFCM.

Certifié IS OPQF, l’IFCM propose en effet un cycle complet de formation pour devenir courtier en crédit immobilier et courtier en assurance de prêt. Le cycle comprend :

Valider les acquis par l’expérience professionnelle

Enfin, la certification IOBSP peut découler directement de votre expérience professionnelle, avec la possibilité d’être habilité après un emploi dans le secteur bancaire :

💡

Il faudra dans tous les cas vous inscrire auprès de l’ORIAS pour valider votre certification IOBSP.

Quel est le salaire d’un courtier ?

Il est assez difficile d’estimer les revenus réels d’un courtier. Dans le cas d’un salarié, la somme perçue mensuellement sera constituée d’une partie fixe, souvent aux alentours de 1 700 € brut pour un débutant, et d’une partie variable, dépendante quant à elle des résultats commerciaux de la personne employée. Un courtier performant pourra donc bénéficier d’un très bon salaire.

Pour les indépendants, il est encore plus compliqué de donner une fourchette de revenus. Ceux-ci dépendront de multiples facteurs, comme l’expérience du courtier, son réseau de partenaires et le nombre, ainsi que le profil, de ses clients.

Empruntis recrute des courtiers

Empruntis est un acteur de référence du secteur. Nous recrutons actuellement plusieurs profils en CDI pour nos différentes activités. Nos offres d’emploi concernent notamment les postes suivants :

N’hésitez pas à consulter nos offres et nous transmettre votre candidature !

Le cadre de travail du courtier

Le métier de courtier peut prendre des formes variées selon les aspirations et les opportunités du professionnel.

Devenir courtier indépendant

Il est tout à fait possible de faire du courtage en étant indépendant. L’avantage de cette formule est qu’elle donne une certaine liberté au courtier en le dispensant d’un statut de salarié. Il sera donc responsable de se constituer son propre réseau de partenaires et pourra viser une rémunération plus élevée en cas de succès.

En revanche, être indépendant rend plus vulnérable et n’assure pas des revenus stables. Pour que cette solution soit viable, il est vivement conseillé d’être un courtier expérimenté.

Devenir courtier en tant que franchisé

Un franchisé aura une activité similaire à celle d’un indépendant, à la différence qu’il sera rattaché à une entreprise. En effet, vous pouvez devenir mandataire auprès d’un réseau de courtage.

Selon les organisations, vous pourrez alors bénéficier de certains services de la part de votre structure, comme la mise à disposition d’outils informatiques spécialisés. Être franchisé peut être un bon compromis entre la liberté de l’indépendant et la sécurité du salarié.

Devenir courtier au sein d’un cabinet

Si vous préférez la sécurité, mais aussi l’encadrement qu’apporte un cabinet ou une société de courtage, il faudra privilégier le statut de salarié. L’avantage de ce choix est qu’il vous permet de profiter du réseau de partenaires construit par votre entreprise, de ses méthodes de démarchage et de ses campagnes de promotion.

Vous serez aussi entouré d’experts du domaine pouvant vous aider en cas de besoin. Être salarié est donc particulièrement pertinent en début de carrière, mais un courtier chevronné pourra tout aussi bien en tirer profit grâce aux primes liées à ses résultats.

Évolution possible du courtier en immobilier

Le poste de courtier en crédit offre de belles perspectives d’évolution. Si vous débutez votre parcours comme salarié, vous pouvez espérer, au fil du temps, affiner vos connaissances et vous familiariser avec les attentes des clients. Une fois de l’expérience acquise, vous pourrez évoluer au sein de votre entreprise, mais aussi vous lancer à votre propre compte dans cette activité.

Une carrière de courtier indépendant offre une grande flexibilité. Vous pouvez, par exemple, choisir la zone géographique où vous souhaitez travailler, adapter vos horaires à vos besoins et cultiver votre propre portefeuille client. À noter qu’un courtier va se spécialiser, avec la possibilité de devenir :

Quels sont les avis sur le métier de courtier immobilier ?

👍
  • Aider les clients à concrétiser leurs projets
  • Marché qui se développe
  • Gain de primes selon les résultats
👎
  • Revenus variables
  • Concurrence entre les courtiers
  • Portefeuille client à constituer

Profitez du meilleur taux en quelques clics !

à partir de 0,90% sur 15 ans(1)

Courtier immobilier

Pour vous aider

Besoin d'un prêt immobilier au meilleur taux ?

Nos courtiers sont disponibles pour répondre à vos questionsdu lundi au vendredi de 9h à 19h,
le samedi de 10h à 18h 😉

Choisissez votre créneau

Lun. 21 févr.

Un courtier expert vous rappelle

Ces données seront utilisées uniquement pour répondre à vos questions.