Assurance pret immobilier

Comparaison facile et sans engagement

  1. Accueil
  2. Assurance pret immobilier
  3. Risque medical
  4. Assurance pret immobilier et depression

Assurance prêt immobilier et dépression

Assurance pret immobilier et depression

La dépression figure parmi les risques médicaux aggravés pour l'assurance d'un prêt immobilier, en raison des risques potentiels pour la santé mentale chronique de l'emprunteur, pouvant avoir des conséquences importantes sur sa santé.

La dépression et son évaluation par l'assurance prêt immobilier

Si un simple syndrome d'anxiété n'est pas catégorisé comme tel, la pathologie dépressive constitue aux yeux des compagnies d'assurance prêt immobilier un risque réel pour la santé de l'emprunteur. Un risque dont celles-ci tentent d'apprécier le niveau avec précision. En effet, la pathologie peut être passagère et accidentelle, ou chronique et de niveau élevé, pouvant mener à une tentative de suicide.

La dépression fait partie de ce que l'on appelle les maladies non objectivables ou MNO, c'est-à-dire une maladie que l'on constate mais qui ne peut pas être mesurée de façon objective par un médecin. Elle est prise très au sérieux par les compagnies d'assurance prêt immobilier. Il est indispensable de la déclarer lorsqu'elle est connue de l'emprunteur, au risque d'un refus de garantie en cas de survenance du risque au cours de l'emprunt.

Dans le cas où un emprunteur déclare un épisode dépressif/une dépression, la compagnie diligente dans la plupart des cas un examen médical plus poussé. Il s'agit de déterminer si la dépression est le fruit d'une réaction aux événements de la vie familiale et professionnelle, ou d'une tendance dépressive nerveuse ou bipolaire, c'est-à-dire s'il existe un risque de rechute. Une personne peut notamment être jugée guérie avec une rémission de 5 ans. En fonction de critères comme le nombre d'hospitalisations ou de poussées dans le cas de maladies bipolaires, le médecin conseil rendra sa décision.

Dépression : quelles conséquences sur l'assurance de prêt ?

Des exclusions de garantie et/ou des surprimes peuvent être appliquées par l'assurance emprunteur. Elles peuvent toucher cette maladie non objectivable, mais elles peuvent également toucher toutes les garanties. Tout dépend de l'organisme d'assurance crédit, et de la pathologie déclarée par l'emprunteur. Enfin, l'organisme peut également opposer un refus d'assurer l'emprunteur.

Comment assurer son prêt lorsque l'on souffre de dépression ?

En premier lieu, il est important d'expliquer à la compagnie d'assurance la situation ayant entraîné l'épisode s'il s'agit d'un événement isolé, justement afin de démontrer qu'il s'agit d'un événement ponctuel et non chronique (par exemple une dépression suite à un deuil, un licenciement, peuvent entraîner une dépression sans aspect chronique). Ensuite, il est conseillé de prendre le temps de faire jouer la concurrence. En fonction de l'organisme, la décision du médecin conseil et ses conséquences peuvent varier. Certains assureurs acceptent en effet plus facilement que d'autres les risques médicaux.

Être accompagné par un courtier en assurance de prêt comme Empruntis peut enfin s'avérer utile : en effet, le courtier trouve pour l'emprunteur l'assurance de prêt proposant les meilleures garanties au meilleur tarif parmi les offres de ses partenaires. Ce qui permet également de gagner du temps dans sa recherche de couverture.

Trouvez la meilleure assurance de prêt

Assurer son prêt immobilier avec un risque médical

Actualités de l'assurance de prêt immobilier
Demande de délégation d’assurance : que faire si la banque ne répond pas ?

Demande de délégation d’assurance : que faire si la banque ne répond pas ? (22-01-2021)

Avec la Lagarde, la loi Hamon mais aussi l’amendement Bourquin, l’emprunteur a la possibilité de résilier librement son assurance de prêt immobilier à ...
Assurance prêt immo : 3 raisons de préférer une assurance sur le capital initial

Assurance prêt immo : 3 raisons de préférer une assurance sur le capital initial (06-01-2021)

Plus de 10 ans après la loi Lagarde de 2010, les emprunteurs profitent toujours de l'ouverture à la concurrence pour l'assurance de prêt immobilier. Une ouverture qui offre plus ...