Votre assurance de prêt moins chère

jusqu'à -65% sur votre assurance de prêt(2)
  1. Accueil
  2. Assurance prêt immobilier
  3. Risque medical
  4. Assurance pret immobilier et affections psychologiques
  5. Assurance emprunteur et anorexie mentale

Obtenir une assurance emprunteur lorsqu'on souffre d'anorexie

L'essentiel en quelques mots

Trouver une assurance de prêt immobilier peut être plus délicat lorsque l’on souffre de troubles psychologiques comme l’anorexie mentale. Cette maladie est considérée par certains assureurs comme un risque de santé aggravé. Selon les cas, ils peuvent appliquer des exclusions de garanties ou facturer des surprimes, voire refuser d’assurer le prêt.

La souscription d’une assurance emprunteur est pourtant indispensable pour obtenir un financement immobilier. Elle permet de protéger son emprunt en cas de sinistre puisque l’assureur prend alors en charge les mensualités du crédit selon les modalités du contrat.

Voici ce que vous devez savoir avant de souscrire une assurance emprunteur :

  • les symptômes et les traitements liés à cette maladie multifactorielle qui touche en particulier les femmes ;
  • les démarches à suivre pour assurer son prêt et couvrir l’anorexie ;
  • les conseils pour déclarer sa maladie et trouver une assurance emprunteur adaptée à son budget et son état de santé quand on est atteint d’anorexie.     
Assurance emprunteur et anorexie mentale
Obtenir une assurance emprunteur lorsqu'on souffre d'anorexie

Que faut-il savoir sur l’anorexie mentale ?

L’anorexie mentale est catégorisée, tout comme la boulimie et l’hyperphagie boulimique, parmi les troubles de conduite alimentaire (TCA). D’origine multifactorielle, cette maladie se manifeste par un manque ou une perte d’appétit qui empêchent le patient de s’alimenter.

L’anorexie mentale est une maladie qui peut être d’origine :

Quels sont les symptômes ? Y a-t-il des traitements ?

L’anorexie mentale se distingue de l’anorexie qui se caractérise par une simple perte d’appétit liée par exemple à une maladie ou un état anxiogène. La personne souffrant d’anorexie mentale a une perception perturbée de son corps. Elle ressent le sentiment de rester en surpoids et une peur intense de grossir. La perte de poids devient obsessionnelle pour le patient atteint d’anorexie mentale et associée à un certain « plaisir de maigrir ».

Plus le diagnostic d’anorexie mentale est précoce, moins le risque d’évolution vers une forme chronique de la maladie sera élevé. Il existe deux types d’anorexie :

L’anorexie mentale s’installe de façon insidieuse et ce n’est pas toujours simple de la déceler. Toutefois, la reconnaissance de certains symptômes doit alerter la famille ou les proches, parmi lesquels :

L’anorexie mentale peut être causée par des facteurs génétiques et psychologiques (baisse de l’estime de soi, perfectionnisme, etc.), mais aussi des facteurs socioculturels, environnementaux et familiaux. On la retrouve de façon plus fréquente chez les adolescents, au moment des modifications corporelles de la puberté.

Quelle que soit sa cause, l’anorexie mentale constitue un risque grave de santé avec des répercussions psychologiques et physiques importantes. Les personnes souffrant d’anorexie mentale mettent en danger leur organisme avec le risque de développer des complications physiques et hormonales, telles que :

Les conséquences dues aux carences liées à la dénutrition sont nombreuses

Toutefois, la maladie se soigne avec un traitement qui porte sur l’aspect médical et psychologique. Un accompagnement est ainsi proposé avec des soins et une psychothérapie qui s’inscrivent dans la durée. L’adhésion du malade souffrant de troubles des conduites alimentaires et de celle de ses proches est généralement indispensable à la guérison. 

Le premier objectif à atteindre par le patient est l’arrêt de la perte de poids avant d’envisager le gain progressif de poids avec la rééducation nutritionnelle. Les soins psychologiques mis en place en association permettent au patient de renforcer son estime de soi et de modifier son comportement pour tendre vers une alimentation normale, prise avec plaisir. Selon la gravité de l’anorexie mentale, une hospitalisation peut être nécessaire

Trouver une assurance emprunteur en cas d’anorexie : comment faire ?

Les troubles de conduite alimentaire font généralement partie des affections psychologiques et psychiatriques qui sont classées par les assureurs comme une MNO ou Maladies Non Objectivables. Elles constituent pour une grande partie des assureurs un risque aggravé de santé. En effet, le quotidien des personnes qui souffrent d’anorexie mentale est affecté. Les arrêts de travail sont parfois fréquents et selon la gravité de la maladie, la situation financière peut être fortement dégradée.

Toutefois, toutes les compagnies d’assurance ne considèrent pas de la même manière l’anorexie mentale. En fonction des conditions contractuelles de l’assureur, il est possible qu’il facture une surprime ou que certaines garanties soient exclues de la couverture. Il est donc indispensable de mettre les offres des assureurs en concurrence et de solliciter plusieurs devis d’assurance de prêt. Pour cela, n’hésitez pas à utiliser les comparateurs en ligne mis à disposition gratuitement et sans engagement.

Il peut être également judicieux de faire appel à un courtier spécialisé qui pourra vous accompagner pour obtenir les meilleures conditions de garanties avec la proposition tarifaire la plus avantageuse.

Pour quelle raison est-il important d’assurer son crédit en cas d’anorexie ?

L’anorexie mentale est un trouble qui peut entraîner de nombreuses complications physiques. Elle peut notamment conduire à de graves problèmes de santé et à une impossibilité de travailler. C’est pourquoi il est indispensable de choisir un contrat d’assurance de prêt immobilier adapté afin d’avoir la garantie d’être couvert en cas d’invalidité ou d’incapacité de travail à la suite d’une maladie ou d’un accident.

L’assurance emprunteur permet de protéger votre emprunt puisque la compagnie d’assurance prend en charge les mensualités de votre prêt en cas de sinistre prévu par votre contrat.

La déclaration de l’anorexie dans le questionnaire de santé

Afin de permettre aux assureurs de comprendre votre pathologie et d’en mesurer le risque, il convient de la déclarer dans le questionnaire de santé. Il vous sera alors demandé de fournir certains documents justificatifs comme :

Il est primordial de renseigner les formalités médicales avec précision et sincérité, car une fausse déclaration peut entraîner la nullité de votre contrat. Plus le médecin-conseil de l’assureur aura une compréhension fine de votre état de santé et plus il pourra vous proposer une assurance de prêt adaptée à votre situation.

💡

Bon à savoir

Avec la loi Lemoine, le questionnaire médical est supprimé pour certains prêts. À compter du 1er septembre 2022, cette mesure s’applique pour les prêts dont l’encours assuré est inférieur à 200 000 € par assuré et dont le terme intervient avant le 60ème anniversaire de l’emprunteur.

 

 

Trouvez la meilleure assurance en quelques clics

Affections psychologiques

Chatbot
Besoin d'aide ?

Besoin d'une assurance de prêt au meilleur tarif ?

Nos courtiers sont disponibles pour répondre à vos questionsdu lundi au vendredi de 9h à 19h,
le samedi de 10h à 18h 😉

Choisissez votre créneau

Lun. 21 févr.

Un courtier expert vous rappelle

Ces données seront utilisées uniquement pour répondre à vos questions.