Votre prêt personnel sur mesure

Je compare les offres
À partir de 0,40 % sur 12 mois(3)
  1. Accueil
  2. Credit a la consommation
  3. Pret personnel
  4. credit interdit bancaire

Obtenir un crédit personnel quand on est en interdit bancaire

L'essentiel en quelques mots

En tant qu’interdit bancaire, obtenir un crédit personnel s’avère très compliqué. Lorsque vous êtes fiché sur les registres de la Banque de France, votre situation financière apparaît sur une liste commune à l’ensemble des établissements bancaires. Comment réussir alors à obtenir un prêt dans de telles conditions ? Des recours existent. 

- il existe deux catégories de fichage auprès de la Banque de France : FCC et FICP
- plusieurs options existent pour souscrire un prêt conso même si vous êtes fiché Banque de France comme le prêt entre particuliers ou le crédit hypothécaire ;
- un fichage à la Banque de France peut avoir de lourdes répercussions sur votre quotidien : compte bloqué, retrait d’argent uniquement en agence...
- certaines banques ou organismes ont l’habitude d’accompagner les personnes fichées pour les aider à trouver un prêt à la consommation
- vous pouvez comparer directement en ligne les différentes offres compatibles avec votre situation et votre profil ;

credit interdit bancaire
Obtenir un crédit personnel quand on est en interdit bancaire

Que signifie être interdit bancaire ?

Lorsque vous obtenez le statut d’interdit bancaire, vous êtes automatiquement fiché à la Banque de France. Les conséquences ? De grandes difficultés à contracter n’importe quel type de prêt alors que vous êtes déjà dans une situation financière délicate.

Il existe deux catégories de fichage auprès de la Banque de France :

- FCC (Fichier Central des Chèques impayés), qui désigne les individus ayant eu des incidents relatifs aux moyens de paiement : chèque sans provision, retrait d’espèces sur un compte aux ressources insuffisantes, etc. ;
- FICP (Fichier des Incidents de Paiement), qui concerne lui davantage les individus en situation de surendettement ou ayant eu des incidents relatifs à des non-paiements caractérisés : mensualités d’un crédit immobilier, non-régularisation d’un découvert, etc.

Généralement, ce sont les banques et/ou les organismes de crédit qui alertent la Banque de France pour déclarer des situations d’impayés. Toutefois, il peut arriver que ce soit la personne concernée qui se manifeste elle-même via un dossier de surendettement.

💡

Le saviez-vous ?

Ce système tient son origine des risques conséquents que prenaient les banques qui prêtaient des sommes importantes à des individus qui s’avéraient en réalité non solvables. Pour éviter cette problématique, toutes les banques ont désormais accès à une liste qui leur permet de s’assurer de la situation financière des clients désireux de contracter un prêt ou d’ouvrir un compte dans leurs établissements.

Est-il possible de souscrire un crédit à la consommation quand on est interdit bancaire ?

Si souscrire un crédit quand on est interdit bancaire n’est - dans les faits - pas impossible, cela reste extrêmement délicat. Pour rappel, les banques ont un accès direct aux listes répertoriant les individus fichés « interdit bancaire » par la Banque de France. Pourquoi alors prendre le risque d’octroyer un prêt à une personne connue pour des difficultés à rembourser ? Notez que ce frein au crédit concerne particulièrement les personnes fichées au FCC qui sont connues pour des incidents liés à des chèques sans provision.

Passer par des organismes de crédit dits « traditionnels » s’avère donc difficile. Néanmoins, vous pouvez toujours vous tourner vers d’autres alternatives comme :

- recourir à un prêt entre particuliers ;
- contacter une structure spécialisée qui œuvre auprès des individus en situation d’interdit bancaire :
- faire le choix d’un crédit hypothécaire dans le cas où vous êtes propriétaire (attention, cette solution comporte des risques importants !) ;
- faire appel à un service d’accompagnement social pour souscrire un microcrédit.

Obtenir un crédit pour une personne fichée à la Banque de France est donc bel et bien possible.

Quelles sont les conséquences d’être fiché à la banque de France ?

En tant qu’interdit bancaire, vous faites face à des répercussions importantes :

- suspension immédiate de l’autorisation de découvert ;
- vous devez rendre vos différents moyens de paiement (chéquier et carte bancaire) ;
- votre compte bancaire est bloqué, tout comme l’ensemble des comptes dont vous êtes propriétaire (compte-joint, compte professionnel, etc.).

Ces conséquences ont donc un impact très lourd sur votre quotidien et la manière de gérer votre argent. Le moindre achat se révèle problématique et est soumis à un examen attentif.

Le seul moyen pour vous de pouvoir retirer de l’argent est de vous rendre physiquement à votre banque. Toutefois, ayez bien conscience que chaque retrait est limité selon le solde disponible sur votre compte.

Dans certains cas particuliers, votre banquier peut vous confier une carte de retrait, voire une carte de paiement avec contrôle systématique en cas d’utilisation. Notez que dans certaines situations exceptionnelles, vous pouvez également être autorisé à effectuer un virement.

💡

Bon à savoir

Les individus en situation de surendettement peuvent garder leur compte de dépôt afin de continuer de percevoir leurs revenus.

Interdit bancaire : quelles sont les solutions pour obtenir un prêt à la consommation ?

Votre situation immobilière est généralement le facteur déterminant dans l’obtention d’un prêt. Dans le cas où vous êtes propriétaire, les banques peuvent s’appuyer sur votre bien immobilier comme garantie : c’est ce que l’on appelle un crédit hypothécaire.

En mettant votre bien en hypothèque, la banque assure ses arrières car elle se sait couverte par la vente dudit bien en cas de non-remboursement du prêt octroyé. Ici la situation est favorable à la banque, mais elle l’est beaucoup moins pour vous. Si vous n’aurez plus de difficulté à obtenir un prêt en hypothéquant votre maison ou votre appartement, la manœuvre représente un risque considérable qui n’est pas à prendre à la légère.

En tant que « simple » locataire, vous avez moins de poids auprès des organismes de prêt. Cependant, si vous possédez certains biens de valeur (tableaux, bijoux, etc.), vous pouvez également les déposer en gage puis les récupérer suite au remboursement de votre emprunt.

Vous avez aussi la possibilité de vous tourner vers un particulier afin de négocier un prêt avec lui, mais cette option présente des inconvénients. Très simples d’accès, ces sites de prêt entre particuliers sont permissifs en matière de formalité, mais pratiquent des taux d’emprunt élevés. Qui plus est, sachez que de nombreuses escroqueries foisonnent sur ces différentes plateformes.

Enfin, n’hésitez pas à vous tourner auprès des différents organismes de crédit qui ont l’habitude de travailler avec des personnes fichées FCC et FICP.

Quels organismes proposent des crédits consommation aux personnes qui sont interdites bancaires ?

Tout d’abord, il faut préciser que certaines banques ou certains organismes de crédit spécialisés interviennent régulièrement auprès d’individus fichés Banque de France. Néanmoins, il reste rare pour les personnes qui les sollicitent d’obtenir un crédit, raison pour laquelle se tourner vers des structures sociales comme la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) ou certaines associations (Croix-Rouge, Restos du Cœur, etc.) reste l’alternative la plus fréquente.

Ces microcrédits personnels (ou sociaux) sont soumis à certains critères, notamment en matière d'utilisation. Généralement, ils sont accordés pour des cas urgents ou pour accompagner un individu dans son projet professionnel, comme dans les cas suivants :

- travaux et réparation dans votre foyer ;
- prise en charge d’une formation ;
- prise en charge de soins de santé onéreux ;

Si l’on se penche à présent sur les conditions de ces prêts, on constate que :

- le délai de remboursement peut s’échelonner au maximum jusqu’à 5 ans ;
- les montants sont généralement compris entre 300 et 3 000 euros (ce dernier pouvant grimper jusqu’à 5.000 euros pour les cas les plus extrêmes) ;

En résumé, même si la situation reste précaire, des solutions existent en matière de crédit pour interdit bancaire.

Crédit consommation : quels sont les prêts adaptés aux personnes fichées à la Banque de France ?

On distingue deux types de prêts adaptés aux personnes fichées à la Banque de France en matière de crédit à la consommation. Difficiles à obtenir, rien ne vous interdit de tenter votre chance même si les chances de parvenir à un accord auprès des banques sont généralement très minces. 

Prêt personnel sans justificatif

La façon la plus probable pour vous d’obtenir un prêt personnel sans justificatif auprès d’un organisme de crédit reste la mise en hypothèque de votre bien immobilier. Risqué, cet acte est garant de votre solvabilité et protège le prêteur. De la même manière, le prêt sur gage est aussi un bon moyen pour vous de parvenir à débloquer les fonds dont vous avez besoin.

Il est pratiquement impossible pour un emprunteur interdit bancaire d’obtenir un prêt auprès d’une banque sans cette fameuse hypothèque. Les établissements bancaires disposent tous d’un fichier de vérification commun à la Banque de France. Vos demandes seront donc systématiquement - ou presque - rejetées en raison de votre non solvabilité. En effet, la mention « sans justificatif » ne signifie pas que la banque n’a pas à vérifier votre situation financière. Elle désigne simplement que ce prêt n’est pas encadré de manière stricte par rapport à votre projet.

💡

Bon à savoir

Si ce prêt personnel sans justificatif est très difficile à obtenir, vous êtes libre d’utiliser les fonds dégagés comme bon vous semble dans le cas où vous êtes parvenu à convaincre la banque.

Les crédits affectés 

Contrairement au prêt personnel sans justificatif, un crédit affecté s’inscrit dans le cadre d’un projet strict et encadré. Il est généralement sollicité lorsque vous souhaitez acheter une voiture, un bien essentiel (réfrigérateur, machine à laver, etc.) ou encore effectuer des travaux essentiels à votre domicile.

En présentant un projet structuré à la banque (devis, échelonnement des remboursements, etc.) vous avez en général plus de chance de réussir à la convaincre. Toutefois, le statut d’interdit bancaire demeure encore et toujours un frein très important dans l’obtention d’un crédit à la consommation.

Si vous pouvez toujours essayer de défendre votre projet auprès des établissements bancaires, c’est principalement du côté des organismes spécialisés (microcrédits, associations, etc.) que vous avez la plus grande probabilité de réussite.

Comment faire une demande de prêt à la consommation en ligne quand on est interdit bancaire ?

Il est très simple de réaliser une demande de prêt à la consommation en ligne, même quand on est interdit bancaire. Tout d’abord, vous devez commencer par identifier les établissements de crédit proposant des offres de prêts en ligne. Prenez ensuite le temps d’analyser attentivement les différentes offres en fonction des mensualités et modalités proposées. Se précipiter sur la première proposition qui nous semble avantageuse est rarement une bonne idée ! 

Vous avez un projet en tête et vous souhaitez être accompagné dans vos démarches ? Alors n’hésitez pas à consulter notre comparateur crédit consommation afin de déterminer le prêt le plus adapté à votre situation.

Lorsque vous avez ciblé l’offre qui vous convient le mieux, il ne vous reste plus qu’à fournir les diverses pièces justificatives qui sont demandées par l’organisme prêteur. Généralement, il vous est demandé de fournir :

- une photocopie recto verso de votre carte d’identité (possibilité de présenter votre passeport ou votre permis de conduire également) ;
- votre RIB (relevé d’identité bancaire) ;
- un justificatif de domicile de moins de trois mois ;
- vos trois derniers bulletins de salaire ou votre dernier bulletin d’imposition si vous n’êtes pas salarié ;
- un devis ou tout autre document relatif à un crédit affecté (carte grise et permis de conduire en cas de projet d’achat d’un véhicule à titre d’exemple).

C’est ensuite à l’établissement bancaire d’étudier votre demande et de décider de l’obtention ou non de votre crédit à la consommation. C’est durant cette période que la banque va se pencher sur votre solvabilité et sera informée de votre statut d’interdit bancaire grâce au dossier commun à la Banque de France. Vous recevez la réponse définitive dans les semaines qui suivent votre demande et bénéficiez d’un délai de 15 jours pour concrétiser l’opération en cas de réponse favorable.

Pendant combien de temps reste-on interdit bancaire ?

La durée d’inscription est identique pour les personnes fichées FCC ou FCIP - enregistrées à la Banque de France pour des raisons différentes - à savoir 5 ans au maximum.

Cette durée varie en fonction de la gravité des faits reprochés et des capacités de remboursement de chacun. Toutefois, vous avez l’opportunité de lever cette interdiction et ce fichage aussitôt que vous parvenez à régulariser votre situation. La Banque de France a alors l’obligation d’effacer votre nom de ces registres et vous disparaissez de la liste mise à disposition de l’ensemble des organismes de crédit et des sociétés de financement.

Est-il possible de recourir au rachat de crédit quand on est interdit bancaire ?

Par rachat de crédit, on entend ici le recours à un organisme prêteur qui accepte de rembourser l’ensemble de vos dettes actuelles. En effaçant ces dettes, il les transfère en réalité à sa charge moyennant un taux d’intérêt conséquent, mais dont les mensualités s'échelonnent sur une longue période.

L’intérêt pour vous est de pouvoir sortir la tête de l’eau et repartir du bon pied grâce à un remboursement sur le long terme envers un établissement unique. L’organisme prêteur est lui aussi gagnant car sa situation favorable l’autorise à pratiquer des taux souvent plus élevés que la moyenne. 

💡

Bon à savoir

Les personnes fichées FCC ont plus de mal que celles fichées FCIP à obtenir un rachat de crédit auprès d’une société de financement. Ces dernières peuvent d’ailleurs solliciter l’aide d’un organisme spécialisé pour appuyer leur demande.

Bénéficiez de notre expertise pour tous vos projets

à partir de 0,40% sur 12 mois(3)

  • Taux de prêt personnel à partir de 0,40 % sur 12 mois (3)

    Taux de prêt personnel

    Voir les taux prêt personnel

Plus d'informations sur le prêt personnel

Pour vous aider

Besoin d'un crédit conso au meilleur taux ?

Nos courtiers sont disponibles pour répondre à vos questionsdu lundi au vendredi de 9h à 19h,
le samedi de 10h à 18h 😉

Choisissez votre créneau

Lun. 21 févr.

Un courtier expert vous rappelle

Ces données seront utilisées uniquement pour répondre à vos questions.