Assurance pret immobilier

Comparaison gratuite et sans engagement

  1. Accueil
  2. Assurance pret immobilier
  3. Actualités
  4. Acquisition : comment réduire le coût de son achat immobilier ?

Acquisition : comment réduire le coût de son achat immobilier ?

Acquisition : comment réduire le coût de son achat immobilier ?

Rédigé par Empruntis le 06/02/2018

"Qui ne tente rien n'a rien". C'est une expression qui s'applique particulièrement à notre article...

Surtout si vous êtes acheteur et que vous voulez limiter au maximum le coût de votre première acquisition. 

Prix : les marges de négociation progressent à nouveau

Pour réduire le coût de votre acquisition, la négociation du prix de vente est une bonne démarche. D'autant que le baromètre LPI-SeLoger indique que les marges de négociations repartent à la hausse depuis 3 mois.

Avec une marge de négociation nationale de 4,1% fin décembre contre 3,8% fin octobre, la tendance est plus marquée pour les maisons (5%) que pour les appartements (3,4%). 

Mais attention, on ne négocie pas à tout-va. Dans quel cas de figure tenter une négociation ? Par exemple si le prix du bien vous semble trop élevé par rapport au prix du marché, s'il y a beaucoup de travaux à engager, si le bien est en vente depuis très longtemps... Autant de situations qui peuvent vous permettre d'obtenir un "rabais" de la part du vendeur.

Néanmoins, si au contraire le bien est affiché à un prix de marché, la prudence reste de mise. Ne tentez pas le diable en faisant une offre trop basse... L'astuce : écouter son agent immobilier, qui vous orientera vers une fourchette de négociation

Les frais de notaire 

Si vous achetez un bien dans le neuf, les frais de notaires seront réduits (2 à 3% du prix de vente contre 8% pour un bien ancien). Mieux, certains programmes neufs les offrent. 

Dans l'ancien, la déduction du mobilier que laisse le vendeur peut également vous permettre de diminuer légèrement le montant de ces frais. Par exemple : les meubles de cuisine, les équipements électroménagers, l'alarme, etc. 

Financement : ne pas négliger l'assurance de prêt immobilier

Vous pourrez également négocier le taux immobilier en comparant les banques grâce à un courtier. Mais un autre élément est essentiel : l'assurance de prêt immobilier. C'est un élément intrinsèque au financement. Il ne faut pas négliger son coût et son impact sur le montant total de votre acquisition car à la fin de la durée totale du prêt, cela se chiffre parfois en dizaines de milliers d'euros selon les profils. La comparaison des contrats d'assurance emprunteur permettra de "réduire" le coût total.

Pour cela, la délégation d'assurance de prêt immobilier est possible. En effet, depuis 2010 avec la loi Lagarde, les emprunteurs peuvent souscrire l'assurance de prêt de leur choix sans forcément passer par celle de la banque (sous condition de présenter des garanties de remboursement équivalentes au contrat de la banque). 

Trouvez la meilleure assurance de prêt, c'est facile et gratuit !

Autres actualités