Crédit immobilier : obtenez le meilleur taux

À partir de 0,60 % sur 15 ans*
  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Guide du credit immobilier
  4. Contrat de pret immobilier
  5. Suspension credit immobilier

Comment suspendre son crédit immobilier ?

Suspension credit immobilier
Comment suspendre son crédit immobilier ?

La durée d'emprunt moyenne est d’environ 18 ans. Toutefois, durant cette période, l’emprunteur n’est pas à l’abri de difficultés financières, d’un divorce, ou d’un licenciement… Face à ces imprévus, la suspension de crédit immobilier peut être une solution temporaire.

Quels crédits peut-on suspendre ?

Vous devez faire face à une difficulté financière temporaire suite à un changement de situation personnelle (comme un divorce) ? Vous attendez la vente de votre bien et avez du mal à cumuler deux échéances de crédit immobilier ? La suspension de crédit peut apparaître comme une solution afin de faire face à ces situations, vous permettant d’éviter un défaut de remboursement. Cette opération a néanmoins un coût, car elle va augmenter la durée du crédit.

Presque tous les types de crédit immobilier permettent une suspension temporaire des échéances. C’est le cas du prêt à taux fixe, révisable ou mixte, et dans certains cas, du prêt modulable. Avant tout report de mensualité, vérifiez que votre contrat de prêt prévoit cette possibilité et les modalités d’application d’une éventuelle suspension (report partiel ou total des mensualités).

Toutefois, certains prêts immobiliers ne sont pas éligibles au report des mensualités, comme : 

Comment mettre en place une suspension de crédit ?

Deux types de reports d’échéances de crédit immobilier sont envisageables ; les modalités sont fixées selon votre contrat de prêt. Il vous faudra savoir quel type de report réaliser :

Faites une demande écrite de report de vos mensualités à la banque

Vous devez adresser une lettre recommandée avec accusé de réception à votre banque demandant le report de vos échéances. Cette lettre doit comporter le montant emprunté, une copie de votre contrat de prêt immobilier, la somme mensuelle que vous êtes supposé rembourser, la raison vous empêchant de vous acquitter de vos obligations et enfin la date à laquelle vous souhaitez reporter vos échéances.

Que le report soit partiel ou total, à la mise en place de la suspension, votre conseiller bancaire doit vous fournir un avenant de votre contrat de prêt immobilier comprenant un nouveau tableau d’amortissement (puisque le report va allonger votre durée de remboursement).

En général, une suspension de crédit immobilier peut durer jusqu’à 12 mois et dans certains cas, la suspension de votre crédit immobilier peut même aller jusqu’à 24 mois. De la même manière, vous pouvez en général suspendre jusqu’à 3 fois votre crédit immobilier avec toutefois un délai de 12 mois entre chaque suspension. Mais tout dépend, encore une fois, de votre contrat de prêt : consultez-le attentivement pour savoir quelles possibilités de report sont prévues.

Quelle alternative à la suspension de votre crédit immobilier ?

Un crédit immobilier modulable vous permet de demander une baisse de vos mensualités au fil du temps plutôt que de reporter vos échéances. En fonction des conditions de votre prêt, la modulation est possible par exemple une fois par an, ou quatre à cinq fois pendant toute la durée du prêt immobilier, ou encore un nombre illimité de fois pendant toute la durée du crédit. Une solution un peu moins coûteuse car vous continuez de rembourser une partie du capital dans vos mensualités et pas uniquement les intérêts et l’assurance de prêt immobilier.

💡

Vous pouvez également consulter nos guides sur la suspension de crédit immobilier pour vente, la suspension de crédit immobilier pour séparation, et accéder à notre modèle de demande de suspension de prêt immobilier pour vous faciliter cette suspension.

Profitez du meilleur taux en quelques clics !

à partir de 0,60%* sur 15 ans

Contrat de prêt immobilier et remboursement

Pour vous aider

Besoin d'un prêt immobilier au meilleur taux ?

Un courtier expert vous rappelle

Quand souhaitez-vous être rappelé ?