- Publicité -


Accueil > Pret immobilier > Actualites > Immobilier : une fin d'année positive pour vos projets

Immobilier : une fin d'année positive pour vos projets

En ce début d’année, revenons sur les trois derniers mois qui viennent de s’écouler et faisons ainsi le bilan du marché immobilier du dernier trimestre 2016. Quelles ont été les évolutions majeures du secteur ? Qui sont les acteurs du marché ? Rétrospective de 3 mois positifs pour les emprunteurs.

T4 2016 versus T4 2015 : avantage pour 2016

Pour bien comprendre les évolutions du marché immobilier de ces 3 derniers mois et pouvoir donner un bilan significatif, nous avons comparé les chiffres du quatrième trimestre 2016 par rapport à ceux de 2015. Constat.

Premièrement les demandes de financement : on observe qu’elles ont augmenté de 16% entre ces deux trimestres. Les résidences principales étant les grandes gagnantes avec +17% de demandes de prêt pour cet achat entre le quatrième trimestre 2016 et celui de 2015. Quant aux demandes de crédit pour les résidences secondaires et les investissements locatifs, elles ont augmenté de 11% chacune.

Deuxièmement, nous notons que les primo-accédants sont plus nombreux de 17% par rapport au T4 2015 et les secundo-accédants de +15%.

Les différents profils présents sur le marché en chiffres

D’abord le primo-accédant, celui qui achète pour la première fois  sa résidence principale

Son revenu mensuel moyen est de 4 093€ et a baissé de 2% par rapport au 4ème trimestre 2015. Or, son apport moyen (issu de l’épargne) a diminué de 11%, il est égal à 51 283€. L’emprunt qu’il réalise est de 177 468€ (+7% par rapport au T4), sur une durée moyenne de 18 ans et 2 mois.

D’autre part, le secundo-accédant, déjà détenteur de sa résidence principale mais souhaite en changer

Il possède un revenu moyen mensuel de 5 718€, on note ainsi une légère baisse (-2%). Son apport global, issu de la revente de son premier bien, est à hauteur de 139 154€, soit une augmentation de 7% par rapport au T4 2015. Et, son emprunt est de 213 161€ (+10% par rapport au T4 2015). Notons que le montant emprunté par le secundo-accédant est 20% supérieur à celui du primo, alors qu’il emprunte sur moins longtemps (17 ans et 1 mois).

Taux bas et politiques commerciales avantageuses : l’effet d’aubaine du marché

Force est de constater que la baisse des taux de prêt a été un facteur d’impulsion pour tous les profils. Pour exemple, le taux sur 20 ans était compris entre 1,91% et 2,55% au T4 2015. Alors qu’il était compris entre 1,08% et 1,60% au T4 2016. Ce qui correspond à une baisse comprise entre 83 et 95 centimes.

Ainsi, cela a permis à des emprunteurs qui n’auraient peut-être pas pu être finançables précédemment de pouvoir enfin se lancer dans l’acquisition. Par effet de rebond, cela a profité aux secundo-accédants, qui ont eux-aussi bénéficié de cet effet d’aubaine.

Le coût du crédit a donc considérablement baissé. En détail, cela représente :

  • -44% en région Nord,

  • -49% en région Est,

  • -48% en région Ouest,

  • -49% en région Ile-de-France,

  • -47% en région Sud-Ouest,

  • -49% en région Méditerranée,

  • -49% en région Rhône-Alpes-Auvergne.

Vous êtes intéressé par l’achat d’un logement ? N’hésitez pas à réaliser votre tableau d'amortissement pour calculer année par année vos remboursements.

© Empruntis.com (le 03 Janvier 2017)

Comparaison crédit immobilier

Vous êtes à la recherche d'un crédit immobilier ?

Comparez gratuitement les propositions de financement de nos partenaires¹.

Comparez les offres de financement

Empruntis.com est noté 9/10 selon 1273 avis clients Trustpilot

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Facebook Twitter Google+ Newsletter Application iPhone