1. Accueil
  2. Crédit à la consommation
  3. Actualités
  4. Economies d'énergie

Consommation d'énergie : 4 occasions de faire baisser la facture

Economies d'énergie
Consommation d'énergie : 4 occasions de faire baisser la facture

Réduire sa consommation d’énergie pour baisser le montant des factures, c’est possible avec quelques astuces. En voici quelques-unes afin de prendre les bonnes habitudes dès maintenant pour ne pas être pris au dépourvu quand la bise sera venue, en complément des autres leviers comme le chèque énergie.

Cerise sur le gâteau (que l’on pourra s’offrir avec les économies réalisées), c’est bon pour la planète ! Alors, on s’y met ?

La salle de bains : des économies comme s’il en pleuvait

Le soleil vient de se lever (s’il pleut, prétendre qu’il est là), c’est le moment de démarrer une bonne journée sous le signe des économies d’énergie pour  faire baisser la facture.

Première étape, la douche (et pas le bain) ! En effet, une courte douche consomme 35 à 60 litres d’eau contre 150 litres pour un bain… Installer un mousseur vous permet aussi de "réduire le débit de 30 % à 50 %, sans perte de confort ni de pression", dixit l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME). Et en fermant le robinet lorsque l’on se savonne, on économise encore de l’eau (astuce valable pour le brossage des dents et le lavage des mains en général !).

La cuisine : une autre batterie d’économies

C’est le moment de prendre son petit déjeuner ! Une fois le café prêt, pensez à le mettre dans une bouteille isotherme pour plus tard, pour éviter de garder la cafetière allumée. D’ailleurs, cet appareil peut être débranché, tout comme le micro-ondes, quand il ne sert pas.

Vous utilisez les plaques ou le four ? Vous pouvez éteindre l’un comme l’autre quelques minutes avant la fin de la cuisson, et profiter de la chaleur résiduelle pour terminer le travail sans dépenser plus.

Vérifiez d’ailleurs que les plaques sont adaptées à la taille de votre casserole, et qu’un couvercle vient coiffer cette dernière : vous économisez ainsi 25 % d’électricité ou de gaz consommé ! Et si vous utilisez une bouilloire, c’est encore plus rapide et moins énergivore.

Autre ustensile à économie d’énergie : la cocotte-minute ! Et hop, un temps de cuisson 2,5 fois moins long en moyenne grâce à la mise sous pression.

Au passage, pensez à entretenir régulièrement votre réfrigérateur qui vous le rendra bien. Cela signifie un dégivrage dès que l’on atteint 2 à 3 mm de givre, mais aussi la vérification des joints et le dépoussiérage de la grille arrière. Comme le dit l’ADEME : "La poussière et la saleté accumulées peuvent être à l’origine de 30 % de l’électricité consommée par l’appareil".

Si vous le pouvez, préférez le lave-vaisselle (choisi économe) au lavage de la vaisselle à la main, car il consommera moins d’eau. Le cycle éco est d’ailleurs à privilégier.

Les pièces de vie : libérez, délivrez les radiateurs

Bien sûr, vous avez entendu parler du chauffage dont on peut baisser la température à 19°C dans les pièces de vie et à 17°C dans les chambres (22°C dans une salle de bains en utilisation et 16°C à 17°C inoccupée). "Les petites sources font les grandes rivières. Un degré de chauffage en moins, c’est 8 % de moins sur la facture annuelle",  avait ainsi expliqué Francis Poirier, directeur développement territorial EDF en Picardie, lors du salon du développement durable début octobre.

Mais pensez également à dépoussiérer les radiateurs et à les libérer, délivrer de tout ce qui pourrait se trouver dessus ou à proximité immédiate (même le chat). Ainsi, vous profitez pleinement de sa performance : vous avez plus besoin de sa chaleur que le meuble qui le jouxte.

Pour conserver la température idéale dans votre home sweet home, avez-vous également vérifié l’étanchéité des fenêtres ? A noter que fermer les volets durant la nuit et installer des rideaux peut aussi vous permettre de garder cette chaleur intérieure.

Autre conseil de l’ADEME, en plus d’une régulation et d’une programmation pour éviter de chauffer inutilement si vous êtes absent, les accumulateurs et les panneaux rayonnants sont à privilégier car ils diffusent mieux la chaleur.

Les pièces de vie (encore) : inutile d’être (toujours) au courant

Vous ne les utilisez pas 24h/24 : console de jeux vidéo, écran d’ordinateur, télévision, box internet, radio… Comme le proposait France Gall en chanson : débranche tout ! Eh oui, la mise en veille n’est pas la meilleure solution pour faire baisser la facture…  et ça, c’est l’ADEME qui le dit : "15 à 50 équipements par foyer sont en veille. La puissance totale de ces veilles pour un ménage dépasse souvent 50 W, ce qui représente un coût de plus de 80 € / an. Éteindre les veilles permet de faire de substantielles économies (jusqu’à 10 % de notre facture d’électricité !)".

Investir dans des multiprises avec interrupteur peut être un moyen simple de tout éteindre en un geste.

Et pour citer un autre chanteur, "éteins la lumière" : cette recommandation vaut pour qui quitte la pièce en dernier.

Dernier conseil enfin : privilégiez les lampes à LED, selon l’ADEME "la meilleure solution d’éclairage domestique, à condition qu’elles durent plus de 20 000 heures et soient classées A+".

Trouvez votre prêt conso au meilleur taux !

à partir de 0,90% sur 12 mois(3)

  • Taux de crédit conso à partir de 0,90 % sur 12 mois (3)

    Taux de crédit conso

    Voir les taux crédit conso

Autres actualités

Autour du crédit à la consommation

Pour vous aider