Comparez facilement les assurances !

Je compare
  1. Accueil
  2. Assurances
  3. Guide de l'assurance
  4. Assurance animaux

L'assurance animaux

L'essentiel en quelques mots

Il existe globalement trois types d'assurances animaux : l'assurance chien, chat et NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie).

Les soins couverts par une assurance chien peuvent comprendre :

- les consultations et soins vétérinaires, les vaccinations et médicaments prescrits ;
- les interventions chirurgicales et examens d'imagerie ;
- la rééducation fonctionnelle.

La stérilisation, les soins antiparasitaires ou vermifuges sont souvent en option. Les chiens de 1ère et 2ème catégorie se voient généralement appliquer une tarification spéciale.

L'assurance chat couvre globalement les mêmes soins et prend souvent en charge les frais de recherche pour la perte de l'animal. Les NAC ne sont pas tous logés à la même enseigne. Assurer un furet ou un perroquet pose rarement problème, mais cela peut être plus compliqué pour un serpent, un iguane ou un lapin.

La mutuelle animal fonctionne comme suit :

- souscription (avec délai de carence) ;
- soin effectué par le vétérinaire (avec feuille de soins) ;
- avance des frais, envoi de la feuille de soins à l'assurance ;
- remboursement selon la formule de l'assurance.

Il existe différentes formules plus ou moins couvrantes : basique, intermédiaire, confort ou spécifique à certaines espèces.

L'assurance animaux

Qu’est-ce qu’une assurance animaux ? 

Les animaux de compagnie n’ont jamais été si nombreux dans nos foyers. Voici ce que nous enseigne la dernière enquête Facco/Kantar-TNS de 2020 :

Ces compagnons, devenus pour beaucoup indispensables, représentent toutefois un coût comme pour n‘importe quel membre de la famille notamment en termes de nourriture, de soins ou de protection. Les assurances animaux, à l’exemple des mutuelles, peuvent prendre en charge une partie de ces soins. Quels sont les différents types d’assurance animaux ? Comment trouver la bonne formule ? Tout ce qu’il faut savoir pour bien choisir son assurance chiens et chats.

Quels sont les types d’assurance animaux ? 

Différentes formules d’assurance animaux existent selon le type d’animal que vous souhaitez assurer. Elles sont le plus souvent catégorisées selon trois typologies d’animaux les plus répandus à savoir l’assurance chien, l’assurance chat et l’assurance NAC (nouveaux animaux de compagnie).

Assurance chien

La réputation du chien comme meilleur ami de l’homme n’est plus à faire. Fidèle, c’est aussi néanmoins bien souvent l’animal dont le budget santé est le plus important. Maladie, accident, hospitalisation, le nombre de soins vétérinaires couverts par l’assurance chien peut comprendre notamment :

La mutuelle chien peut être souscrite dès ses premiers mois (généralement à partir de 3 mois) jusqu’à une dizaine d’années. Au-delà, à l’instar de nos mutuelles santé, des tarifications particulières s’appliqueront compte tenu du risque de santé accru.

La prise en charge des soins vétérinaires par l’assurance chien est bien souvent conditionnée par la présentation des documents suivants au moment de la souscription :

Les maladies héréditaires ou congénitales, les conséquences de mauvais traitement ou encore les conséquences d’accidents ou maladies survenus avant la souscription ne sont du coup pas couvertes par l’assurance chien.  

Il est généralement possible d’assurer tous les chiens les plus populaires, quelle que soit leur taille (chiot ou chien adulte) ou leur race (chihuahua, yorkshire comme labrador ou berger allemand). Pour certains chiens dangereux ou chiens d’attaque (chiens de 1ère et 2ème catégorie comme les Staffordshire ou Rottweiler), une tarification spéciale est généralement appliquée. Une couverture Responsabilité Civique couvrant les dommages causés à autrui (généralement souvent comprise dans les contrats d’assurance habitation) est également requise.

Assurance chat

Si le chat est réputé comme étant un animal robuste et indépendant, il n’est pas lui non plus à l’abri d’accidents ou de maladies. Rhumes, griffes cassées, calculs rénaux ou fragilité au niveau des yeux, les soins vétérinaires du chat peuvent également rapidement atteindre des montants assez importants notamment pour ceux amateurs du grand air ou susceptibles d’en découdre avec leurs congénères. 

Comme pour l’assurance chien, l’assurance chat prend en charge les soins les plus élémentaires (vaccinations, actes vétérinaires, actes chirurgicaux, examens, stérilisation etc.). Les conditions de souscription sont également plus ou moins identiques avec une prise en charge qui débute dès 3 mois pour aller jusqu’à 10 ans. Au-delà de 10 ans, il devient compliqué de faire assurer son chat qui a une tendance à développer de plus en plus de maladies avec l’âge. Là encore, le félin doit être tatoué ou pucé, à jour de ses vaccins et ne pas présenter de maladie congénitale antérieure à la date de souscription du contrat d’assurance.

L’assurance chat prend également souvent en charge et coordonne avec la gendarmerie, les vétérinaires ou les refuges les frais de recherche en cas de perte de l’animal.

Assurance pour les NAC 

Si les chiens et chats ont longtemps été nos seuls compagnons à l’intérieur du foyer, ils ont désormais été rejoints par de nouvelles espèces, parfois pour le moins surprenantes. 

Furets, cochons d’Inde, perroquets, lapins, tortues et même iguanes ou serpents, les nouveaux animaux de compagnie sont de plus en plus présents dans les foyers (ils seraient près de 4 millions en France) et ont désormais eux aussi droit à une protection santé particulière. 

La souscription s’effectue après remplissage d’un formulaire faisant mention de l’espèce, du sexe et de l’âge du NAC. Si la couverture des frais vétérinaires d’un perroquet, d’un furet ou d’un cochon d’Inde pose généralement peu de problèmes au niveau des assurances, il en est tout autrement de la prise en charge des frais d’un serpent ou d’un iguane qui sont rarement pris en charge au vu des risques qu’ils peuvent faire courir (morsure, détention illégale, environnement peu adapté à un animal sauvage etc.). La couverture d’un lapin peut également se révéler problématique compte tenu de la fragilité particulière de cet animal.

Mutuelle animaux : Comment elle fonctionne ? 

Pour obtenir un remboursement des frais de santé engagés pour votre animal, il convient de procéder en plusieurs étapes : 

Comment faire le bon choix de mutuelle pour animaux ? 

Toutes les mutuelles animaux ne se valent pas. Certaines assurances mettent notamment l’accent sur certains types de soin en particulier. D’autres font le choix de ne pas assurer certains types d’animaux ou certaines espèces.  

Plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour le choix de son assurance animaux : 

Quel est le coût d’une assurance pour animaux ? 

Comme pour une assurance classique, le coût d’une assurance animaux est très variable et dépendra de multiples facteurs dont notamment : 

S’il est difficile de donner un tarif bien arrêté, on peut généralement estimer la mensualité d’une assurance animaux comprise entre 10 et 25€ pour un chien et entre 7 et 20€ pour un chat en fonction de la formule choisie. Les NAC, pour leur part et malgré leur petite taille, nécessitent bien souvent l’intervention de vétérinaires spécialisés qui peuvent donc logiquement faire flamber le montant des cotisations.

Les différentes formules d’assurance

Comme pour les mutuelles traditionnelles, les mutuelles animaux fonctionnent avec différentes formules couvrant plusieurs niveaux de protection. On recense généralement 3 formules se référant à 3 niveaux de protection différents :

Jusqu’à quel âge est-il possible d'assurer son animal de compagnie ?

S’il est possible d’assurer son animal très tôt au début de sa vie (dès 3 mois), il devient en revanche de plus en plus compliqué de trouver une assurance animaux prête à couvrir les soins de votre compagnon à partir de 8 ans et encore plus après 10 ans. La durée de vie d’un animal de compagnie étant généralement comprise entre 10 et 15 ans (voire 20 ans dans le meilleur des cas), les risques de maladie et de dégradation de la santé de l’animal augmentent donc naturellement avec le temps. Les primes d’assurance évolueront également proportionnellement avec les risques encourus. 

Il est toutefois difficile d’évoquer un âge limite d’adhésion à une assurance animaux, chaque espèce et chaque race ayant ses spécificités physiologiques et médicales propres. Le yorkshire et le caniche sont notamment considérés comme chiens à risque cardiaque et les primes d’assurance chien sont logiquement plus importantes pour ces 2 races. 

Il en va de même pour les NAC où les furets ou les cochons d’Inde ont des durées de vie bien moindres que les tortues par exemple.

Pourquoi est-il important de comparer les assurances animaux entre elles ?

Si la souscription d’une mutuelle animaux n’est légalement pas obligatoire, elle permet tout de même de vous couvrir en grande partie contre les frais de santé qui peuvent se chiffrer de 300 à 1 000 € par an selon les espèces. La comparaison des différentes assurances animaux est donc essentielle pour préserver votre budget et trouver une offre qui réponde pleinement aux besoins de votre animal. Certaines assurances répondent en effet de façon plus ou moins adéquate aux spécificités de votre compagnon.

Vous pouvez notamment obtenir un devis gratuit sur Lovys, l’assurance pour chien et chat entièrement en ligne. Sélectionnez votre animal à assurer, remplissez quelques renseignements rapides sur votre boule de poil et obtenez un devis gratuit en moins de 2 minutes avec 3 formules adaptées selon vos besoins.

Trouvez la meilleure assurance en quelques clics

Pour vous aider