Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Immo : évolution du rapport au logement depuis le Covid-19

Immo : évolution du rapport au logement depuis le Covid-19

Immo : évolution du rapport au logement depuis le Covid-19

Rédigé par Empruntis le 23/06/2020

Selon une enquête menée par Ipsos pour l’association Qualitel, un Français sur cinq a mal vécu son logement pendant le confinement. Le questionnaire de notation, basé sur une liste de 17 critères, a révélé de fortes inégalités en termes de qualité de vie, d’isolation et de confort. 

De fortes disparités selon les logements

L’enquête Ipsos souligne que 25% de Français ont mal supporté de vivre confinés dans leur logement pendant deux mois, un avis partagé surtout par les moins de 35 ans, les personnes seules ou les couples avec enfants en bas âge. Le manque de place, de confort, d’accès à l’extérieur ont même été la source de tensions familiales. À l’inverse, les propriétaires de logements de moins de dix ans perçoivent mieux leur logement que les locataires d’appartement, surtout lorsqu’ils sont certifiés. C’est même un critère très décisif, à égalité avec le nombre de mètres carrés. 

Des projets de déménagement post-confinement

Résultat des courses : 38% des Français vivant en appartement souhaitent déménager depuis la fin du confinement, notamment les jeunes familles résidant dans l’agglomération parisienne. Ils souhaitent habiter dans un logement plus grand (49%), mieux équipé (34%), avec une pièce supplémentaire pour pouvoir s’isoler (33%), et surtout la présence d’un extérieur (52%). Dernier point : le clivage campagne/ ville. Les Français sont de plus en plus attirés par la vie à la campagne, les villes moyennes étaient considérées comme un bon compromis. Le prix au m2 est bien moins élevé, les infrastructures plus accessibles. Le recours au télétravail depuis la crise sanitaire les inciterait d’ailleurs à sauter le pas plus vite. 

Soigner son dossier de crédit immobilier

Il y a toutefois un hic : le durcissement de l’accès au financement immobilier. Depuis le début de l’année en effet, un nombre croissant de dossiers de crédit immobilier a été refusé du fait des conditions d’octroi plus sévères décrétées par le Haut Conseil de stabilité financière. Pour espérer accéder au prêt immobilier, les ménages doivent donc présenter un bon dossier : un apport, un taux d’endettement limité à 33% et une durée de remboursement sur 25 ans maximum.

Pour avoir une idée sur la faisabilité de votre projet, il est possible de réaliser une simulation de prêt immobilier. Vous pouvez également faire appel à un courtier en crédit immobilier pour mettre toutes les chances de votre côté. Il optimise votre dossier, compare les offres et négocie les meilleures conditions de financement.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,75%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider