Pret immobilier

Comparez gratuitement les taux immo

  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. Crédit immobilier : toujours indispensable l’apport personnel ?

Crédit immobilier : toujours indispensable l’apport personnel ?

Crédit immobilier : toujours indispensable l’apport personnel ?

Rédigé par Empruntis le 08/04/2019

Le mois dernier, Cécile Roquelaure, directrice des études d’Empruntis, s'est exprimée dans l'émission Les clés de l’immo du Figaro Immo au sujet de l’apport personnel pour un prêt immobilier. Alors, toujours nécessaire l’apport personnel dans un contexte de taux bas du crédit immobilier ? De moins en moins… selon les profils d’emprunteurs.

 Le statut dans l’emploi, une condition imperméable

Que ce soit pour l’achat d’une maison ou d’un appartement, les banques requièrent généralement un minimum de 10% d’apport personnel afin d’obtenir un prêt immobilier. Les banques n’autorisant un crédit immobilier que selon certaines conditions, c’est toujours le statut dans l’emploi du demandeur qui reste l’exigence "sine qua non" des prêteurs. Le CDI (contrat à durée indéterminée) reste ainsi le contrat le plus favorisé par les banques. Avec 9 contrats sur 10 créés en CDD (contrat à durée déterminée) en 2018 d’après Cécile Roquelaure, les banques souhaitent s’assurer – avant toute constitution de dossier – de l’historique des revenus du demandeur. L’apport personnel n’est alors plus une "obligation" si la situation financière du demandeur est stable, et en évolution positive, depuis au moins 3 ans.

 Les banques élargissent leurs critères d’attribution

Cécile Roquelaure rassure : le prêt immobilier nécessite de moins en moins d’apport personnel par rapport aux années passées. Les critères d’attribution s’amenuisent afin de permettre l’accès au crédit immobilier à un plus grand nombre de particuliers. Néanmoins, certaines "règles" sont à respecter. Si le demandeur ne dispose pas d’apport personnel, ce dernier sera dans l’obligation de prouver à la banque que la gestion de ses finances est due à des événements "légitimes". Divorce, nouveau véhicule, frais d’études pour les enfants, rentrée dans la vie active : toutes ces raisons servent à justifier que le futur emprunteur n’est pas inéligible.

 Emprunter sans apport personnel devient possible

En 2018, Empruntis finançait 15% de dossiers de primo-accédants sans apport personnel (une personne ou un couple qui n’a pas acheté de résidence principale les deux années précédentes), contre 7% en 2014. Nicolas Pécourt, spécialiste en crédit immobilier, confirme ainsi les dires de Cécile Roquelaure. Avec un soutien en baisse des pouvoirs publics (APL à l’accession supprimés et recentrage du PTZ), il est désormais plus simple de demander un crédit immobilier sans apport personnel. M. Pécourt explique qu’il est même possible d’obtenir un prêt pour financement de travaux et qu’un prêt sans apport est aujourd’hui possible dans l’investissement locatif.

Profitez de notre expertise au meilleur taux, c'est facile et gratuit !

à partir de 0,72%* sur 15 ans

Autres actualités

Guide du crédit

Pour vous aider