Votre rachat de crédit rapide, en ligne

Jusqu'à -60 % sur vos mensualités(4)
  1. Accueil
  2. Rachat de credit
  3. Guide du rachat de credit
  4. Reste a vivre
  5. Gerer depenses importantes

Nos conseils pour anticiper une dépense imprévue

L'essentiel en quelques mots

Accidents de la vie, travaux urgents, séparation ou projets à réaliser : ce sont autant d'aléas ou d'étapes de la vie occasionnant des charges importantes et susceptibles de grever votre budget. Des solutions existent pour vous aider à faire face aux dépenses imprévues.

  • Les dépenses imprévues peuvent diminuer votre reste à vivre mensuel, il est donc important de les anticiper au maximum ou de faire en sorte de limiter leur impact sur votre niveau de vie.
  • Une épargne de précaution, une réduction de vos charges fixes et un suivi rigoureux de vos dépenses constituent les premiers leviers pour maîtriser son budget efficacement.
  • Pour augmenter votre reste à vivre, le rachat de crédits représente une solution : vous regroupez tous vos emprunts sous une unique mensualité pour mieux gérer votre budget.
Gerer depenses importantes
Nos conseils pour anticiper une dépense imprévue

Qu’entend-on par dépenses imprévues ?

Une dépense imprévue correspond à une sortie d’argent qui n’est pas anticipée. Il s’agit par exemple :

Il s’agit de situations que vous ne pouvez pas contrôler (pour la plupart) ou que vous pouvez difficilement prévoir. Ces dépenses imprévues peuvent mener à des situations financières inconfortables.

Comment anticiper une dépense imprévue ?

Il est important de savoir comment anticiper les dépenses imprévues pour gérer son budget au mieux et éviter les découverts ou les problèmes financiers à la moindre dépense importante non planifiée.

Prévoir une épargne de précaution

L'épargne de précaution permet de se constituer une réserve dans laquelle puiser en cas de dépenses imprévues. Pour ce faire, il suffit d'ouvrir un compte dédié auprès d'un établissement bancaire.

Lorsque c'est possible, préconstituez une épargne équivalente à trois mois de salaire en versant régulièrement une partie de son revenu mensuel sur le compte. Il faut néanmoins pouvoir reconstituer l'épargne après chaque sortie d'argent afin de pouvoir faire face aux prochaines grosses dépenses.

Renégocier vos charges fixes 

Pour augmenter son reste à vivre, il est aussi possible de réduire le montant de ses charges fixes. On parle ici de tous les postes de dépense divers et variés de votre foyer : loyer, frais de transport, factures énergétiques, assurances, etc.

Certaines charges sont incompressibles tandis que d'autres peuvent être réduites en adaptant votre mode de vie. Vous pouvez renégocier vos abonnements énergétiques et contrats Internet/téléphonie, prendre les transports en commun ou encore faire des économies d’énergie au quotidien.

Il est aussi possible de renégocier les conditions de son crédit immobilier afin d’obtenir un crédit aux conditions plus avantageuses (taux, durée, montant des mensualités, etc.). Même constat du côté de l’assurance emprunteur, il est possible de résilier son contrat actuel pour une assurance externe moins chère et qui propose les mêmes garanties.

Automatiser vos dépenses

Afin de limiter l’impact des dépenses imprévues, vous devez automatiser au maximum celles qui peuvent l’être. Mettez en place des prélèvements automatiques à des dates choisies pour gérer au mieux votre budget et connaître avec précision votre solde disponible.

Suivre son budget au quotidien

Enfin, pour bien gérer son argent chaque mois, il est fortement recommandé d’utiliser un tableau de gestion de budget. Ajoutez une colonne pour vos ressources (revenus, aides de l’État, prime, dividendes, pensions, etc.) et vos dépenses fixes et variables. Vous pouvez utiliser vos précédents relevés bancaires pour établir une moyenne sur chaque poste de dépense et anticiper au plus près votre budget mensuel.

Comment faire face à une grosse dépense imprévue ?

Pour faire face aux dépenses imprévues, il existe toutefois quelques solutions à mettre en place auprès de votre établissement bancaire afin d’alléger vos charges mensuelles.

Prévoir un découvert bancaire

Certaines banques proposent, gratuitement ou non, des autorisations de découvert. Celles-ci sont limitées dans le temps, ainsi qu'au niveau des montants. Les découverts autorisés impliquent généralement le paiement d'agios avec un taux appliqué qui varie entre 15 et 21 % durant tout le temps que vous êtes à découvert.

À cela s'ajoutent parfois d'autres frais :

Évidemment, tous ces frais peuvent faire monter la note sérieusement, et de manière générale, le découvert ne devrait jamais être utilisé de manière durable pour payer des dépenses imprévues.

Avoir recours aux crédits à la consommation

Par principe, le recours au crédit à la consommation est préférable au découvert, dans la mesure où son taux est inférieur. Si le crédit n'atteint pas un montant très élevé, il ne sera pas nécessaire de justifier son utilisation auprès de l'établissement prêteur. Mais il est également possible d'emprunter en cas de projet une somme plus importante jusqu'à 75 000 € : dans ce cas, il faudra justifier alors la dépense en question (devis travaux, achat auto, etc.).

Faire un regroupement de crédit

Le rachat de crédit est également une solution en cas de dépense prévue, quand celle-ci prend la forme d'un projet. En effet, des crédits en cours peuvent gêner votre projet si le taux d'endettement est déjà trop important, ou si les mensualités de crédits entament un peu trop votre reste à vivre. Cette opération vous permet d’augmenter le solde restant chaque mois, ce qui facilite aussi la gestion des dépenses imprévues.

Regrouper ses crédits permet de baisser son taux d'endettement et donc, de réaliser le projet en question. Il est également possible d'inclure le projet directement dans le rachat de crédit sous la forme d'une trésorerie accordée lors du regroupement : dans ce cas il n'y a plus qu'un seul crédit à rembourser, avec une seule mensualité et un taux unique, le tout étalé sur une durée plus longue afin de protéger son reste à vivre mensuel.

Ainsi, si l'on possède un ou plusieurs crédits et que l'on souhaite conserver des mensualités basses en étalant le remboursement dans la durée, le rachat de prêts est la solution idéale.

📌

Gérer les dépenses imprévues : ce qu’il faut retenir 

  • Le reste à vivre d’un foyer peut être grandement impacté par les dépenses imprévues, c’est la raison pour laquelle il faut les anticiper au maximum.
  • Pour maîtriser votre budget chaque mois, commencez par vous constituer une épargne de précaution, réduire vos charges fixes et suivre rigoureusement vos dépenses grâce à un tableau de gestion budgétaire.
  • N’hésitez pas à faire un rachat de crédits pour regrouper tous vos emprunts sous une unique mensualité et ainsi mieux gérer votre budget.

Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédit,
c'est sans engagement !

Calculez votre budget et votre reste à vivre

Pour vous aider

Un courtier expert vous rappelle pour répondre à vos questions.

Nos courtiers sont disponibles pour répondre à vos questionsdu lundi au vendredi de 9h à 19h 😉

Choisissez votre créneau

Lun. 21 févr.

Un courtier expert vous rappelle

Ces données seront utilisées uniquement pour répondre à vos questions.