Votre rachat de crédit rapide, en ligne

Jusqu'à -60 % sur vos mensualités(4)
  1. Accueil
  2. Rachat de credit
  3. Guide du rachat de credit
  4. Les cas specifiques
  5. Le surendettement
  6. Rachat de crédit FICP locataire

Peut-on faire un rachat de crédit FICP quand on est locataire ?

L'essentiel en quelques mots

Si un emprunteur ne parvient pas à rembourser deux mensualités, s’il se retrouve à découvert pendant plus de 60 jours, ou s’il est en procédure de surendettement, il est inscrit au fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) après un signalement à la Banque de France et pour une durée de 5 ans. Il devient de fait plus délicat pour lui d’obtenir un rachat de crédits.

Le rachat de crédit FICP est spécifiquement destiné à ce type de profil et permet à un emprunteur de restructurer ses dettes. Mais d’abord, voici ce que vous devez savoir :

  • L’inscription au registre FICP peut être à l’initiative d’un créancier qui n’a pas obtenu son remboursement ou à l’initiative de l’emprunteur qui se déclare en situation de surendettement.
  • Il est difficile pour un emprunteur inscrit au registre FICP d’obtenir un rachat de crédit lorsqu’il est locataire.
  • Un propriétaire aura plus de chances d’obtenir un rachat de crédits même en étant inscrit au registre FICP grâce à la mise en hypothèque de son bien immobilier pour garantir l’opération de rachat.
  • Il est possible de faire appel à un courtier spécialisé auprès des profils FICP qui pourra aider un emprunteur à se constituer un dossier solide.

Suite à plusieurs incidents de remboursement de prêt, un établissement bancaire a la possibilité de signaler l’emprunteur en tant que profil à risque auprès de la Banque de France. Celui-ci est alors inscrit au Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP). Voici la marche à suivre pour obtenir un rachat de crédits en étant FICP locataire.

Rachat de crédit FICP locataire
Peut-on faire un rachat de crédit FICP quand on est locataire ?

Puis-je faire un rachat de crédit en étant FICP ?

Comme pour l’inscription au FCC (Fichier Central des Chèques), l’inscription au registre des incidents de remboursement des crédits rend difficile la souscription d’un regroupement de crédits. Au moment de solliciter un emprunt, un établissement bancaire consulte en effet systématiquement ce registre. Le rachat de crédit en étant fiché Banque de France est de fait difficile à obtenir car les organismes bancaires jugent ce type de profil comme étant risqué.

Comment savoir si on est fiché FICP ?

Le fichage FICP recense les emprunteurs confrontés à des problématiques de non-remboursement de crédits et de surendettement. L’inscription d’un emprunteur au registre FICP concerne concrètement 3 circonstances particulières :

L’inscription au FICP peut être réalisée à l'initiative de l’établissement bancaire si plusieurs incidents de paiement de crédits sont constatés. Lorsque la banque réalise cette inscription, elle doit en informer l’emprunteur qui dispose alors d’un délai de 30 jours pour régulariser sa situation. A défaut de règlement, celui-ci est alors inscrit pour une période de 5 ans sur le registre FICP.

L’inscription peut également être à l’initiative de l’emprunteur qui se déclare en situation de surendettement. Un plan de redressement sur plusieurs années (au maximum 8 ans) est alors mis en place par la Commission de Surendettement pour restructurer les dettes et faire sortir l’emprunteur de la situation de surendettement. Ce second cas de figure exclut de fait le recours à un rachat de crédit FICP, interdisant les organismes de crédit d'accorder à l’emprunteur un nouveau prêt.

Pour savoir si on est fiché Banque de France, l’emprunteur a la possibilité de se rendre directement dans un bureau de la Banque de France muni d’une pièce d’identité. Il pourra également effectuer une demande par courrier adressée à un bureau de la Banque de France en joignant une copie de sa pièce d’identité.

Qu’est-ce qu’un rachat de crédit ? 

Le rachat de crédits est une opération financière consistant pour un organisme de prêt à rassembler l’ensemble des crédits détenus par un emprunteur pour les réunir en une seule mensualité avec un taux d’intérêt unique. Les remboursements sont par ailleurs étalés sur une période plus longue pour alléger les mensualités, offrant ainsi à l’emprunteur la possibilité d’augmenter son reste à vivre et de baisser son taux d’endettement (rapport entre les charges fixes et les revenus) pour le ramener dans les recommandations du HCSF (sous les 35%).

Cette opération financière peut parfois s’accompagner d’une trésorerie complémentaire pour financer un nouveau projet. 
La plupart des prêts contractés par un emprunteur sont éligibles à une opération de rachat de crédits.
C’est le cas notamment des : 

Les dettes hypothécaires ou les arriérés d’impôts peuvent également parfois être inclus dans une opération de rachat de prêts.

Puis-je faire un rachat de crédit si je suis FICP locataire ? 

Comme évoqué plus haut, il est difficile pour un emprunteur inscrit au registre FICP d’obtenir un rachat de crédits, d’autant plus lorsqu’il est locataire. Toutefois, tout dépend de la situation particulière de l’emprunteur. 

💡

Bon à savoir

Solliciter un regroupement de crédits en étant FICP propriétaire a plus de chances d’aboutir que pour un locataire inscrit au registre FICP. Et pour cause, l’organisme pourra mettre en hypothèque le bien immobilier de l’emprunteur pour garantir l’opération de rachat à condition qu’elle ait pour objectif de ramener le taux d’endettement de l’emprunteur à moins de 40% après restructuration des dettes ou que les nouvelles mensualités soient divisées par 2.

Avant d’octroyer un regroupement de crédits à un profil FICP locataire l’organisme vérifie d’abord :

Un emprunteur locataire avec un statut de fonctionnaire aura plus de chances d’obtenir un rachat de crédits grâce à la stabilité de son poste et de ses revenus.
Par ailleurs, il est possible d’obtenir un rachat de crédits si un parent de l’emprunteur met en hypothèque son bien pour garantir l’opération. On parle alors de caution hypothécaire.

Toutefois, obtenir un rachat de crédits en tant que FICP locataire reste particulièrement difficile même avec un dossier bien ficelé. Il est recommandé de se faire accompagner par un courtier qui se chargera d’optimiser votre dossier au mieux pour qu’il corresponde aux exigences des banques. 

Quelles démarches pour faire un regroupement de crédits FICP locataire ?

L’obtention d’un rachat de crédits en étant FICP locataire étant particulièrement difficile, l’emprunteur doit constituer le dossier le plus complet possible. 

📄

Documents à fournir pour un regroupement de crédits FICP

Voici les documents qui vous sont généralement demandés :

L’état-civil de l’emprunteur :

  • Une copie recto-verso de la carte d’identité ou du passeport de l’emprunteur.
  • Une copie du livret de famille accompagné d’un certificat de mariage ou de divorce pour les concernés.
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois (facture d’énergie ou de téléphone).
  • Une copie complète de la dernière taxe d’habitation.
  • Un relevé d’identité bancaire (RIB).

La situation professionnelle et les revenus d’emprunteur :

  • Les 3 derniers bulletins de salaire ou la dernière liasse fiscale pour les indépendants.
  • Le bulletin de salaire du dernier mois de décembre
  • Une copie du dernier avis d’imposition.
  • Une attestation employeur ou une copie du contrat de travail avec la date d’entrée.
  • Pour les retraités une copie du dernier bulletin de pension.
  • Tout autre justificatif de revenus (pensions, allocation chômage, revenus locatifs, attestation d’allocations familiales, APL…).

La situation financière de l’emprunteur : 

  • Les 3 derniers relevés bancaires. 
  • Une copie des relevés d’épargne en cas de virement vers le compte principal.
  • Une copie des tableaux d’amortissements des prêts en cours.

Le lieu de vie de l’emprunteur :

  • La dernière quittance de loyer
  • Une attestation d’assurance

Une attestation d'hébergement dans le cas où l’emprunteur est hébergé et le cas échéant un document d’identité de l’hébergeur.

Quels organismes pour un rachat de crédits FICP locataire ?

S’il est plus difficile pour un locataire fiché FICP de faire racheter ses crédits, cette démarche n’est toutefois pas impossible et il existe plusieurs solutions pour assainir sa situation.

Quelles banques proposent un rachat de crédit FICP locataire ?

Les banques sont généralement frileuses à l’idée d’accorder des rachats de crédits à des profils FICP locataires. Néanmoins, avant de se tourner vers ce type d’organisme, pensez au préalable à solliciter votre banque. Celle-ci connaît en effet votre dossier, vos antécédents et pourra se montrer particulièrement compréhensive vis-à-vis de vos difficultés financières ponctuelles.

Si ce n’est pas le cas, il faudra alors vous tourner vers les banques classiques ou les banques en ligne qui proposent le rachat de crédits :

II sera également possible de faire appel à d’autres établissements publics ou à visée plus sociale proposant également une offre de rachat de crédit FICP locataire bien souvent basée sur le microcrédit comme notamment : 

Faire appel à un courtier en rachat de prêts si vous êtes FICP locataire

Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous avez tout intérêt à passer par un intermédiaire qui se chargera d’optimiser votre dossier. Un courtier spécialisé pourra en effet dénicher la meilleure offre en fonction de votre profil et de vos besoins. Il sera à même de s’occuper de toutes les formalités qui peuvent se révéler lourdes pour ce type de dossier.

FICP locataire : comment ne plus être fiché Banque de France ?

La meilleure façon de ne plus être fiché Banque de France consiste à assainir totalement sa situation financière. Pour cela, l’emprunteur devra rembourser la ou les dette(s) ayant provoqué le défaut de paiement ou l’incident de remboursement qui est à l’origine de l’inscription au fichier FICP. Une fois soldé, l’établissement en question devra envoyer une preuve de remboursement à la Banque de France qui procédera alors au défichage FICP.

Si le rachat de crédits n’a pas vocation à lever un fichage FICP et doit plutôt servir à prévenir d’une situation de surendettement, il peut malgré tout permettre à un emprunteur de régler les dettes à l’origine d’une inscription au registre FICP.

Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédit,
c'est sans engagement !

Le surendettement

Pour vous aider

Un courtier expert vous rappelle pour répondre à vos questions.

Nos courtiers sont disponibles pour répondre à vos questionsdu lundi au vendredi de 9h à 19h 😉

Choisissez votre créneau

Lun. 21 févr.

Un courtier expert vous rappelle

Ces données seront utilisées uniquement pour répondre à vos questions.