Votre rachat de crédit rapide, en ligne

Jusqu'à -60 % sur vos mensualités*
  1. Accueil
  2. Rachat de credit
  3. Actualités
  4. Stratégie logement : 7 Français sur 10 ne connaissent aucune des mesures

Stratégie logement : 7 Français sur 10 ne connaissent aucune des mesures

Stratégie logement : 7 Français sur 10 ne connaissent aucune des mesures

Le projet de loi de finances 2018 est actuellement examiné par le Parlement.

Ce texte correspond au budget de l'Etat sur l'année à venir. Et les coupes budgétaires sont nombreuses concernant le logement... 

L'Union Sociale pour l'Habitat, un site d'information sur les HLM et le logement social, a interrogé les Français sur leur perception du PLF 2018. 

Les Français peu informés sur les mesures du PLF 2018

Ainsi, 7 sur 10 déclarent ne connaître aucune des mesures liées à la statégie logement présentée le 20 septembre dernier. Pourtant, plusieurs mesures ont fait polémique. Notamment l'arrêt du PTZ dans le neuf en zone rurale, la suppression des portes et fenêtres dans le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) ou encore la baisse des APL

Cette fameuse baisse des APL, sujet très médiatisé, arrive en tête des mesures les plus connues, citée spontanément par 13% des personnes interrogées. Et elle est mal perçue par 50% des particuliers qui estiment qu'elle aura des impacts négatifs sur le secteur, particulièrement pour la construction, la rénovation du parc HLM ou encore l'emploi.

"Le budget consacré aux APL (18 milliards d'euros actuellement) diminuera d’1,7 milliard d'euros. Cette baisse, qui concernera les locataires du parc social, sera sans impact pour eux, grâce à une baisse concomitante des loyers", essaye de rassurer le gouvernement. 

Des rétropédalages et des suppressions

Pour les propriétaires, la supposée suppression de l'APL accession a eu l'effet d'une douche froide. 64% s'y opposent. Et cette aide dédiées aux primo-accédant devrait bel et bien être supprimée. Un coup dur pour le budget des acquéreurs les plus modestes.

Bon à savoir : 
Propriétaires et locataires peuvent réaliser un rachat de crédit. Cette opération consiste à regrouper toutes ses dettes en une seule. Le but étant de réduire son taux d'endettement pour équilibrer son budget.

Néanmoins, le gouvernement a fait demi-tour sur les autres sujets lors des 24h du bâtiment organisées par la Fédération Française du Bâtiment (FFB). Emmanuel Macron a en effet laché un peu de lest à cet évènement où il était attendu par les professionnels.

Les portes et fenêtres ne seront plus exclues du CITE en mars comme c'était prévu mais en juin 2018. Les zones rurales bénéficieront encore du PTZ dans le neuf avec une quotité de 20%, contre 40% actuellement. Tous ces retours en arrière peuvent peut-être expliquer la confusion des Français.

Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédit,
c'est sans engagement !