Rachat de credit

Comparez gratuitement les offres et réduisez vos mensualités !

  1. Accueil
  2. Rachat de credit
  3. Actualités
  4. Réformes, fiscalité : quel pouvoir d’achat en 2019 ?

Réformes, fiscalité : quel pouvoir d’achat en 2019 ?

Réformes, fiscalité : quel pouvoir d’achat en 2019 ?

Rédigé par Empruntis le 22/11/2018

L’Institut des politiques publiques a récemment étudié l’impact des récentes réformes fiscales sur le pouvoir d’achat des Français à l’orée 2019. Ses analyses mettent en lumière des classes sociales bénéficiaires et d’autres perdantes. Dans ce contexte, le rachat de crédit apparaît comme un levier pour compenser une baisse du pouvoir d’achat, en réduisant le poids des mensualités. 

Les ménages modestes fragilisés

Les foyers aux revenus modestes – les 20% les moins aisés – sont les grands perdants des récentes réformes fiscales d’après l’Institut des politiques publiques. En cause ? La très faible revalorisation des prestations sociales et la réforme des allocations logement, qui ampute d’environ 3,5 milliards d’euros le pouvoir d’achat des ménages les moins bien lotis. Une situation aggravée par la baisse programmée des dépenses publiques et la hausse de la fiscalité sur l’énergie et le tabac. Les retraités, notamment les plus fortunés, verront également leur pouvoir d’achat fléchir en raison de la hausse de la CSG et de la sous-indexation des pensions de retraite. Pendant les deux prochaines années, les pensions ne seront ainsi revalorisées que de 0,3%, alors que l’inflation sur la même période devrait se situer aux alentours de 1,6%.

A l’inverse, le 1% des Français les plus aisés sont les grands gagnants des réformes fiscales du gouvernement. Le prélèvement forfaitaire unique sur les revenus du capital et la réforme de l’ISF leur permettront de profiter d’un pouvoir d’achat accru de 6 %. Les foyers dont les revenus se situent entre le 3e et le 8e décile bénéficieront quant à eux de la baisse de la taxe d’habitation. 

Le rachat de crédit pour faire respirer son budget

Pour les foyers impactés par ces hausses, c’est le "reste à vivre" qui en pâtit, une fois déduites toutes les dépenses incompressibles. Un pouvoir d’achat en baisse, ce sont des restrictions à prévoir sur des budgets comme l’habillement, les repas ou les loisirs. A moins d’activer un levier efficace pour restaurer des marges de manœuvre dans son portefeuille : le regroupement de crédit, appelé aussi rachat de crédit. Pour un foyer engagé sur le remboursement d’un prêt immobilier et /ou un ou plusieurs crédits à la consommation (crédit auto, crédit travaux, crédit renouvelable, prêt personnel, etc.), le rachat de crédit consiste à les réunir en un seul prêt et une seule mensualité, plus basse. Le remboursemente st étalé sur une plus longue durée, et le taux d'endettement est abaissé. Un moyen d’apporter une respiration à son budget en diminuant le montant de ses mensualités de crédit.

Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédit,
c'est sans engagement !

Autres actualités

Guide rachat de crédit

Pour vous aider