Votre rachat de crédit rapide, en ligne

Jusqu'à -60 % sur vos mensualités*
  1. Accueil
  2. Rachat de credit
  3. Actualités
  4. Refinancement : la fin des APL accession, un coup dur pour le budget des ménages

Refinancement : la fin des APL accession, un coup dur pour le budget des ménages

Refinancement : la fin des APL accession, un coup dur pour le budget des ménages

Le projet de loi de finances 2018 est synonyme de coupe budgétaire pour le logement. Et dans les mesures phares annoncées par le ministère de la Cohésion des territoires fin septembre, le recentrage du PTZ et de la loi Pinel ont fait couler beaucoup d'encre.

Le coup de rabot sur le Crédit d'impot pour la transition énergétique (CITE) fait également du bruit du côté des professionnels, sans parler de la baisse des APL ou de l'exonération de la taxe d'habitation pour 80% des foyers fiscaux d'ici 2020. 

Une autre mesure est également prévue dans le PLF 2018, la suppression des APL accession. Cette aide octroyée sous condition de ressources ne concerne pas tous les emprunteurs, mais souvent les plus modestes. 

Des difficultés pour boucler son budget ?
L'accumulation des différentes taxes (foncière ou d'habitation) et de l'impôt sur le revenu peut peser lourd dans le budget d'un emprunteur. Si ces sommes sont cumulées à de multiples crédits à la consommation (crédit auto, prêt personnel, crédit renouvelable, etc.), le taux d'endettement peut littéralement exploser. Une solution financière peut être de faire racheter ses crédits pour les regrouper en un seul, cela s'appelle un rachat de crédit. L'objectif est de ne payer plus qu'une seule mensualité et d'étaler le paiement de ses dettes dans le temps.

L'APL accession, qu'est-ce-que c'est ?

Cette aide personnalisée au logement dédiée à l'accession est versée directement à la banque. Elle est octroyée sous conditions de ressources et en fonction de la localisation du bien. Elle est en moyenne de 156 euros par mois. Cette aide concerne entre 30 000 et 50 000 emprunteurs. 

Pour en bénéficier, l'emprunteur doit être primo-accédant, c'est-à-dire acheter pour le première fois, et souscrire un prêt conventionné (PC) ou un prêt d'accession sociale (PAS).

L'aide doit concerner sa résidence principale. Elle n'est pas cumulable avec l'allocation de logement sociale (ALS) ni l'allocation de logement familiale (ALF). 

Reste à savoir si toutes les mesures du "Plan logement" seront maintenues après les débats au Parlement. Si tel était le cas, à compter du 1er janvier 2018, les acquéreurs ne bénéficieront plus de ce coup de pouce. 

Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédit,
c'est sans engagement !