Rachat de credit

Comparez gratuitement les offres et réduisez vos mensualités !

  1. Accueil
  2. Rachat de credit
  3. Actualités
  4. Rachat de crédit : un Français sur cinq n’arrive pas à épargner

Rachat de crédit : un Français sur cinq n’arrive pas à épargner

Rachat de crédit : un Français sur cinq n’arrive pas à épargner

Rédigé par Empruntis le 02/12/2019

Les deux tiers des Français sont des "fourmis" ! C’est l’enseignement de l’étude Ifop sur le rapport des Français à l’épargne. On y apprend aussi que plus d’un Français sur cinq n’arrive pas à épargner, la faute à un reste à vivre en souffrance.

 Portrait robot des cigales

Cigale ou fourmi ? Deux Français sur trois se reconnaissent dans la fourmi et déclarent dépenser avec parcimonie pour ne pas être à sec en cas de coup dur et éviter les problèmes d'argent. Pour l’autre tiers en revanche, la priorité assumée est de profiter au maximum de son argent au quotidien ! C’est encore plus vrai dans le Sud où les cigales représentent plus de quatre personnes sur dix, tout comme chez les 25/34 ans, les célibataires et les catégories aisées. On vous laisse imaginer le train de vie d’un jeune trentenaire cadre et célibataire dans le Var !

 Ces Français qui n’arrivent pas à épargner

Ce qui est plus inquiétant, c’est la proportion des personnes interrogées qui reconnaissent ne jamais pouvoir mettre de côté à la fin du mois. Ils sont 21% dans ce cas, ce qui fait un Français sur cinq, alors que 31% y parviennent chaque mois. Ils ne sont que 28% dans ce cas chez les femmes, 27% chez les célibataires, 15% dans les catégories pauvres et seulement 22% en Nouvelle Aquitaine. Les proportions sont en revanche relativement équitables selon l’âge. Néanmoins, cette enquête démontre une nouvelle fois la précarité financière des femmes isolées et catégories les plus modestes.

L’enjeu du reste à vivre

Si le reste à vivre permet d’épargner, il est aussi utile pour ne pas être en difficulté à la fin du mois lorsqu’une dépense importante et urgente se présente, comme dans le cas d’une réparation de voiture ou d’une grosse facture d’énergie. Dans ce type de situation, les ménages qui ont trop de dettes, dans le cadre de l’acquisition d’un bien immobilier ou d’une voiture par exemple, disposent du levier du rachat de crédit. Avec le regroupement de prêts, ils peuvent en effet réduire le montant consacré chaque mois au remboursement des emprunts en cours en allongeant la durée du prêt, afin de se donner de l’air dans leur budget. On peut par ailleurs inclure une trésorerie pour faire face à une grosse dépense ou combler un découvert bancaire. Une simulation de rachat de crédit permet alors de savoir quelles sont les possibilités.

Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédit,
c'est sans engagement !

Autres actualités

Guide rachat de crédit

Pour vous aider