Rachat de credit

Comparez facilement les offres et réduisez vos mensualités !

  1. Accueil
  2. Rachat de credit
  3. Actualités
  4. Rachat de crédit : regrouper crédit conso et prêt immo, la bonne idée ?

Rachat de crédit : regrouper crédit conso et prêt immo, la bonne idée ?

Rachat de crédit : regrouper crédit conso et prêt immo, la bonne idée ?

Rédigé par Empruntis le 27/03/2018

Au moment de s’engager dans un prêt immobilier, c’est l’occasion de faire le point sur sa situation financière. Si plusieurs crédits à la consommation sont en cours de remboursement, pourquoi ne pas demander un regroupement de tous les crédits ? Un seul taux, une seule durée de remboursement et une seule mensualité pour un budget plus confortable, ça mérite réflexion !

 Englober les prêts conso déjà souscrits, dans un crédit global incluant le prêt immobilier

Le principal élément pris en compte par l’organisme financier est le taux d’endettement du foyer qui contracte le prêt immobilier. Si ce taux reste inférieur à 33%, l’emprunteur pourra souscrire son crédit immobilier et poursuivre le remboursement de ses crédits conso. Dans le cas contraire, il existe alors plusieurs solutions :

Cette seconde mesure se réalise en deux étapes : le rachat et la signature du nouvel emprunt. La dernière solution consiste à regrouper les prêts conso et ensuite intégrer ce rachat dans le prêt immobilier dès lors que plus de 60% du montant global du prêt sont voués à l’acquisition immobilière.

 Procéder à un rachat de crédit incluant un prêt immo

Les établissements financiers ne voient généralement aucune objection à procéder à un regroupement de crédits, quels que soient le nombre ou les types de crédits en cours. Ainsi, envisager un rachat de crédit avec un prêt immobilier et plusieurs crédits conso est tout à fait possible ! Ce type de rachat a même un nom : le rachat de crédits hypothécaire. Les établissements prêteurs acceptent facilement cette opération puisqu’elle offre une garantie de taille : le bien immobilier en cours de remboursement. Une hypothèque qui sert de  garantie pour la banque dans le cas où le client serait en défaut de paiement. De plus, le rachat de crédit peut s’accompagner d’une trésorerie supplémentaire. Chaque banque a sa propre règle, mais d’une façon générale, on peut retenir la règle suivante : elle peut s’élever à 75 000 euros maximum si la trésorerie est affectée (à des travaux par exemple), ou 20 000 euro dans le cas d’un rachat de crédit hypothécaire, si elle est libre (non affectée).

Les coûts d’un rachat de crédit avec prêt immo

Le rachat de crédit permet, en somme, d’améliorer la lisibilité des mensualités tout en les réduisant. Ce qui est rendu possible notamment grâce à un allongement de la durée de remboursement et à une augmentation du coût total de l’emprunt. A noter, les frais de dossier dans le cas d’un rachat de crédit hypothécaire s’élèvent de 1 % à 1.5 %  du montant global selon la banque (mais sont plafonnés selon la banque et le produit).  

Bénéficiez de notre expertise en regroupement de crédit,
c'est sans engagement !

Autres actualités

Guide rachat de crédit

Pour vous aider